Sony_DSC-H300-box.jpg

Vous aimez les appareils offrant un zoom incroyable? Le Sony H300 est peut-être pour vous, puisqu’il offre un zoom 35x, soit l’équivalent 35mm d’une focale de 25 à 875mm!

Outre ce zoom extraordinaire, l’appareil offre deux autres avantages : une simplicité d’utilisation et un prix rivalisant avec ce que l’on retrouve du côté des appareils compacts dits « point & shoot » (points et cliquez).

 

Caractéristiques techniques

  • Capteur Super HAD CCD de 1/2,3’’ (7,76mm)
  • Processeur BIONZ
  • Résolution : environ 20,1 mégapixels
  • Vidéo : 720p à 30 images/seconde
  • Écran ACL de 3’’ (7,5cm) affichant 460 000 points
  • 11 modes scène prédéfinis + mode panorama
  • 4 effets de film sur les photos
  • Détection des visages
  • Focale : 4,5-157,5mm (25-875mm en équivalent 35mm)
  • Ouverture maximale : f3.0-5.9

Mes impressions

Tout d’abord, la prise en main est confortable (comme bien des appareils « bridge » du genre), grâce à la poignée qui rappelle celle d’un appareil reflex.

L’appareil vous semblera toutefois un peu lourd, si vous avez l’habitude de manipuler un appareil compact. Une partie du poids s’explique probablement par les 4 piles AA qui servent à alimenter l’appareil (contre 2 pour un appareil compact).

Le Sony H300 se manipule bien : du déclencheur au zoom, en passant par la molette des modes : tout est positionné de façon naturelle, si vous tenez l’appareil en main.

L’écran est clair, même à l’extérieur. Heureusement, car le Sony H300 n’est pas équipé d’un viseur (ni optique, ni numérique) mais, à plusieurs reprises, je me suis collé l’œil à l’endroit où le viseur se trouve normalement par pur réflexe. Mais ça, ce n’est pas la faute de l’appareil. C’est une question d’habitude.

L’appareil offre 11 modes scène préprogrammés, dont un mode « gastronomie » pour ceux qui aiment photographier leurs plats, un mode peau douce pour les portraits, un mode nuit et plusieurs autres.

Il est aussi possible de prendre des panoramas (environ 90 degrés) : on appuie sur le déclencheur et on suit le guide à l’écran pour savoir quand s’arrêter.

Enfin, des modes « artistiques » sont aussi offerts dans le menu du Sony H300, lorsque vous vous trouvez en modes « P » (programmé) ou « M » (manuel) :

  • Toy, qui simule l’effet d’une photo prise avec un appareil photo pour enfants
  • Pop, qui rehausse et sature un peu les couleurs
  • Part, qui ne conserve qu’une seule couleur et rend le reste de l’image en noir & blanc
  • Soft High-key, qui met en évidence les zones plus claires dans l’image

Sony_DSC-H300-effects.jpg

 

Quel zoom!

Vous voulez savoir ce que ça donne, un zoom 35x? Observez bien la photo ci-dessous… j’ai encerclé une petite portion de l’image (oui oui, le PETIT cercle vert!) que vous retrouverez en gros plan sur la deuxième image, juste en dessous de la première.

Sony_DSC-H300-1.jpg

Sony_DSC-H300-2.jpg

Plutôt impressionnant, n’est-ce pas?

Normalement, à une telle distance, il devient très difficile d’obtenir une image stable. Heureusement le stabilisateur optique intégré SteadyShot vous permettra de prendre des images sans flou de bougé, comme la photo rapprochée ci-dessus, sinon vous auriez obligatoirement besoin d’un trépied.

Bref, imaginez apercevoir un oiseau ou un avion dans le ciel et pouvoir les capter en gros plan alors que vous êtes pourtant très éloigné!

Il en va de même pour un paysage urbain, où vous pourriez photographier les immeubles qui semblaient si petits au loin (je vous invite à aller voir les photos de Vancouver de mon collègue, sur le blogue anglophone de Best Buy).

Les lignes ne sont pas des plus précises, mais la ville se trouve à 6 KILOMÈTRES de l’endroit où il se trouvait et il y avait des particules dans l’air.

