fender-1Fender fait parmi des compagnies légendaires qui ont influencé énormément le monde de la guitare. Une quantité impressionnante d’artistes se sont servis d’un large éventail d’instruments produits par ce fabricant. D’innombrables chansons que l’on connait et qu’on adore ont été enregistrées à l’aide de ces guitares. De la Telecaster à la Stratocaster, en passant par tous ces modèles expérimentaux, l’entreprise offre une sélection très diversifiée et versatile. Le guide qui suit explore les différents modèles et leurs caractéristiques et présente les différentes usines du manufacturier.

Stratocaster

fender-2La Stratocaster est sans doute le modèle le plus reconnaissable et vénéré chez Fender. Sa popularité fut propulsée par les artistes les plus révérés tels que : Jimi Hendrix, Eric Clapton, Jeff Beck, Stevie Ray Vaughan, David Gilmour, Ritchie Blackmore, Yngwie Malmsteen, Iron Maiden, John Mayer, etc. Même le grand Eddie Van Halen a fait ses débuts sur une Stratocaster, mais en la modifiant pour accommoder son jeu contemporain, repoussant les limites de l’instrument de base.

Cette guitare vient en plusieurs variations intéressantes, mais reste toujours une option extrêmement versatile. Habituellement, la Strat comprend trois micros à bobine simple, produisant un son très défini et clair, qui prend une caractéristique chantante et expressive lorsqu’on les surcharge de volume et de distorsion. Plusieurs guitaristes, dont moi, apprécient la Fat Strat qui contient un micro à bobine double à la position du chevalet. Ce micro plus puissant produit un timbre plus fort et une distorsion plus accentuée et découpée. Cette option permet davantage de versatilité pour celui qui va interpréter du matériel plus rock et qui a souvent besoin d’un son survolté. Ensuite, deux types de chevalets existent. La version moderne comprend deux pivots et offre une maîtrise précise de l’intonation grâce à la barre de contrôle (la whammy bar). Le type authentique contient six vis qui transmettent très bien la vibration, mais ne permettent pas autant de flexibilité que le modèle actuel. Finalement, les premières Stratocasters étaient munies de 21 frettes, alors que les plus modernes en ont 22.

Telecaster

fender-3La première guitare de Léo Fender, dénommée Broadcaster à l’époque, fut un instrument assez simple, mais très efficace. En effet, cet instrument fut présent dans une quantité impressionnante de styles ; le rock, le pop, le country, le RnB et le Jazz. Même certains artistes de métal s’en servent tels que John 5 (guitariste pour Rob Zombie et anciennement avec Marilyn Manson) et Jim Root de Slipknot. Suite à une dispute au début des années 50s avec Gretsch qui avait une ligne de batterie du même nom, Fender a changé le nom de la guitare pour Telecaster. Malgré sa simplicité, les deux micros simples de l’instrument permettent un étonnant éventail de timbres.

Plusieurs variations sur le modèle de base existent, mais la plus populaire est sans doute la thinline. Cette guitare creuse propose des sonorités aérées et veloutées. Les textures possibles sont très intéressantes pour l’accompagnement et sont très agréables à explorer lors des solos. De plus, le caractère ajouté par le vide dans le corps de l’instrument permet un rapprochement au son jazz authentique.

Autres guitares

Mis à part la Telecaster et la Stratocaster, Fender produit quelques modèles moins courants, mais tout de même populaires. Premièrement, la Jazzmaster à sa sortie en 1958 était présentée comme le modèle luxueux de Fender. Avec les multiples boutons et interrupteurs, l’instrument était dirigé vers les interprètes de jazz qui étaient vus comme des musiciens plutôt sophistiqués. Ensuite, la Jaguar présentait un choix très différent grâce à son diapason plus petit (24 pouces versus 25,5) et proposait une jouabilité très différente des modèles courants de Fender. Finalement, la Mustang offrait deux longueurs de touche et un chevalet complètement nouveau. Ces guitares ne furent pas populaires à l’origine et la compagnie arrêta entièrement de les produire à l’arrivée des années 80s. Par contre, étant disponibles en abondance chez les prêteurs sur gages, elles gagnèrent en popularité chez les artistes émergents des années 90s. Le plus connu entre eux est certainement Kurt Cobain, qui est connu pour sa Jaguar et sa Mustang. Fender offre d’ailleurs un modèle signature en son honneur. De nos jours, les guitaristes de post-rock affectionnent particulièrement ces trois instruments pour leurs panoplies de timbres et leurs natures sonores réservées qui se prêtent bien à ce style.

Usines

Les effectifs de Fender s’étendent en Asie, au Mexique et aux États-Unis. Ces options permettent un énorme choix aux guitaristes et s’accordent à tout budget. La série asiatique, Squier, offre des instruments de bon rapport qualité/prix, tout en permettant un accès abordable aux genres d’instruments qui ont influencé d’innombrables artistes. La série Classic Vibe est particulièrement intéressante grâce à des micros de qualité et des caractéristiques de construction des anciens modèles Fender.

fender-4L’usine mexicaine fait le pont entre les produits d’entrée de gamme et la manufacture américaine. En fait, une certaine confusion plane au-dessus des véritables différences entre les instruments fabriqués au Mexique et ceux fabriqués aux États-Unis. Par exemple, lorsqu’on désassemble ces produits, on aperçoit que les composantes électroniques, excluant les micros, sont les mêmes. Les différences entre les modèles standards respectifs sont pratiquement des différences subjectives : chevalet moderne versus classique, 22 frettes ou 21, finition au polyuréthane ou au polyester. Par contre, une attention particulière est portée au finissage des instruments américains ; les bords du manche sont arrondis et les frettes polies, offrant un confort additionnel. Compte tenu du prix, il est très intéressant de considérer les instruments mexicains, surtout en rappelant le fait que plusieurs pièces sont interchangeables dans les instruments Fender.

Finalement, l’usine américaine produit les instruments les plus prestigieux de la compagnie. Ces guitares contiennent souvent des caractéristiques modernes et accueillent souvent les innovations de l’entreprise. Par exemple, la possibilité d’ajuster l’angle du manche de manière très précise permet de trouver le réglage optimal et de maximiser la jouabilité de l’instrument. Avec une attention particulière à la finition, les Fender américaines sont très confortables dès l’achat et représentent une valeur sûre.

Fender propose d’excellents produits à tous les niveaux de construction. Sa présence directe dans le monde de la musique témoigne de sa qualité et de son innovation. Il est dur de trouver une compagnie qui a plus participé à l’histoire de la musique contemporaine que l’entreprise californienne et je la recommanderais toujours aux guitaristes qui se cherchent un instrument de qualité.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE