Le jeu de plateforme et d’action Metroid : Samus Returns est la réédition du classique Metroid II : Return of Samus sorti sur Game Boy en 1991. Entièrement refait à la sauce moderne, le titre ajoute des éléments de jouabilité supplémentaires et affiche un superbe rendu en profondeur sur la New Nintendo 3DS. Je vous conseille d’ailleurs d’activer la 3D au maximum pour une immersion complète et fascinante. Retour sur la planète SR388 peuplée de métroïdes dont la mercenaire Samus Aran a la tâche d’éliminer.

Metroid Samus Returns pochetteMetroid : Samus Returns est développé par MercurySteam Entertainment / Nintendo et publié chez Nintendo

Date de parution : 15 septembre 2017
Style : Plateforme / Action
Plateforme : Nintendo 3DS
Mode de jeu disponible : solo
Classement ESRB : T (Adolescents, 13 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

Samus repart à la chasse aux métroïdes

Les métroïdes sont des organismes dont la capacité d’absorber l’énergie de toute forme de vie est convoitée par les pirates de l’espace. Voulant les utiliser pour conquérir la galaxie, il faut absolument contrer leur plan. Après une mission réussie sur Zèbes, la Fédération galactique envoie la mercenaire Samus Aran sur la planète SR388 afin d’éliminer tous les métroïdes qui s’y trouvent.

L’exploration à l’honneur

Metroid Samus Returns image 3Metroid : Samus Returns est un jeu exploratoire. La planète se divise en régions où l’on avance dans des couloirs conçus dans une mécanique de jeu à défilement latéral. On s’y promène en sautant d’une plateforme à une autre, en cassant des bouts de murs, de plafond et de plancher pour s’y faufiler afin de se rendre où se cachent les métroïdes. SR388 pullule d’insectes et autres pièges qui nous blesseront s’ils nous touchent. Certaines portes sont même bloquées par une masse visqueuse bien attachée.

En ce sens, la carte qui se dévoile à notre passage est d’une aide précieuse. Essentielle durant notre aventure, elle affiche les bornes de sauvegarde, celles où l’on peut faire le plein d’énergie et de munitions ainsi que l’endroit où l’on dépose l’ADN recueilli sur les métroïdes vaincus. Cet ADN est la clé de notre périple, ce qui nous permet d’avancer vers la section suivante.

Une mécanique qui a fait ses preuves

Metroid Samus Returns image 2Le jeu ne nous prend que très peu par la main mais demeure accessible à tous sans problème. J’ai trouvé ça un peu long au début, à refaire les mêmes endroits où j’avais parfois l’impression d’être bloquée. C’est toutefois en jouant qu’on améliore nos aptitudes, en particulier quand vient le temps d’affronter les métroïdes. Ils nous attendent dans des chambres qui se referment sur nous et il faut absolument les détruire pour continuer. Sans réel tutoriel, je ne savais pas trop comment réussir la première fois mais doucement, j’ai compris que les plus petits ennemis croisés sur mon chemin ont servi à m’entraîner pour ce combat principal. Le titre est d’ailleurs bien conçu car en mourant contre un métroïde, on reprend devant la porte et non pas dans la pièce. J’avais donc l’opportunité de rebrousser chemin si j’en ressentais le besoin.

Une rejouabilité encouragée

Metroid Samus Returns image 3Samus améliore sa combinaison et la variété de ses armes en récupérant des sceaux sur le terrain. Son scanneur identifie les endroits à briser pour passer mais il m’a souvent fallu réfléchir à la manière de les franchir. À l’occasion, c’est un type de munition spécifique qui est requis ou encore le grappin de Samus qui bougera des pierres pour libérer le passage. On ne les a pas toujours sous la main au moment où on y fait face la première fois notamment en début de partie.

Étant donné qu’on acquiert des capacités en progressant, plusieurs endroits sont à revisiter. Grâce aux portails de téléportation, je suis souvent retournée sur mes pas pour compléter l’exploration de chaque étage. C’est devenu plus facile de naviguer notamment quand j’ai appris à sauter plus haut et que ma morphosphère a pu se coller aux parois. C’est alors que je m’amusais à grimper les murs en quête d’une porte située tout en haut.

Une réalisation parfaite

Metroid : Samus Returns nous fait évoluer dans un superbe environnement. Les décors sont captivants et la lumière est étincelante. Vraiment beau, j’y ai joué avec l’effet de profondeur de la console New Nintendo 3DS au maximum tout le temps. Cela ne change en rien la jouabilité mais à l’œil, je trouvais que ça faisait une différence dans le rendu graphique du jeu. Au niveau sonore, on y entend une musique atmosphérique de circonstance mais là où j’accroche est en arrivant près d’un métroïde. Une alarme retentit s’accentuant plus on approche de l’endroit où se trouve la créature, ravivant un sentiment d’urgence ou plutôt de danger imminent. Étant parfois concentrée dans mon exploration des lieux, ce son me ramenait à la réalité de la mission en cours.

Deux amiibo s’ajoutent à notre collection

Metroid Samus Returns amiiboAccompagnant la sortie du jeu, deux amiibo font leur entrée dans notre collection s’ajoutant à Samus qui était du lot de lancement des statuettes et sa version Zero Suit Samus paru un an plus tard.

Je ne les possède malheureusement pas mais sachez qu’ils vous aideront dans le jeu. Au premier passage, les trois variations des statuettes de Samus remplissent votre réserve d’énergie ou de munitions alors que le métroïde identifie celui qui se trouve le plus près de vous sur la carte. Une fois le jeu terminé, du contenu supplémentaire sera accessible grâce à ces amiibo dont le mode Fusion qui promet un défi encore plus grand que le mode Difficile déjà inclus dans le jeu. Pour cela, il vous faut avoir l’amiibo du métroïde !

Impressions générales

Metroid Samus Returns image 5Bien qu’il soit une réédition d’un jeu d’ancienne génération, ça paraît quand un titre n’est qu’un portage vers une nouvelle console. Metroid : Samus Returns a pour sa part été entièrement refait et c’est une réussite. Ses contrôles sont actuels, son graphisme est magnifique. Ça faisait longtemps que Nintendo ne nous avait pas présenté une aventure dans l’univers de Metroid. Ce jeu est assurément un incontournable, peu importe que vous soyez fan de Samus Aran ou que ce soit votre première incursion dans la série.

+ Graphisme lumineux et magnifique
+ Une mécanique de jeu solide
+ Phase exploratoire offrant des heures de jeu potentielles
+ Retour en force d’une héroïne phare de Nintendo
– Un peu long à démarrer, notamment pour les nouveaux venus
– Besoin de l’amiibo Metroid pour déverrouiller le mode Fusion

ÉVALUATION GLOBALE

Expérience de jeu : 4,5/5
Graphisme : 5/5
Son : 4,5/5
Durée d’intérêt/Rejouabilité : 4,5/5

Note globale : 4,65/5 (93 %)

Procurez-vous Metroid: Samus Returns pour la Nintendo 3DS
Procurez-vous les amiibo thématiques à Metroid

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here