brothers-457237_640 (2).jpgMa fille a maintenant deux ans et ma conjointe attend notre 2e enfant, qui doit venir au monde au courant du mois d’octobre. C’est fou comme le temps passe vite! J’avoue que je n’ai pas vu passer les dernières années.

 

Devenir père a littéralement changé ma vie. Je me rappelle que lorsque ma conjointe était enceinte de notre premier enfant, il n’y avait pas une semaine qui passait sans que quelqu’un nous donne des conseils sur l’accouchement ou les premières semaines suivant la naissance. Tout le monde y allait de son petit grain de sel, même ceux qui n’avaient jamais eu d’enfant de leur vie!

 

Naissance d’un nouvel enfant oblige, je me suis mis à fouiller dernièrement dans les affaires que ma fille utilisait durant la première année de sa vie. Ça m’a rappelé de nombreux souvenirs, comme la première fois qu’elle nous a fait un sourire ou encore quand elle a dit « papa ». J’en ai les larmes aux yeux juste à y penser.

 

Ça m’a aussi rappelé qu’il y a certaines choses que j’aurais aimé savoir AVANT la naissance de ma fille. En voici 10. Si vous attendez un enfant, j’espère que mon article vous aidera dans votre nouvelle vie de parent.

 

 

1- Les enfants, ça grandit trop vite!

 

10395201.jpgC’est en regardant des photos des premières semaines de vie de ma fille que j’ai réalisé que les enfants grandissaient beaucoup trop vite. Une semaine ils ont besoin de vous pour se mouvoir et puis la suivante, ils marchent à quatre pattes et n’ont absolument pas besoin de votre aide.

 

On a été chanceux, car nous avons eu beaucoup de linge de nos proches (ma belle-soeur avait une fille de 2 ans l’ainée de la mienne). Une chance! Parce que, dans une journée, on peut changer plusieurs fois bébé. Il peut se salir ou sa couche peut déborder.

 

Personnellement, j’adorais mettre ma fille dans un pyjama. Elle est née en hiver, alors je ne voulais absolument pas qu’elle ait froid, surtout, qu’à l’époque, on habitait dans un logement de Montréal mal isolé. Et je ne sais pas si vous avez déjà vu un bébé en pyjama une pièce, mais c’est tellement mignon!

 

Je ne connais pas le sexe du deuxième, mais c’est sûr qu’on va lui acheter des pyjamas comme celui-ci d’aden + anais. Ce n’est néanmoins qu’un exemple, car il y en a plein d’autres chez Best Buy.

 

 

2- Les nuits n’ont jamais été aussi courtes

 

La première année a été très difficile du point de vue du sommeil. Ma fille n’a fait ses nuits qu’à l’âge d’un an. Se réveiller plusieurs fois par nuit finit par jouer sur le moral si on ne récupère pas le temps ailleurs, dans la journée.

 

Durant les premiers mois, ma conjointe allaitait, alors c’est surtout elle qui se levait. Par contre, dès que ma fille a pris le biberon, on se relayait, elle et moi. On essayait d’alterner les nuits de sommeil. Comme ça, chacun pouvait recharger ses batteries.

 

 


10390175_1.jpg3- Il faut avoir des yeux tout le tour de la tête

 

Ce n’est pas trop mal quand le bébé ne peut pas bouger. Par contre, dès que ma fille a été en âge de marcher, je me suis rendu compte qu’il y avait dans la maison plein d’objets qui pouvaient être dangereux potentiellement pour elle.

 

À cet âge-là, ils n’ont pas connaissance du danger. Ils ne savent pas que des ustensiles, ça peut blesser ou qu’un tiroir qui se referme sur des doigts, ça fait mal! Ce sont des petits explorateurs qui ont seulement envie de découvrir le monde qui les entoure.

 

Bien vite, on s’est acheté des trousses de sécurité comme celle-ci de Safety 1st qui permet de verrouiller des armoires, de couvrir les serrures électriques (une électrocution peut si vite arriver) et d’empêcher bébé de se pendre avec les cordons des rideaux.

 

Je n’ai pas d’escalier à la maison, mais j’ai eu recours à une barrière de sécurité comme celle-ci d’Evenflo pour empêcher ma fille d’aller dans la pièce où je gardais la litière. C’est vrai que j’aurais pu fermer la porte. En revanche, mes chats n’auraient plus été capables d’aller faire leurs besoins. Ils auraient alors peut-être eu envie de se venger sur mon oreiller (histoire vraie).

 

 

4- On ne se lasse jamais de prendre notre enfant en photo

 

Honnêtement, je pense que je n’ai jamais pris autant de photo de toute ma vie! Il n’y a pas une journée où je n’ai pas photographié ou filmé ma fille. J’ai un appareil photo reflex, comme celui-ci de Canon, qui fait un bon travail.

 

En revanche, et j’ai un peu honte de le dire, je me suis surtout servi de mon téléphone intelligent (j’ai un Galaxy S5 qui prend de très bonnes photos, mais j’aimerais bien mettre la main sur le Galaxy S6). Pourquoi? Tout simplement à cause de la proximité. Je l’ai toujours dans mes poches. Alors, c’est facile de prendre en photo ma fille qui fait une grimace, qui rit ou qui fait un mauvais tour. Avec les enfants, il faut être aussi vite qu’un paparazzi!

 

C’est drôle, parce que, maintenant, l’une des activités favorites de ma fille, c’est de regarder des photos ou des vidéos d’elle quand elle était plus jeune.

 

Petit conseil : si vous faites comme moi, n’oubliez pas d’activer la fonction de sauvegarde dans le nuage dans votre cellulaire. Ce serait vraiment triste de perdre des centaines de souvenirs justes parce que votre téléphone est mort.

 

 

10365736_2.jpg5- On a moins de temps pour nous, mais ce n’est pas grave!

 

Avant, je pouvais passer la soirée à jouer à un jeu vidéo. Maintenant, plus de la moitié de mon temps, je le passe avec ma fille à lui faire à manger, lui donner son bain ou lui lire une histoire. Et deviner quoi? J’adore ça! C’est sûr que j’aime ça me retrouver devant un bon jeu vidéo le soir, quand ma fille dort. Toutefois, c’est 1000 fois plus valorisant et amusant de s’occuper d’un enfant.

 

Bon. C’est sûr que dans les premières semaines de vie, on a de la difficulté à se sortir la tête hors de l’eau. Notre bébé nous demande souvent beaucoup d’attention et on a juste deux bras, ce qui signifie qu’on délaisse certaines tâches.

 

Heureusement, il existe une solution : le porte-bébé. Je me rappelle que ma conjointe mettait souvent ma fille dedans quand elle avait besoin de faire quelques tâches ménagères. Ça lui a fait gagner pas mal de temps! 

 

 

6- Un accouchement, c’est stressant!

 

Dans les films, on montre le père dans la salle d’attente de l’hôpital qui attend patiemment la venue de son enfant. Dans la vraie vie, ce n’est pas du tout comme ça que ça se passe. Ma conjointe a dû subir une césarienne d’urgence. J’étais là, dans la salle d’opération. Ça a été probablement le moment le plus stressant de ma vie. On craint pour la vie de notre amoureuse et aussi pour notre bébé. Ça n’a rien à voir avec ce que l’on voit dans les films!

 

 

10360450_3.jpg7- Il faut une bonne poubelle à couches, sinon ça sent mauvais dans toute la maison!

 

Changer des couches, c’est pas mal moins dégueu que je ne l’imaginais! C’est sûr que ça sent mauvais et qu’il est impératif de se doter d’une bonne poubelle à couche comme celle-ci de Dekor. Cependant, à ma grande surprise, changer plus d’une dizaine de couches de pipi ou de caca par jour ne m’a jamais levé le coeur ou dégoûté. Ça se fait même très naturellement.

 

 

 

8- Quand on voit son visage pour la première fois, le temps semble s’arrêter

 

Ce n’est pas un cliché. Quand j’ai vu ma fille pour la première fois, le temps semblait s’arrêter. Ça a été la plus belle chose que j’ai vue de toute ma vie. Je pense que je vais me rappeler de ce souvenir jusqu’à ma mort.

 

 

 

 

 

9- Les premières fois qu’on le fait garder, on fait juste penser à lui

 

Dans les premières semaines, on ne veut rien savoir de faire garder notre bébé. Personnellement, j’étais très inquiet et j’avais de la difficulté à faire confiance aux autres, même à ma mère!

 

Et je me rappelle quand la grand-mère maternelle l’a gardé la première fois. Ma conjointe et moi avions eu des billets pour un film. Tout le long du transport, on n’a pas arrêté de parler de notre fille. Même si le film durait 90 minutes, après la projection, on est retourné à la maison à toute vitesse. Je pense même qu’on a appelé trois fois la grand-mère.

 

Bref, tout ça pour dire qu’il est impossible d’oublier son enfant. Même s’il n’est pas avec nous, on y pense toujours. Il fait partie de nous.

 

 

10- On sait enfin ce que signifie « l’amour inconditionnel »

 

J’aime ma conjointe et mes proches. Par contre, avoir un enfant m’a vraiment montré ce qu’était l’amour inconditionnel. On dirait que peu importe ce que ma fille va faire, je vais toujours l’aimer. Pour être franc avec vous, devenir père est la plus belle chose qui me soit arrivée! Aujourd’hui, je ne peux concevoir ma vie sans enfants!

 

Chez Best Buy, vous trouverez une tonne d’articles pour les bébés. Jetez-y un coup d’oeil!

 

Source photo : Pixabay.

 

baby-event-FR.jpg

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE