10366536 (1).jpgDurant le Consumer Electronic Show (CES) 2016 de Las Vegas, le 4K a fait beaucoup parler de lui. Non, ce format, offrant une résolution quatre fois plus élevée que la haute définition, n’est pas mort! Bien au contraire!

 

Dans les prochaines années, les écrans 4K devraient être encore plus perfectionnés et, on espère, encore plus abordables, à mesure que la technologie se démocratisera. Dans cet article, je vous propose de faire un résumé de ce l’on connait déjà sur le 4K et de voir un peu ce que l’avenir nous réserve.

 

 

 

 

 

 

 

 

Une meilleure résolution 

 

Les télévisons ultra haute résolution – mieux connues sous le nom de 4K – offre une résolution de 3840 par 2160 pixels, alors que les téléviseurs 1080p proposent une résolution de 1920 par 1080 pixels. Donc, une télévision 4K offre une résolution quatre fois supérieure.

 

Encore plus de pixels

 

Si on poursuit notre comparaison entre ces deux résolutions, on se rend compte que le 4K offre beaucoup plus de pixels que la haute définition : environ 8 millions de pixels contre « seulement » 2 millions pour le 1080p.

 

comparaison.jpeg

 

Encore plus de détails

 

Grâce à cette différence notable de pixels (plus de 6 millions de plus chez le 4K), le 4K est censé offrir plus de détails dans les images. On aurait donc l’impression de regarder des images qui se rapprochent vraiment de la réalité. Par exemple, en regardant le paysage d’une forêt, on croyait presque être là.

 

Cette technologie permettrait également d’avoir des images plus nuancées et d’avoir des couleurs encore plus vives et « réelles » .

 

10382941 (1).jpgDes diagonales plus grandes

 

Là où le 4K prend tout son sens, c’est dans les télévisions dotées de grandes diagonales. Ce n’est pas avec une télé de 32 pouces que vous allez pouvoir apprécier tout le potentiel de cette résolution. Les fabricants l’ont compris et proposent rarement des télés de moins de 50 ou 55 pouces. Moi-même, j’ai une télévision de 55 pouces et elle est considérée comme « petite » (pauvre télé, ne lui dites pas, vous allez la complexer!).

 

En fait, pour voir la différence entre une télé HD et une télé 4K, vous devrez probablement vous assoir un peu plus proche.

 

Selon des estimations de Techradar, avec une télévision d’une diagonale de 65 pouces, vous devriez vous assoir à 4,9 pieds d’elle pour bénéficier réellement des avantages du 4K. Un autre graphique montre qu’on devrait s’assoir à 5,5 pieds d’une télé 4K de 84 pouces et à 3,5 pieds d’une télé de 55 pouces.

 

Je le concède, c’est assez bas. Vous aurez probablement à faire des compromis. Ce que je vous suggère de faire, c’est de respecter au début ces données et de reculer tranquillement votre divan, juste à temps que vous vous sentiez à l’aise (et en tenant compte des dimensions de votre salon).

 

De plus, les télévisions compatibles bénéficient souvent d’un angle de vision plus grand. Personnellement, je considère que l’idéal c’est de s’assoir devant son téléviseur, mais si jamais vous recevez des invités, vous ne serez pas obligé de vous battre pour avoir la place juste devant l’écran.

 

madmax-furyroad4-970-80.jpgLe contenu

 

Le contenu, c’est un peu le nerf de la guerre dans l’introduction d’une nouvelle technologie. Dans le 4K, le contenu est encore modeste, quoiqu’on commence à voir de plus en plus de productions offertes dans ce format. Sur Netflix, on retrouve plusieurs émissions. Il y a quelques mois, Vidéotron a lancé son enregistreur numérique personnel 4K. Toutefois, il faudra encore être patient avant de voir des émissions à la télévision québécoise en 4K.

 

Lors du dernier CES, Samsung a notamment annoncé l’arrivée, pour le mois de mars 2016, de son premier lecteur Blu-ray Ultra HD. Il n’a pas été le seul ; Panasonic a fait une annonce similaire. Les grands studios hollywoodiens ont même déjà annoncé la parution de titres compatible : Mad Max: Fury Road, The Lego Movie, Fantastic Four, Maze Runner et Hancock. D’ici un an, on devrait en retrouver plus d’une centaine sur les tablettes. Ces films supporteront également le HDR (j’y reviendrai).

