dscf5269

D’une belle grosseur et d’une légèreté étonnante, la LG G Pad III 8.0 est la première tablette que j’utilise. Oui, je n’ai jamais eu de tablette, ni même pu en essayer une sur une longue période. Je n’ai jamais vraiment été intéressé par ce type de gadget puisqu’en majorité du temps, celles-ci sont souvent aussi dispendieuses que des téléphones intelligents qui sont plus performants et donnent les mêmes ou de meilleurs résultats. Son prix, étant très alléchant à comparer plusieurs autres modèles, a ouvert ma curiosité à savoir si celle-ci peut offrir ce que je m’attends d’elle.

LG G Pad III

Écran: 8 pouces 1920 x 1200 avec 287 pixels par pouces
OS: Android 6.0.1 Marshmallow
Processeur: 1.5GHz Snapdragon MSM8952 octa-core processeur
Mémoire: 2GB RAM, 16GB (fente pour carte microSD extensible jusqu’à 2TB)
Caméra: 5 mégapixels caméra dorsal, 5 mégapixels caméra frontal
Vidéo: Peut enregistrer des vidéos en HD 1080p
Batterie: 4800mAh
Connections: LTE, Wi-Fi, Bluetooth 4.2, A-GPS, NFC, USB 2.0
Dimension: 8.27 x 4.88 x 0.28 inches
Poids: 309 grammes

Un design simple et efficace

Facile à tenir dans une main par son poids de seulement 309 grammes (0,68 livre), la LG G Pad III mesure 8,27 pouces de hauteur par 4,88 pouces de largeur ce qui en fait une mini tablette parfaite pour le transport. Ce n’est pas pour rien que Rogers et Fido proposent de la connecter au réseau LTE avec leur carte SIM même si ce n’est vraiment pas nécessaire.

L’arrière est d’un noir simple avec un peu de relief qui l’empêche de glisser sur certains types de surfaces. Elle possède aussi un bouton de mise en tension, deux boutons pour le volume et un autre pour activer le mode monochrome que je parlerai un peu plus bas. Des fentes, dont l’une pour un port USB et une autre pour la carte SIM et microSD, sont couvertes chacune d’un petit clapet délicat, mais difficile à ouvrir ce qui est plus positif que négatif.

Une performance régulière mais suffisante

Fonctionnant avec Android 6.0 Marshmallow, l’environnement de cette tablette m’est familière puisque j’utilise un cellulaire fonctionnant sous ce système d’exploitation. Pour le présent test, j’ai donc configuré mon compte Google sur la tablette afin que les mêmes applications que sur mon téléphone se retrouvent sur la tablette.

C’est par cette action que je me suis vite rendu compte du manque de mémoire de celle-ci. Ne possédant que 16 Go, contre 64 pour mon cellulaire, mes applications n’ont pas pu toutes être installées sur la tablette. Il est tout de même possible d’augmenter la mémoire à l’aide d’une carte microSD pouvant aller jusqu’à 2 TB, mais même si Android permet d’installer des applications sur une carte microSD, l’option n’est pas proposée sur la tablette de LG…du moins, pas pour le moment! Une simple mise-à-jour suffirait à régler ce problème qui peut repousser les gens qui utilisent beaucoup d’applications lourdes sur la mémoire.

Contenu de la boîte: La tablette G Pad III 8.0, le fil USB, la prise de recharge, et le livret d’instruction.

Ce que j’aime faire avec mon cellulaire est d’envoyer mes vidéos Youtube ou tout simplement l’image de ce dernier en temps réel sur mon téléviseur à l’aide de mon lecteur Blu-Ray de Sony, possible par mon réseau local Wi-Fi. La G Pad III le permet, mais mon appareil n’a pas reconnu la tablette. Lors de la recherche d’appareil pour le partage d’écran, celle-ci propose l’option de se connecter à un appareil Google Cast. Ce n’est pas une mauvaise idée en soit, mais cela revient à devoir acheter un autre gadget supplémentaire… Au moins, l’option y est!

En plus de pouvoir insérer une carte microSD, une fente USB est disponible. L’option m’intéresse énormément puisqu’il m’est donc possible de brancher mon appareil photo à la tablette afin de traiter et d’envoyer mes photos à mes amis lorsque je suis en voyage. Même si garder une clé usb à la tablette vient qu’à briser son aspect, cela reste aussi une bonne alternative de transfert de fichiers de toute sorte. Il serait aussi possible d’y brancher une souris et même un clavier, mais n’ayant que des accessoires fonctionnant par Bluetooth, je n’ai malheureusement pas pu essayer le tout.

Les caméras de la G Pad III sont tous les deux de 5 mégapixels. Loin d’être le standard actuel, cela fait tout de même amplement le travail pour un appel sur Skype ou pour prendre des photos dans de bonnes conditions lumineuses. Je crois que celles-ci auraient pu ne pas être annexées à la tablette, mais étant dorénavant une norme, il est clair qu’il s’agit d’un élément vendeur. Cette dernière ne permet pas de filmer et de donner un effet de flou tout comme elle ne permet pas d’ajuster la luminosité de la photo à même l’appareil. Je suis un peu déçu de cela puisque cela devrait aussi être une norme, mais sachant que mon cellulaire est apte à faire le travail, je n’ai qu’à transférer le résultat sur la tablette au besoin.

Un point intéressant est que sur le côté droit de l’écran se trouve un bouton afin d’activer l’option d’écran monochrome. En plus d’aider à la lecture, c’est un excellent format pour cela, le tout évite d’épuiser les yeux trop rapidement. Je lis encore des livres imprimés, mais lorsque je consulte des articles de journaux sur différentes applications, l’effet monochrome est intéressant puisqu’il donne l’aspect de lire un journal en papier.

Son écran de 8 pouces permet une résolution HD de 1920 par 1200 pixels ce qui en fait un superbe “téléviseur” à la portée de la main. Si l’un des seuls défauts de la tablette est qu’elle n’est pas assez puissante pour faire fonctionner des applications qui demandent une force de processeur beaucoup plus grande, le tout reste tout de même idéal pour travailler sur des dossiers dans Google Drive, visionner des films en HD sur Netflix et d’écouter de la musique à partir de n’importe quel support. J’aime particulièrement le fait de pouvoir partager l’écran entre deux applications. Ce qui me permet d’écrire des articles tout en surveillant mon fil Twitter.

Une batterie d’une durée de vie dans les normes

Puisqu’elle ne fut pas reliée au réseau LTE lors de mon test, la tablette a ainsi consommé beaucoup moins d’énergie que si c’était le cas et je fus relativement surpris de la durée de la batterie. J’ai pu l’utiliser de 1 à 2 heures par jour pendant environ une semaine avant de devoir la recharger. Quoi qu’il en soit, il est certain que de garder la luminosité au maximum, de l’utiliser de manière constante, et d’activer le Bluetooth régulièrement, peut rapidement gruger l’énergie de la batterie.

Mon impression finale

14646701_10157595309425187_788568178_oPour ma première expérience avec une tablette, je suis plutôt charmé et loin d’être déçu. Je suis particulièrement surpris pour ce qu’elle offre pour son bas prix. Elle répond bien à mes gestes et n’a pas eu de problème de ralentissement. Même si sa caméra n’est pas la meilleure et que je ne peux pas actuellement transférer toutes mes applications sur une carte microSD, je peux faire tout ce que je fais déjà avec mon téléphone intelligent, mais avec un écran beaucoup plus confortable.

Que ce soit pour écrire mes articles, consulter les réseaux sociaux, visionner des films et écouter de la musique, cette tablette me convient parfaitement. Puisqu’elle reste abordable, je n’aurai pas peur de l’amener avec moi en voyage. Il est clair qu’il y a d’autres types de tablettes beaucoup plus performantes, mais je sais que mon cellulaire, déjà dispendieux, peut compléter et compenser le tout. Pour moi, il s’agit de la tablette que j’attendais depuis longtemps, et pour cette raison, cette dernière est déjà sur ma liste d’achats!

Cette tablette vous intéresse? N’hésitez pas à vous la procurer en ligne chez Best Buy!

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here