U4 pochette.jpgLa série d’aventures Uncharted est l’une des bonnes exclusivités qu’a conservée Sony Computer Entertainment pour ses consoles PlayStation. La sortie de la trilogie Uncharted : The Nathan Drake Collection juste avant les Fêtes a permis aux fans de replonger dans l’univers du héros et chasseur de trésors avant l’arrivée du quatrième opus alors que les nouveaux venus sur PlayStation 4 ont pu expérimenter l’une de mes séries préférées et voir pourquoi elle est si importante pour la compagnie. Avec Uncharted 4 : A Thief’s End, on arrive à l’apogée de cette épopée où le studio Naughty Dog nous offre le plus beau jeu que je connaisse jusqu’à maintenant pour la PlayStation 4.

En résumé

Nathan Drake se joint à son frère Sam pour découvrir le trésor du pirate anglais Henry Avery. Bien entendu, ils ne sont pas les seuls à chercher l’endroit où plus de 400 millions de pièces d’or auraient été entreposées. Le jeu d’aventures Uncharted 4 : A Thief’s End est une grande chasse au trésor nous faisant voyager dans les îles les plus reculées où l’on y découvrira le secret le mieux gardé de l’histoire de l’ère des pirates.

Uncharted 4 : A Thief’s End est développé par Naughty Dog et publié chez Sony Computer Entertainment

Date de parution : 10 mai 2016
Plateforme : PlayStation 4
Style : Action / Aventure
Classement ESRB : T (Adolescents, 13 ans et plus)
Langue d’exploitation : jeu disponible en français

Le voleur repenti

Le thème central du jeu est celui du voleur repenti. Celui dont les péchés ont été pardonnés et qui souhaite enterrer son passé pour regarder vers un avenir meilleur, prometteur, loin de tous ces revers. C’est ce que représente la croix du bon larron, dit Saint Dismas, qui enclenche toute cette aventure. C’est aussi comment je perçois Nathan dans sa quête pour une meilleure vie avec son travail de plongeur et sa relation avec Elena Fisher, qui sont maintenant mariés et vivent de bons moments ensemble.

Uncharted 1.jpg

Nate a pris sa retraite du monde des chasseurs de trésors et d’artéfacts anciens et souhaite vivre une vie rangée. L’arrivée soudaine de son frère Sam chamboule tout car Nate le croyait mort suite à leur dernière croisade ensemble il y a quinze ans de cela. Sam a plutôt passé tout ce temps derrière les barreaux au Panama et ce dernier pousse Nathan à repartir à la recherche du trésor d’Avery. On le sent hésitant. Il a même menti à Elena au sujet de son départ, mentionnant qu’il a finalement accepté l’offre de son collègue de travail pour retrouver la cargaison d’une épave clandestine.

Uncharted 4 : A Thief’s End nous offre une histoire riche en contenu. Une recherche minutieuse a été effectuée pour nous donner un produit qui se tient et ça paraît! On en apprend autant sur l’histoire derrière le trésor d’Avery que du passé tumultueux de Nathan et Sam Drake.

Pour saisir leur relation fraternelle, on explore quelques chapitres se déroulant plusieurs années auparavant. Les jeunes garçons ont vécu à l’orphelinat et ont débuté leurs escapades « pas trop catholiques » à cet instant. J’ai adoré ces épisodes où l’on plonge dans le passé de notre protagoniste pour mieux comprendre ses motivations et son attirance sans équivoque pour l’aventure et les chasses aux trésors. Dès lors, je n’aime pas trop Sam qui a une mauvaise influence sur son cadet. Un grand frère est souvent le héros de celui-ci et ici, c’est le cas!

Uncharted 3.jpg

Des casse-têtes simples… mais pas assez pour l’armée qui est à nos trousses?!

La résolution d’énigmes est au centre de l’histoire. On parle quand même de retrouver un magot du 17e siècle! Pourtant, les puzzles se dressant devant nous sont assez simples à résoudre. C’est difficile de croire que personne n’a pu les élucider avant les frères Drake, et surtout pas leurs rivaux, Rafe Adler et Nadine Ross, dont les recherches exhaustives n’ont rien donné avant notre arrivée.

