Ça y est, le casque de réalité virtuelle PlayStation VR est arrivé à la maison. Après quelques jours d’essai, voici un compte-rendu de mon expérience, de son installation aux premiers jeux que j’ai eu la chance d’essayer.

Le casque PlayStation VR est disponible depuis le 16 octobre et s’adresse aux gens âgés de 12 ans et plus.

Contenu de la boîte :

  • Casque PlayStation VRpsvr1
  • Câble de connexion du casque
  • Processeur
  • Écouteurs stéréo avec 3 paires d’embouts de grandeurs différentes
  • Câble HDMI
  • Câble USB
  • Adaptateur c.a.
  • Cordon d’alimentation
  • Disque Démo PlayStation VR
  • Chiffon de nettoyage pour la lentille
  • Livret d’instructions

Si ce n’est déjà fait, vous aurez besoin d’une Caméra PlayStation (édition pour PlayStation 4) et bien sûr de la console de jeu PlayStation 4. Certains jeux utilisent également deux contrôleurs de mouvements PlayStation Move. Les éditions dédiées à la PS3 fonctionnent parfaitement bien. Pour mon test, j’ai branché le tout à la ma console PS4 qui est l’édition de lancement sortie il y a trois ans.

 

Une réalité virtuelle à 360 degrés : notre cerveau n’y voit que du feu

Une fois le casque sur la tête et les écouteurs sur les oreilles, on est complètement immergé dans cet univers virtuel. On ne voit ni n’entend presque plus rien de la vie réelle mis à part un petit espace en bas du casque qui laisse passer la lumière. Branchés sur le fil de raccordement du casque, les écouteurs émettent un son ambiophonique qui suit notre regard de sorte à suivre l’action parfaitement.

Voir tout autour de moi est une sensation spéciale. Je ne peux m’empêcher de bouger la tête aussitôt que j’embarque dans un jeu. Je veux tout voir pour ne rien manquer. Dans Until Dawn : Rush of Blood, on est installé dans un wagonnet de foire. Avant de débuter la partie, je me penchais pour regarder à l’extérieur du véhicule. Sous les rails, c’est profond et j’ai même tenté de tenir le panneau pour aller voir ce qu’il y avait devant. Bien sûr, j’ai tenu du vide mais mon cerveau a instinctivement pensé que je pouvais m’y accrocher.

Les plus et les moins du casque

Le film d’animation Allumette est une œuvre d’art que je conseille à tous ceux qui ont le casque PlayStation VR. Il est d’ailleurs offert gratuitement dans la boutique en ligne de PlayStation. S’inspirant du conte « La petite fille aux allumettes », on y voit la fillette dans les derniers moments de son triste destin qui se remémore les moments passés avec sa mère. L’histoire place le spectateur au centre de l’action dont les scènes se déroule tout autour. Il est simple d’ajuster la position du casque pour voir l’image la plus claire possible mais pour Allumette, j’étais souvent en train de le replacer car il semble toujours rester un petit flou.

Selon le jeu, ce n’est pas aussi dérangeant heureusement. Mes essais avec Headmaster, Rez Infinite, EVE: Valkyrie, RIGS Mechanized Combat League et l’excellent Thumper dont j’ai refait la démo en entier affichent une image plus qu’acceptable. Toutefois pour un meilleur confort, j’ai privilégié mes verres de contacts aux lunettes. Le verre des lunettes tend à frotter sur les lentilles du casque PSVR quand je l’ajuste trop près et je crains de le rayer à la longue.

Sony souligne que son casque s’adresse aux gens âgés de 12 ans et plus. En partie possiblement à cause de la taille du casque qui doit tenir solidement sur la tête, de la vision des enfants qui n’est pas à maturité (Nintendo recommande d’avoir au moins 6 ans pour activer la 3D de sa console 3DS) mais aussi parce que je pourrais craindre un risque d’accident car on est coupé de la réalité. C’est facile d’accrocher des meubles ou de tomber si on n’y prend gare. Le casque est conçu en plastique et en caoutchouc. J’espère qu’il saura résister au temps mais l’absence de tiges de métal notamment pour le cerceau pourrait l’affaiblir avec une utilisation fréquente. C’est à voir.

Parcourez le disque de démos pour faire un choix de jeux éclairé

Le disque offert en démo avec le casque PlayStation VR est à mon avis un essentiel. C’est en essayant tous les jeux présents que l’on connaîtra notre niveau de tolérance selon le type de jeu. Si j’ai été charmée par Allumette et que Until Dawn : Rush of Blood a réussi à me donner un sentiment d’adrénaline intéressant, je n’ai pas été en mesure de terminer la démo du jeu de tir à la première personne RIGS qui me donne la nausée dès les premières minutes de jeu. Aussitôt que je me déplace, mon corps a un certain malaise. J’ai aussi beaucoup de difficulté avec les jeux d’horreur qui me font paniquer tellement le réalisme de la scène me prend par les tripes. C’est pourquoi je vous conseille d’essayer les démos disponibles pour déterminer vos achats de jeux. Chaque personne réagit différemment à la réalité virtuelle. Vous aurez peut-être plus de cran pour les jeux de tir rapides et aimerez vous faire des peurs alors que dans mon cas, je dois prendre des pauses souvent.

Une nouvelle manière de jouer

La réalité virtuelle offre une nouvelle manière de s’amuser aux jeux vidéo. Le casque PlayStation VR nous plonge au milieu d’un univers qui nous donne le sentiment de participer à l’histoire comme si l’on y était. Les soubresauts ressentis en prenant les virages à bord d’un véhicule et les sursauts que je fais quand des monstres s’élancent vers moi sont réels. Ceux qui vont embarquer dans cette nouvelle technologie vont apprécier leur expérience. J’adore mon casque et l’expérience qu’elle m’offre même si j’ai parfois besoin d’y aller à petite dose le temps de m’y habituer.

Plusieurs jeux sont disponibles mais comme toute nouvelle console ou accessoire techno (on se rappelle des jeux de lancement pour la PS Move, Kinect et la Wii par exemple), ceux-ci sont encore peu nombreux et les meilleurs titres sont assurément à venir. Ce que j’ai aimé est de constater que je peux jouer à l’aide du casque PlayStation VR sans devoir allumer ma télé, ce qui laisse à penser que je pourrais transporter ma PlayStation 4 au chalet où ailleurs facilement même si je n’ai pas de téléviseur à portée de main. Quand même!

psvr4+ Configuration simple et rapide

+ Casque léger et épuré au niveau design

+ Confortable même avec des lunettes

+ Regarder un film en Mode Cinéma est vraiment cool!

– Demande une adaptation pour diminuer le malaise ressenti en jouant

– Déçue de la qualité d’image pour certains jeux et l’interface de la PlayStation 4

– Ça fait beaucoup de fils dans mon salon!

Surveillez le blogue pour d’autres nouvelles concernant le casque PlayStation VR et notre expérience avec les jeux de réalité virtuelle.

PARTAGER SUR
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com durant les trois dernières années d'existence du site et sur Le Blogue Techno de Future Shop. Je partage ma passion des jeux vidéo pour quelques autres médias dont L'Épée Légendaire, avec qui je participe à sa balado hebdomadaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE