android wear 2.0

Du suivi de vos performances sportives, à l’affichage de cadrans, en passant par la réception ou la réponse aux appels et messages, c’est Android Wear qui permet aux montres connectées d’en faire autant. Et la version 2.0 de la plateforme arrive avec non seulement des améliorations, mais aussi des nouveautés. Voici toute l’information sur Android Wear 2.0.

 

Des applications indépendantes

Sous la version actuelle d’Android Wear, les applications doivent communiquer avec la version originale se trouvant sur votre téléphone. Mais sous Android Wear 2.0, les applications pourront carrément rouler de façon indépendante, puisqu’elles seront installées directement sur la montre. Cette nouvelle est franchement intéressante, puisque ça signifie qu’éventuellement, vous pourriez partir courir sans votre téléphone et quand même vous servir de votre montre.

asus-zenwatch-3Autre fait intéressant, c’est que ces applications seront téléchargées directement du Google Play Store et pourront aussi communiquer avec un iPhone! Parmi celles-ci, on note Foursquare, Glide, Lifesum, Robin Hood, RunKeeper, Runtastic, Strava, Telegram, Todoist, Uber et beaucoup d’autres. Vous pourriez donc avoir un iPhone jumelé avec, par exemple, une montre Asus Zenwatch 3 ou une Nixon Mission.

 

 

nixonÉvidemment, les services Google comme Gmail, Calendrier et Hangouts seront intégrés de façon naturelle dans Android Wear 2.0. Et c’est sans parler des applications comme Messenger, Google Fit, Google Maps et Google Play Music.

Tout ceci est rendu possible grâce à un accès direct au nuage (aux serveurs de Google et autres) à partir des applications stockées sur la montre, plutôt que de passer par une application mère sur le téléphone.

 

Interface Android Wear améliorée

Si Android Wear était utile pour afficher des informations, la version 2.0 vous permettra de mieux réagir à ces informations, en offrant des moyens faciles pour répondre à vos messages ou notifications, communiquer avec l’assistant Google, et même lancer des applications. D’ailleurs, les notifications peuvent désormais apparaître sous la forme d’icônes (par exemple, la photo du contact qui vous écrit), et sur lesquelles il sera possible d’appuyer pour les ouvrir.

L’interface vous permettra de naviguer dans les options de menus ou les applications avec des boutons physiques qu’il suffira de faire tourner (sur certains modèles de montres).

aw20-smartreplyL’interface logicielle est aussi plus sombre. Si ça peut sembler anodin et purement esthétique, ceci permettra concrètement d’améliorer l’autonomie de la pile de votre montre.

Les notifications elles-mêmes pourront être plus longues (donc plus de texte), et offrir plus d’options d’interaction (répondre, archiver ou effacer, par exemple). Tout ceci permettra de moins dépendre du téléphone, peu importe l’application utilisée, si celle-ci tire profit de cette nouveauté bien sûr.

Enfin, des réponses intelligentes (des messages préprogrammés ou personnalisés pour chaque application) pourront aussi être offertes. Android Wear permettra aussi de choisir parmi des réponses jugées pertinentes par Google. Par exemple, si vous recevez un message du genre : «C’est un joli nom pour un chiot», l’application de messagerie pourrait vous offrir de répondre quelque chose en lien avec le message, comme: «Merci!», «Moi aussi j’aime bien» ou autre réponse du genre.

android_wear_2-0_google_keyboard
D’ailleurs, de nouvelles options seront offertes pour répondre aux messages reçus. On pourra évidemment dicter une réponse, mais pour ceux qui préfèrent taper en silence, il sera possible de le faire grâce à un clavier normal sur lequel vous pourrez taper chaque lettre, ou glisser votre doigt, façon «Swype».

 

 

Des cadrans qui en font plus

android_wear_20_watch_faceAuparavant, Android Wear permettait d’afficher des cadrans, mais ceux-ci étaient plutôt statiques. Désormais, il sera possible de les personnaliser avec des aperçus pour diverses informations comme la météo, votre prochain rendez-vous, votre but d’activité physique à atteindre, les cours de la Bourse et plus encore. Mieux encore, ces informations personnalisées peuvent aussi servir de raccourci vers leur application respective!

Android Wear 2.0 rend aussi plus facile le changement de cadran, vous permettant de passer d’un cadran spécialisé en activité physique lorsque vous êtes au gym à un cadran plus sobre ou simplement différent lorsque vous êtes au travail ou à la maison.

 

L’assistant Google directement sur votre poignet

android_wear_2-0_google_assistantLe but premier d’avoir une montre connectée (à mon humble avis, en tout cas), c’est de pouvoir réagir rapidement sans toujours avoir à sortir son téléphone, qui se trouve souvent dans une poche ou un sac à main. Et grâce à l’assistant Google, il sera possible de poser des questions ou lancer des applications avec votre voix, sans avoir à retrouver votre téléphone.

Dites «OK Google», puis demandez la météo, de lancer un site web ou une recherche, d’ouvrir une application, d’ajouter un rappel à votre calendrier, de faire jouer de la musique, d’allumer les lumières à la maison et plus encore.

 

L’application Google Fit aussi améliorée

android_wear_2-0_google_fitIl est beaucoup plus simple de garder un œil sur votre activité physique avec une montre qu’avec un téléphone. C’est pourquoi la plupart des montres sous Android Wear 2.0 seront équipées d’une version améliorée de Google Fit.

Celle-ci vous permettra de consulter à tout moment les calories dépensées, vos pas et la distance parcourue, et même votre rythme cardiaque lors d’activités comme la marche, la course ou le vélo (si votre montre possède un moniteur de fréquence cardiaque, bien sûr!). Les activités comme le tapis roulant, le vélo d’intérieur et le step (ou carrément les vrais étages montés) seront aussi prises en charge. Ceux qui suivent un entraînement qui nécessite de lever des poids, faire des pompes, faire des redressements assis ou autres exercices du genre pourront aussi suivre leur progression!

Et quoi de mieux pour s’entraîner que d’écouter de la musique? Google Play Music permet de stocker et jouer votre musique préférée pour l’entraînement, ou même d’écouter de la musique en diffusion, si votre montre permet une connexion Wi-Fi ou cellulaire indépendante (le partage de connexion avec un téléphone existe déjà dans la version actuelle d’Android Wear, mais on parle ici d’une connexion directe à un opérateur de téléphonie cellulaire, grâce à une carte SIM intégrée).

 

Une montre vraiment connectée grâce à une connexion cellulaire

Comme mentionné ci-dessus, Android Wear 2.0 permettra la prise en charge de montres équipées d’une connexion cellulaire, vous laissant ainsi la possibilité de laisser votre téléphone à la maison et d’utiliser vos applications préférées de façon totalement indépendante. Ceci pourrait aussi possiblement vous permettre de faire ou recevoir des appels et textos (du moins, si vous utilisez Google Voice – sinon, il faudra voir si les opérateurs canadiens permettront l’ajout d’une 2e carte SIM sur un même forfait).

 

android wear 2.0 montres

 

[Note de l’éditeur :

La mise à jour Android Wear est maintenant offerte pour les appareils suivants :

À venir :

Cliquez ici pour découvrir toutes les montres intelligentes exploitées sous Android Wear]

 

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE