cuisinart food processor.jpgEn 1973, le monde de la cuisine maison a été changé à jamais par l’arrivée du robot culinaire, communément appelé le Cuisinart.

Le Cuisinart n’était rien de moins qu’un miracle culinaire. D’accord, « miracle » n’est peut-être pas le terme tout à fait exact, mais grâce à cet appareil pratique, l’époque du hachage, du coupage et du râpage à la main a pris fin. Tout comme celle des larmes causées par les oignons et des pouces coupés par accident. De nos jours, vous aurez du mal à trouver une cuisine moderne sans Cuisinart. Une question se pose : qui était donc le génie derrière ces prodiges de comptoir?

Carl.gif

Le concept

L’idée du Cuisinart a germé seulement deux ans avant que le robot fasse son apparition sur le marché. Tout a commencé quand Carl Sontheimer, ingénieur du MIT, bricoleur compulsif et cuisinier accompli, a vu la démonstration d’une machine de préparation d’aliments de qualité industrielle, le Magimix de Robot Coupe, dans une émission de cuisine française. Inspiré, Sontheimer s’est retiré dans son atelier pour perfectionner la technologie de l’appareil de Robot Coupe pour qu’il puisse être utilisé dans les cuisines partout aux États-Unis et il a conclu une entente avec Robot Coupe pour renommer son nouveau produit « Cuisinart ». Le modèle de robot culinaire amélioré comportait une cheminée de remplissage plus longue, des lames et des disques de coupe plus performants et des éléments de sécurité supplémentaires pour qu’il réponde aux normes américaines en la matière.

James Beard cookbook.jpgLe dévoilement

Le Cuisinart de Sontheimer a été dévoilé pour la première fois en 1973 au salon National Housewares Exposition de Chicago. Les premières réactions à la sortie du robot culinaire étaient mitigées : beaucoup affirmaient que ce n’était qu’un gadget peu utile qui allait rapidement passer de mode. Imperturbable, Sontheimer a fait la démonstration de son gadget à Julia Child et à James Beard, qui ont rapidement reconnu son potentiel. En 1975, le Cuisinart connaissait un énorme succès, grâce à l’appui de célébrités et à des parutions dans Gourmet Magazine, le New York Times et une grande variété d’autres publications. En 1977, son statut de produit phare sur le marché des robots culinaires était menacé par plusieurs autres marques.

Le passage du flambeau 

En 1988, Sontheimer et sa femme étaient prêts à prendre leur retraite, ils ont donc vendu Cuisinart à des investisseurs pour la somme de 42 millions $. Un an plus tard, en 1989, Conair Corp. a racheté la marque, pour ensuite diversifier sa gamme de produits de manière à offrir d’autres petits appareils électroménagers comme des cafetièresdes mélangeurs, des mijoteuses, des sorbetières, des batteurs à main ainsi que des machines à expresso, comme celles de la collection de Cuisinart pour Illy Buona Tazza lancée en 2013.

cuisinart stand mixer.jpgCuisinart aujourd’hui

Cuisinart est toujours détenue par Conair Corp. et sa gamme de produits ménagers et d’appareils électroménagers continue à se diversifier année après année. En 2012, la marque a remporté plusieurs récompenses prestigieuses, dont un prix platine aux MarCom Awards, un prix argent aux Spotlight Awards de la LACP pour son application pour iPad et un prix aux Housewares Design Awards dans la catégorie des appareils de comptoir de préparation des aliments pour son mélangeur et cuiseur à soupes et à breuvages.

Aujourd’hui, quarante ans après la révélation de l’idée de Sontheimer, Cuisinart est toujours une marque très respectée par les amateurs de cuisine et les grands chefs. Il n’y a aucun doute que dans quarante ans, Cuisinart sera encore au sommet de sa forme!

 

 

Faits intéressants 

  • En 1978, le Cuisinart était le cadeau de Noël incontournable, mais l’entreprise ne pouvait pas répondre à la demande. Plutôt que de cesser d’en vendre, Cuisinart a décidé de vendre des boîtes de robots culinaires avec des certificats-cadeaux à l’intérieur pour que ceux qui en reçoivent puissent aller les échanger en magasin une fois les étagères réapprovisionnées.
  • Steve Jobs a dit un jour que le design de l’ordinateur Apple II, sorti en 1977, était grandement inspiré du Cuisinart.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here