Ceux-ci envoient leur armée pour nous empêcher de progresser. Ce sont des dizaines de soldats qui se pointent aux endroits stratégiques pour nous éliminer. Les combats se passent assez rondement. Je trouve même que ça brise la routine de se rendre d’un point à un autre sur la carte. Quand j’en ai l’occasion, j’essaie d’en neutraliser un maximum silencieusement en me glissant derrière eux car une fois le premier coup frappé, l’alerte est lancée et tous les ennemis se lancent à notre poursuite.

Uncharted 4.jpgUncharted 9.jpg

Un jeu tout en subtilité et des décors à couper le souffle

Même si Uncharted 4 : A Thief’s End nous tient toujours par la main pour progresser dans le scénario, c’est beaucoup moins apparent que dans les titres précédents. On a la liberté d’explorer les environs pour dénicher des trésors et prendre une voie alternative qui nous ramène doucement vers la route principale nous laissant croire que l’on choisit comment avancer. Les parois où grimper se fondent au décor, bien qu’on sache instantanément comment les aborder surtout si vous connaissez déjà l’univers d’Uncharted.

Ce que j’ai remarqué d’emblée en lançant ma partie est une facture visuelle époustouflante. On voit à des lieux à la ronde, la profondeur de champ est impressionnante. Pour une rare fois, les images envoyées par Sony pour illustrer nos articles représentent ce que je vois dans mon écran de télé. Après une mission sous le soleil, j’ai vu le ciel s’assombrir, le vent se lever et souffler dans les arbres. Mes traces de pas et de véhicule restent au sol. Rien ne disparaît après quelques secondes, comme on s’est habitués dans une foule d’autres jeux. On est complètement dans un expérience next-gen!

Uncharted 11.jpg

Vous aurez deviné que j’ai plongé dans Uncharted 4 : A Thief’s End comme une bonne vieille paire de pantoufles. L’interprétation des personnages est parfaite. On se croirait dans un film tellement l’exécution est réaliste. Les cinématiques et la portion jouable s’entremêlent naturellement pour camoufler judicieusement les temps de chargement. L’histoire m’a captivée dès les premiers instants et le fait que mes héros se lancent à recherche du trésor d’un pirate ayant réellement existé m’a plu. La réalisation de cette série a toujours été excellente. On s’attache aux personnages, non seulement Nathan Drake mais également à Elena, Sully et Sam … bon ok un peu moins pour lui mais ça compte dans l’engagement que j’ai face au jeu.

Si vous aimez les histoires comme Indiana Jones ou Tomb Raider, vous allez adorer la série Uncharted dont A Thief’s End est le meilleur de tous à mon avis. Il n’est pas nécessaire d’avoir joué aux opus précédents pour apprécier ce dernier mais pour connaitre tous les personnages récurrents et leur relation avec Nate, c’est un passage obligé. Vous allez l’apprécier encore plus.

Les plus

Uncharted 10.jpg+ Un visuel à couper le souffle.
+ Une histoire consistante et captivante.
+ Aucun temps de chargement apparent.
+ On a le goût d’accompagner nos héros dans cette aventure!

Les Moins

– Quelques accrocs sonores mineurs.
– L’étonnante facilité des casse-têtes.

Verdict

  • Jouabilité : 4,5/5
  • Visuel : 5/5
  • Audio : 4,5/5
  • Durée de vie potentielle : 4/5

Note finale : 4,5/5

Procurez-vous Uncharted: A Thief’s End

Procurez-vous Uncharted: A Thief’s End en édition spéciale

Procurez-vous Uncharted: A Thief’s End avec la console PlayStation 4 de 500 Go en édition limitée

crédit: Toutes les photos de cet article proviennent de ma session de jeu sur PlayStation 4.

PARTAGER SUR
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com durant les trois dernières années d'existence du site et sur Le Blogue Techno de Future Shop. Je partage ma passion des jeux vidéo pour quelques autres médias dont L'Épée Légendaire, avec qui je participe à sa balado hebdomadaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE