tiggly1.jpgIl existe beaucoup de jouets qui interagissent avec un support numérique, et bon nombre d’entre eux fonctionnent avec l’iPad. Les jouets pour applications de Tiggly sont vraiment bien pensés, car bien qu’elles soient idéales pour les petits à peine âgés de 18 mois, les enfants peuvent encore y jouer jusqu’à l’âge de 4 ans et même plus.

Mon fils de 3 ans et moi avons eu la chance de tester deux ensembles : les jouets de formes géométriques Shapes et de calcul Counts de Tiggly, tous deux compatibles avec toutes les générations et tous les modèles de l’iPad d’Apple. Voici nos impressions.

Tiggly Shapes

Le but de ces jouets est d’aider les enfants de 18 mois à 4 ans à développer leur perception spatiale, leurs habiletés motrices et langagières, leur créativité, leur coordination oculomanuelle et leur capacité à reconnaître des formes.

Le style

Le jeu Shapes de Tiggly est vendu dans un emballage mignon contenant quatre formes colorées en plastique et en silicone : un carré rouge, une étoile bleue, un cercle vert et un triangle jaune, ainsi qu’une pochette de transport pratique.

Visitez le site Web de Tiggly pour trouver quatre applications téléchargeables à utiliser avec les formes : Safari, Stamp et Draw de Tiggly (gratuites), en plus de l’application Xmas qui coûte 2,29 $. Toutes offertes dans huit langues.

tiggly2.jpgFonctionnement

Le but est de trouver la forme de Tiggly qui correspond à celle qui apparaît à l’écran. Pas de temps à perdre, vos enfants sont mis à l’épreuve d’entrée de jeu, car ils doivent reconnaître trois formes pour déverrouiller l’application.

Une fois l’application déverrouillée, les enfants peuvent utiliser les formes pour jouer à différents jeux. J’ai téléchargé les trois premières applications en même temps pour que nous puissions toutes les essayer.

Dans chacune d’entre elles, il faut choisir l’environnement de jeu, comme la ferme, le désert ou le monde sous-marin.

Application Safari

Placez les formes en plastique par-dessus celles qui apparaissent à l’écran pour créer de jolis animaux virtuels. Par exemple, deux cercles et deux triangles peuvent former un petit cochon. Faites pivoter un carré, ajoutez un visage, des oreilles et des ailes, et vous obtenez une chauve-souris. Dans chaque application, les enfants n’apprennent pas seulement à identifier les formes, mais aussi le nom des animaux qu’ils créent de façon à enrichir leur expérience d’apprentissage.

tiggly3.jpgApplication Stamp

Placez les formes sur l’écran et voyez une scène interactive prendre forme (littéralement). Par exemple, placez le triangle sur l’écran et vous verrez apparaître un champignon sous vos yeux. Un cercle se transforme en raton laveur et une étoile, en feuille d’arbre. Vous n’aimez pas ce qui est à l’écran? Glissez-le jusqu’à la corbeille dans le coin inférieur droit de l’écran. Lorsque votre enfant est satisfait de sa création, appuyez sur l’étoile dans le coin supérieur gauche de l’écran pour faire une capture d’écran. Il peut même l’animer en sélectionnant l’icône de caméra vidéo, puis en faisant bouger les éléments, et l’enregistrer comme séquence vidéo. Maman ou papa peuvent balayer l’écran vers la gauche avec deux doigts pour faire apparaître un menu de partage et publier le chef-d’œuvre sur Facebook ou l’envoyer par courriel (à grand-mère peut-être?) Vous pouvez aussi enregistrer la photo ou la vidéo dans la photothèque de l’iPad.

Application Draw

C’était l’application favorite de mon fils parmi les trois. Utilisez les formes et les yeux, les nez, les oreilles, les bouches, les chapeaux et d’autres parties du corps animés pour former de nouvelles créatures amusantes, que vous pourrez aussi photographier et enregistrer.

Ce qui est particulièrement intéressant, c’est qu’on peut utiliser toutes les applications avec ou sans les formes Shapes de Tiggly. Pour jouer sans les formes, servez-vous des icônes géométriques à l’écran et amenez-les au centre du tableau plutôt que d’utiliser les formes en plastique.

Le mot de la fin

Dans certains cas, mon fils de 3 ans a préféré utiliser les formes affichées à l’écran. Et cela permet aux enfants de s’amuser avec l’application même lorsqu’ils ne sont pas à la maison, sans avoir à transporter les formes en plastique. Cela dit, les vraies formes ajoutent un niveau d’interactivité appréciable, particulièrement pour les enfants qui découvrent la prise, le toucher et la reconnaissance d’objets.

tiggly4.jpgTiggly Counts

Tiggly Counts est conçu pour les enfants un peu plus âgés, de 3 ans et plus, c’était donc parfait pour mon fils.

Comme le nom l’indique, le but du jeu est d’apprendre à compter, à additionner et à soustraire en utilisant les jouets magnétiques, en plus d’aider au développement des habiletés motrices et langagières.

Le style

L’ensemble comprend cinq pièces en plastique et en silicone à utiliser avec l’iPad : un carré rouge, deux carrées jaunes, trois carrées verts, quatre carrés bleus et cinq carrés roses. Les enfants peuvent commencer simplement par reconnaître la forme à l’écran et trouver à quelle pièce en plastique elle correspond. Ils peuvent ensuite jouer à des jeux plus complexes en téléchargeant les trois applications gratuites : Tiggly Addventure, Tiggly Chef et Cardtoons.

Fonctionnement

tiggly5.jpgTiggly Addventure

Une petite créature doit traverser le tableau. La seule façon de l’aider est de placer le nombre exact de carrés sur l’écran. Les premiers pas sont faciles : pour réussir, il suffit de placer la pièce avec trois carrés verts pour obtenir le chiffre 3. Mais lorsque l’enfant arrive à six par exemple, il doit comprendre qu’il doit placer deux fois la pièce verte pour arriver à 6 (3+3), ou la bleue et la jaune (4+2), ou la rose et la rouge (5+1). Si les chiffres choisis ne donnent pas la somme voulue, la créature tombe dans le vide et le jeu recommence du début. L’enfant apprend les mathématiques d’une façon agréable et amusante, et passe différents niveaux qui comprennent des ponts pour les additions et des échelles pour les soustractions. À la fin du jeu, la créature arrive à remettre un cadeau à son ami. L’application ne compte que quelques niveaux, mais il existe un grand nombre de combinaisons de chiffres pour traverser les ponts. L’enfant peut donc jouer et rejouer en utilisant de nouvelles combinaisons pour réussir.

Tiggly Chef

C’est l’application préférée d’entre toutes de mon fils. Elle fonctionne de façon semblable aux autres, mais cette fois, l’enfant doit aider le chef dodu à moustache dans ses délicieuses créations en choisissant les pièces qui correspondent à la quantité d’ingrédients voulue. Dans la version sans les formes en plastique, le chef nomme l’ingrédient et la quantité dont il a besoin, et l’enfant regarde apparaître différents aliments à l’écran et choisit la bonne réponse lorsqu’elle s’affiche.

Comme pour le jeu Tiggly Shapes, toutes les applications peuvent être utilisées sans les vraies formes. Par exemple, mon fils a adoré jouer avec l’application Chef en faisant simplement glisser les ingrédients dans le bol. À mesure qu’on les dépose, l’écran affiche le compte. Trois cerises (1 + 1 + 1 = 3), une banane, cinq tranches de concombre, deux œufs, quatre cornichons et le tour est joué! Une délicieuse pile de crêpes.

tiggly6.jpg

Cardtoons

Placez librement les carrés sur l’écran et le même nombre de cercles apparaîtra. Pointez-les sur l’écran et regardez‑les bouger, déplacez-les pour obtenir des formes. Les cercles se transformeront en objets nommés par le narrateur, pour créer une animation amusante. Par exemple, placez la pièce bleue à quatre carrés sur l’écran et placez les cercles par-dessus les formes noires, et ils se transformeront en délicieuses boules de gomme qu’une grenouille mâche pour ensuite souffler une grosse bulle.

Le mot de la fin

Les applications à elles seules sont de merveilleux outils d’apprentissage pour les enfants d’âge préscolaire et pour ceux qui viennent de commencer l’école. Les carrés en plastique de Tiggly aident à faire des mathématiques, sujet qui ennuie bien des enfants, une matière dont l’apprentissage peut être amusant, et ne se résume pas seulement aux calculs sur papier ou au tableau. Ils apprennent avec des éléments tangibles, sans se limiter à taper l’écran ou entrer des chiffres. Et les cinq pièces formées de carrés obligent les enfants à travailler leurs additions au-delà de 1 + 1. Si j’ai 6 carrés et qu’il m’en manque 7 pour me rendre de l’autre côté, quelles pièces dois-je combiner pour réussir? Avouons-le : c’est une façon beaucoup plus amusante que celle de notre époque où on apprenait en comptant sur nos doigts.

PARTAGER SUR
Christine Persaud
Je suis un expert des technologies et journaliste avec 12 ans d’expérience dans le commerce et le journalisme de consommation. J’ai travaillé les 12 dernières années au magazine Marketnews/Marketnews.ca, et je suis actuellement rédacteur en chef à WiFi HiFi Magazine/WiFiHiFi.ca. J’ai aussi contribué au développement d’un grand nombre de sites web en technologies et affaires et de sites, blogues et magazines destinés aux parents. Je suis une amoureuse autoproclamée de la technologie, de bouffe et de télévision, et une fière mère d’un fils en bas âge.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here