Crédit Photo Flickr Peter Linehan

[Note de l’éditeur du 29 juin : le gouvernement du Canada a publié une révision aux règles régissant l’utilisation des drones à des fins récréatives. Parmi les changements les plus importants : 

  • les drones dont le poids est entre 250 g et 1 kg doivent rester à une distance d’au moins 30 mètres de véhicules, de bateaux et du public (les drones plus lourds devront toujours rester à une distance d’au moins 75 mètres)
  • les drones doivent se tenir dans un rayon d’au moins 5,5 kilomètres des aérodromes (au lieu de 9 kilomètres comme la règle le stipulait auparavant).

Le gouvernement souligne que toute personne qui ne respecte pas les nouvelles restrictions pourrait se voir imposer des amendes allant jusqu’à 3 000 $. Pour plus de détails rendez-vous sur ce lien.]

 

Il y a quelques semaines, je vous ai parlé comment les règles pour faire voler les drones avaient changées récemment. Je suis convaincu qu’après la lecture de cet article, beaucoup de personnes se dont dise qu’il était rendu quasiment impossible de faire voler un drone au Canada. Heureusement, ce n’est pas le cas et je me propose de vous offrir quelques trucs pour éviter de devoir payer une amende assez salée.

 

Bien réviser les règles avant de faire voler votre drone

C’est le truc le plus simple mais le plus essentiel. En planifiant d’avance vos sorties, vous pourrez ainsi éviter de vous faire prendre dans une zone hors limite. Faites-vous un itinéraire précis pour éviter les problèmes. La planification est votre meilleur ami et peut vous éviter beaucoup de maux de tête. Une autre suggestion serait de garder une version imprimée des règles de Transport Canada dans le sac de transport de votre drone. Même si on a l’envie de faire voler notre drone sans l’avoir planifié, on ne se ramasse pas à se poser des questions alors qu’on se retrouve en plein milieu du bois sans réseau cellulaire.

 

Identifier les zones restreintes à l’aide d’une carte

Une des choses qui a failli sonner le glas des drones est cette mauvaise habitude de certains pilotes à faire voler leurs dispositifs dans les voies aériennes d’avion de ligne. L’an passé, nous avons eu plusieurs nouvelles qui relataient comment des avions avaient évité de percuter un drone en décollant ou en atterrissant. Donc, la première règle la plus Droneimportante est d’identifier tous les aéroports les plus près de la région où vous compter faire voler votre drone. Ne négligez pas non plus les plus petits aéroports. Vous seriez surpris du nombre de petits aérodromes qu’on retrouver en région.

Puisque c’est essentiellement restreint dans les neuf kilomètres autour des aéroports, je vous suggère de vous procurer une carte en papier et de tracer un cercle d’au moins 12 kilomètres autour de ceux-ci. Pourquoi douze ? Disons que je suis le genre de personne qui n’aime pas jouer avec le risque. Je pense que c’est mieux de se laisser un peu d’espace et de ne pas être trop proche des limites. Vous pourrez aussi marquer tous les autres zones interdites comme les parcs nationaux en même temps.

 

Demandez aux officiels de votre municipalité

Une des choses qui m’a le plus déçu des nouvelles règles est surement l’impossibilité de pouvoir voler les drones dans les parcs municipaux de bonne heure le matin ou tard le soir. Il y a aussi des terrains vagues dans certaines villes qui sont parfaits pour faire voler les drones mais vous vous trouvez toujours trop près des édifices. En cas de doute, rendez-vous à votre hôtel de ville local et demandez-leur si vous pouvez utiliser votre drone dans ces endroits. Si la personne à qui vous parlez ne le sait pas, vous pouvez peut-être lui demander de s’informer. Les comptoirs d’informations des villes sont souvent beaucoup plus utiles qu’on le suspecte et on les oublie beaucoup trop souvent.

J’espère que mes petits trucs pourront vous aider. Si vous ne deviez en retenir qu’un seul, je vous suggère fortement de planifier vos sorties avant de partir. Peu importe ce que vous désirez faire, c’est tellement plus simple quand les choses sont planifiées d’avance. Pour obtenir plus d’informations sur les drones, visitez la section drone sur le site de Best Buy.

PARTAGER SUR
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE