Rares sont les jeux qui vous plongent dans l’action sans vous expliquer l’histoire ou même comment fonctionne le jeu. Ici, Little Nightmares réussit très bien ce pari et par le fait même, plonge le joueur dans un monde malaisant et lugubre. Qui êtes-vous et où êtes-vous? Aucune idée et c’est justement ce qui est attrayant.

Little Nightmares jeu vidéo

 

Little Nightmares jeu vidéoUn monde étrange

  • Éditeur : Bandai Namco Entertainment
  • Développeur : Tarsier Studios
  • Date de parution : 25 avril 2017
  • Style : Aventure / Action
  • Plateforme : Xbox One, PlayStation 4
  • Mode de jeux disponibles : solo
  • Classement ESRB : T-Adolescent
  • Langue d’exploitation : Anglais

 

Le jeu commence avec votre personnage en petite boule. Il se lève et vous voilà parti à l’aventure. On ne sait même pas s’il s’agit d’une fille et d’un garçon puisque rien n’est expliqué. Que devez-vous faire?  Le jeu vous offre un tutoriel très simple pour vous apprendre les contrôles et vous êtes laissé seul pour vous sortir d’où vous êtes. Les actions que peut effectuer votre personnage sont assez simples : vous pouvez marcher, vous pencher, agripper un objet, sauter ou allumer votre briquet. Le jeu ajoutera quelques autres actions supplémentaires qui seront utiles plus tard .

Chaque pièce comporte certains obstacles que vous devrez franchir. Des fois, c’est aussi simple que de monter sur une boite pour passer par un trou dans le mur alors que d’autres fois, vous devrez déplacer des objets sur le plancher, sauter d’un meuble à l’autre pour monter aller chercher une clé qu’il sera nécessaire d’amener jusqu’à une porte plus loin. En général, ce que vous devez faire est assez évident mais je dois confesser avoir dû trouver des marches à suivre au moins deux fois pour me sortir d’une salle.

Little Nightmares jeu vidéo

Une des grandes difficultés du jeu est que vous ne pouvez pas vous battre. Comme vous n’êtes qu’un enfant, c’est tout à fait logique. Vos seules options sont de vous cacher ou d’éviter la confrontation. Plus facile à dire qu’à faire dans certains cas comme vous le découvrirez assez tôt. Dans le premier chapitre, vous n’aurez pratiquement pas d’adversaires mais les choses changent vite. La tension est palpable lorsque vous devrez vous cacher d’un adversaire qui possède un très grand avantage sur vous (aucun divulgâcheur je vous promets) ainsi qu’une infirmité qui, heureusement, joue en votre faveur. Pour simplifier les choses, l’intelligence artificielle des méchants est assez minimale et ils oublient rapidement que vous existez. Ici l’atmosphère l’emporte sur le réalisme.

 

Little Nightmares crée un monde noir et intrigant

Ne laissez pas le design mignon du personnage principal vous tromper, ce jeu est passablement funeste. Tout est sale, brisé ou dégoûtant. En avant-plan, vous verrez les ombres de pendus qui oscillent lentement. C’est délabré et on se doute fortement qu’on doit être dans une espèce de cauchemar. Le noir est définitivement la couleur principale avec comme opposé votre personnage principal avec son imperméable jaune. Cela dit, le jeu est quand même superbe. On se croirait presque dans un film de Tim Burton.

L’autre chose qui contribue à rendre l’expérience dérangeante est qu’il n’y a pas de dialogues ou peu de musique. Vous entendrez seulement les sons de la pluie, des objets, des bêtes ainsi que des petits gnomes qui habitent l’univers. Le tout sert à isoler le joueur. Les rares fois que la musique est utilisée, c’est pour amplifier certaines émotions et ça fonctionne très bien.

 

Le jeu est beau mais est-il bon?

Little Nightmares jeu vidéo

En majeure partie, les contrôles sont bons et comme je disais plus tôt, on ne doit pas se casser la tête de façon ridicule pour progresser dans le jeu. Les endroits où on peut s’accrocher sont assez évidents tout comme les trous entre les salles. C’est qui est moins facile à trouver est la façon de s’y rendre. Non en fait, le problème majeur du jeu est un problème commun pour ce type de jeu spécifiquement.

Avec Little Nightmares, on essaie d’émuler les jeux de plateforme en deux dimensions comme on retrouvait sur le Nintendo et le Super Nintendo mais dans un environnement tridimensionnel. Il arrive très souvent que vous essayiez de sauter d’un endroit à l’autre et que, même si vous êtes convaincu que vous êtes bien aligné, vous tombiez dans le trou. Une fois, j’ai dû manquer le saut dix fois! C’est finalement quand j’ai changé ma position que j’ai pu réussir à franchir l’obstacle. Le bout étrange est que d’après moi dans cette nouvelle position, je n’aurais pas du pouvoir réussir à faire le saut. Fort heureusement, ce sont des situations rares.

Le jeu joue aussi beaucoup avec les champs de vision réduits pour ajouter du stress au joueur. À l’occasion, vous pourrez minimalement voir un adversaire dans la salle voisine qui s’affaire à ses tâches alors que vous cherchez quelque chose. Prenez trop votre temps et il viendra vous visiter avec des conséquences funestes. Ces situations auraient pu être frustrantes mais le jeu est assez permissif. Vos adversaires ne possèdent pas une vision magique comme dans certains autres jeux alors vous avez l’occasion de vous en sortir.

Je préfère vous laisser découvrir ce que le jeu vous réserve en ce qui a trait à l’histoire mais je peux confirmer que les choses vont en escaladant. Les puzzles sont de plus en plus complexes et les situations dans lesquelles vous êtes pris feront monter votre adrénaline. J’ai été surpris de voir la fin arriver au bout d’environ 5 heures de jeu et il y a peu de raison de rejouer quand il est terminé.

 

Verdict

Little Nightmares est toute une découverte pour moi. C’est un jeu qui avait passé sous mon radar et qui a réussi à me séduire par son environnement sombre mais tellement beau. Et puis dans une ère où les jeux sont de plus en plus dispendieux, c’est plaisant de pouvoir s’en procurer un qui inclus la bande sonore, une figurine de 10 cm du personnage principal, un coffret de collection et plus encore pour moins cher que vous payez des jeux récents. Une petite note, le jeu n’est disponible qu’en anglais. Au moins, ça ne s’applique que pour les menus puisqu’il n’y a pas vraiment de dialogues.

Little Nightmares jeu vidéo

Ce que j’ai aimé

  • La direction visuelle étonnante.
  • Un jeu simple mais pas simpliste pour autant.
  • Plusieurs moments vous offrent un bon niveau de tension.

Ce que j’ai moins aimé

  • On a de la misère à évaluer certains sauts à cause de la prise de vue.
  • Peu d’intérêt à refaire le jeu une seconde fois.

Évaluation globale

  • Expérience de jeu: 4/5 
  • Graphisme: 4/5
  • Son: 3.5/5
  • Durée d’intérêt / Rejouabilité: 2/5
  • Note globale: 3.75/5
PARTAGER SUR
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE