Wear OS

Terminé la nomenclature Android Wear, dites la bienvenue à Wear OS. Le système d’opération pour montres de Google arrive avec une nouvelle version qui apporte beaucoup de fonctionnalités que les usagers apprécieront. Que diriez-vous d’un petit avant-goût de ce que nous réserve cette nouvelle mouture de Google ?

 

Quoi de neuf dans Wear OS ?

Visuellement, on essaie des nouvelles choses avec un nouveau thème foncé pour l’interface. Dans les plus récentes versions, ils avaient déjà modifié l’écran de notifications et le démarreur d’application à un thème plus foncé. C’est donc un effort pour uniformiser toute l’interface à une même couleur et d’en faire un thème par défaut. D’après Google, ça devrait simplifier la vie à ceux qui veulent consulter leur montre plus rapidement. Il faut avouer que c’est très élégant.

Sans surprise, la chose qui est le plus demandée par les usagers de gadgets intelligents est une meilleure durée de vie de la pile. C’est donc dans cette direction que Google a centré une bonne partie de ses efforts.

Pour réussir ce pari, ils ont décidé que les applications n’auraient plus le droit de s’exécuter en arrière-plan. C’est une bonne décision puisque c’est en effet une des choses qui draine le plus les piles et souvent la première chose que je désactive pour obtenir une meilleure autonomie peu importe le dispositif. Si vous craignez perdre vos notifications, les compteurs de pas ou vos contrôles de musique, ne vous en faites pas puisque ces fonctions ne seront pas affectées par cette nouvelle règle. Ce ne sont pas vraiment des applications qui s’exécutent en arrière-plan. Deux choses seront exclues de cette règle soit les faces de la montre ainsi que les complications qui peuvent être sélectionnées par l’usager de la montre.

Les fonctionnalités les plus simples sont souvent les plus efficaces. Wear OS désactivera donc les fonctions Wi-Fi, Bluetooth ou même cellulaire (quand la montre l’utilise bien entendu) lorsque la montre n’est pas portée au poignet pendant une longue période de temps. C’est tellement simple comme idée que c’est une surprise de constater que personne n’y aille penser avant.

L’autre fonctionnalité est plus controversée et risque de ne pas faire l’unanimité. Lorsque la montre se déconnectera de la connexion Bluetooth, elle n’essayera pas automatiquement de se connecter par Wi-Fi. Donc vous ne recevrez plus vos notifications. Cela dit, ça ne s’applique pas lorsque la montre est en train de charger.

 

Une petite mise en garde

Il y a beaucoup de bonnes choses en vue dans cette mise à jour mais le nouveau système d’opération est encore en développement. Il est possible d’installer une version préliminaire mais Google considère qu’elle est surtout destinée pour les développeurs. Bien sûr, vous pouvez l’installer mais c’est à vos risques et périls. De plus cette version est limitée à la montre Huawei Watch 2. Au pire des cas, si vous êtes vraiment curieux, vous pouvez télécharger l’émulateur de Wear OS dans le kit de développement d’Android.

 

Gardez l’œil sur le blogue Branche-Toi de Best Buy afin de connaître la date de sortie du nouveau système d’opération Wear OS ou des nouvelles montres qui bénéficieront pleinement de ces nouvelles fonctionnalités. Sinon rendez-vous sur le site de Best Buy pour y trouver une large gamme de montres intelligentes.

PARTAGER SUR
Christian Jarry
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here