Points positifs

En mode « intelligent », la distance minimale de mise au point est impressionnante! J’ai pris le cliché ci-dessous avec le bout de l’objectif appuyé sur la calculatrice (d’où le fait que l’on voit de l’ombre, mais c’était voulu, afin de démontrer à quel point j’étais près)!

Sony_DSC-H300-4.jpg

L’ajout d’un mode manuel sur la molette permet à l’utilisateur de se familiariser tranquillement avec les réglages, qui offrent toutefois peu de flexibilité : l’ouverture n’offre généralement que deux valeurs. Par exemple, f3.7, puis f9.6. Rien entre les deux.

L’utilisation de 4 piles AA peut s’avérer utile en voyage, si vous avez à trouver des piles rapidement.

L’appareil offre aussi la possibilité de changer le mode d’évaluation de lumière, de mise au point automatique (par zone, au centre, etc.), ainsi qu’un mode rafale (quoique le mot soit un peu fort – on parle d’environ 2 images à la seconde).

Points négatifs

L’utilisation de 4 piles AA réduit l’autonomie de l’appareil.

L’emplacement de la carte SD, dans le même compartiment que les piles AA, est vraiment une mauvaise idée : on force l’appareil à s’éteindre dès que l’on ouvre la porte, sans compter le fait que les piles risquent de tomber (rien ne les retient) et que la porte est moins facile à fermer que s’il s’agissait d’une pile au format propriétaire.

Sony_DSC-H300-lecteurSD.jpg

La performance ISO de l’appareil est, au mieux, médiocre. À ISO 800 (valeur maximale!), le bruit est omniprésent.

Le mode vidéo fonctionne bien, la qualité 720p est au rendez-vous, mais le micro est très sensible et l’on se retrouve à entendre le zoom (bien qu’il soit adouci pendant la vidéo pour faire le moins de bruit possible) et même nos doigts ou nos mains sur le boitier de plastique.

Verdict

À un prix d’environ 230$, le Sony DSC-H300 est un appareil intéressant pour débuter en photo, surtout si vous faites de la photo à l’extérieur (photo d’animaux, d’oiseaux ou même de paysages et d’architecture).

Toutefois, si vous connaissez les notions de base en photo et avez déjà possédé un appareil offrant le moindrement de flexibilité au niveau des contrôles, vous vous sentirez un peu limité avec cet appareil.

Évaluation

  • Simplicité d’utilisation : 4.5/5 (facile à comprendre)
  • Qualité d’image : 3.5/5 (très bonne de jour, très faible de soir/nuit)
  • Caractéristiques : 3/5 (peu de contrôles manuels)
  • Conception : 4/5 (bonne prise en main, lecteur carte SD mal placé)
  • Valeur : 3.5/5 (pour le prix, un bon achat!)

Autres photos

Sony_DSC-H300-flash.jpg

Sony_DSC-H300-microSD.jpg

 

9 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    je me permets ,vu la qualité de votre blog,de vous demandez un conseil sur l’achat d’ un APN ,budget max de 200€, du type de celui que vous avez tester Sony DSC H 300.
    Il me séduit sur bien des points ( Zoom , Stabilisateur) ,mais j’ai des hésitations par rapport à des dysfonctionements signalés sur le Web.
    Par ailleurs mon utilisation risque de le faire souffrir ( chaleur ,humidité)
    Dons y aurait t’il actuellemnt mieux sur le marché,un zoom optique x20 me suffirait ?
    Espérant ne pas vous déranger et en vous remerciant d’avance
    henri

  2. Bonjour,
    Que pensez vous de cet appareil pour prendre en photo des paysages époustouflant type parcs nationaux USA (Grand Canyon, etc) ? Est il adapté à des photos paysage ?

  3. Bonsoir, j’aimerais faire de très très gros plan de petit insecte et de plantes, pourriez vous me dire si cette appareil photo est fait pour ?

    • Bonjour,

      C’est possible de le faire, tel que démontré sur ma photo de calculatrice ci-dessus, mais l’appareil ne possède pas de mode « Macro » proprement dit. Si vous faites beaucoup de photo macro, il est recommandé d’opter pour un appareil qui offre un tel mode.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here