 

La conversion ascendante

 

Les fabricants sont quand même conscients que le contenu 4K est encore quand même plutôt rare. Pour cette raison, ils équipent toutes leurs télés de convertisseurs ascendants 4K. Grosso modo, ces moteurs « transforment » et adaptent une image dans une résolution inférieure au 4K pour donner l’impression au téléspectateur qu’il regarde effectivement du contenu 4K. Cette technologie a quand même des limites. Un vieux film des années 40 en noir et blanc ne se métamorphosera pas en 4K.

 

Le HDR

 

uhdpremium.jpgLe HDR, c’est sans aucun doute l’acronyme dont on a le plus entendu parler lors du CES 2016. Si vous connaissez un peu la photographie, vous savez peut-être ce que veut déjà dire l’imagerie à grande gamme dynamique (high dynamic range imaging).

 

Pour faire simple, une télé 4K HDR sera capable d’afficher des meilleurs contrastes. Les zones claires et sombres d’une image sont aussi susceptibles d’être encore plus détaillées. Bref, cette technologie améliora encore davantage la qualité des images.

 

Cependant, pour en profiter, vous devez obligatoirement avoir du contenu compatible. Les Blu-ray 4K HDR mentionnés plus haut prennent alors tout leur sens…

 

Mais ils ne seront pas les seuls. YouTube a annoncé récemment qu’il allait être compatible avec l’imagerie à grande gamme dynamique, tout comme Netflix.

 

Autre bonne nouvelle : l’UHD Alliance a présenté, lors du CES 2016, une nouvelle certification. L’Ultra HD Premium souhaite rendre l’achat d’une télévision 4K plus facile pour les consommateurs. Pour recevoir ce logo, un appareil devra respecter certains critères, dont la compatibilité avec le HDR.

 

Conclusion

 

Comme vous pouvez le constater, le 4K est loin d’avoir perdu la bataille. Les prochains mois et les prochaines années devraient être vraiment intéressants pour cette résolution. On devrait y voir arriver plus de contenu et des modèles avec une qualité d’image encore plus grande. C’est ça qui est bien avec l’électronique, c’est qu’année après année, on ne cesse de nous en mettre plein les yeux!

 

Magasinez les téléviseurs chez Best Buy.

 

4 COMMENTAIRES

  1. Excellent article, très complet.

    En effet, pour vraiment profiter d’un nouveau téléviseur UHD, il faut que celui-ci soit très grand et qu’on soit assis plutôt près.

    Par expérience, pour pouvoir discerner toutes les lignes horizontales (2160) d’un écran de 80 pouces de diagonale, il ne faut pas être assis plus loin que 5 pieds!!!!

    Durant ma «carrière» d’installation et d’optimisation de systèmes de cinéma maison, j’ai procédé entre 450 et 500 installations et je peux affirmer que la très grande majorité sinon la totalité des téléviseurs étaient trop petits pour percevoir toute la résolution du 1080p!!!!

    Imaginez avec des écrans UHD!

    Alors, le conseil de choisir un grand écran et/ou de s’assoir plus près est pertinent.

    Cependant, il y a un grand oublié dans tout ça et c’est le son. Après tout, ce dernier est responsable pour au moins 50% de l’expérience cinéma maison!

    Effectivement, la majorité des enceintes de qualité demande à l’auditeur d’être assis entre 8 pieds et 10 pieds pour profiter d’une intégration optimale des transducteurs de la dite enceinte.

    On voit donc ici, un dilemne très important pour une installation cinéma maison de qualité.

    Et on peut donc dire sans trop se tromper que le format UHD prendra sa véritable valeur dans les installations utilisant un projecteur frontal. Smiley Happy

     

  2. Merci sonimax! Smiley Happy 

     

    Vous apportez un excellent point en parlant du son! C’est bien beau d’être près de sa télé, mais pas sûr qu’on va profiter à 100 % de ses enceintes.

  3. En fait, l’industrie du cinéma maison courtise le marché haute performance en offrant du matériel vidéo UHD et du matériel audio 5.1.4 comme le Dolby Atmos et le dts:X. C’est lorsque tous ces éléments sont correctement intégrés dans une salle de cinéma maison dédiée que le concept prend toute sa signification. Heart

     

LAISSER UNE RÉPONSE