sony lens1.jpgL’objectif FE ZA 35 mm f/2,8 Sonnar T* de Sony est un modèle haut de gamme conçu pour les appareils photo compatibles avec les objectifs à monture E, comme le A7 II, le A5000 et le A6000. C’est un objectif destiné aux photographes professionnels et aux amateurs sérieux. Mais pour plusieurs lecteurs du blogue Branche-toi, la question demeure : « Est-ce que ça vaut la peine de remplacer l’objectif inclus avec l’appareil photo? » Aujourd’hui, je vais essayer de répondre à cette question de manière totalement objective.

Que se cache-t-il derrière le nom?
Avant de parler de qualité d’image et de fonctionnalité pour cet objectif, penchons-nous d’abord sur la nomenclature et les nombreux sigles, car c’est facile de s’y perdre! Tout d’abord, « FE » se rapporte à la monture E plein format, ce qui signifie que cet objectif a été conçu spécialement pour les appareils photo plein cadre sans miroir de Sony (la gamme A7 par exemple). Il fonctionne sur n’importe quel appareil compatible avec les montures E, mais seuls les objectifs FE fournissent une couverture appropriée sur les appareils photo à capteur plein format.

Qualité Carl Zeiss
Sonnar est tout simplement un type de design exclusif à l’entreprise Carl Zeiss. Carl Zeiss est l’un des fabricants d’objectifs les plus anciens et les plus reconnus au monde. L’entreprise a été fondée par nul autre que M. Zeiss, peu après l’invention du procédé photographique (autour de 1839). Sony a collaboré avec la vénérable entreprise allemande en 1996, et fabrique maintenant ses objectifs de marque Zeiss au Japon, en respectant les normes de Zeiss. « ZA » signifie Zeiss Alpha; ce sont les meilleurs objectifs fabriqués par Sony.
Le « T* » se rapporte à un revêtement spécial appliqué seulement à la crème des objectifs Zeiss. Il élimine pratiquement les reflets sur l’objectif, les reflets intérieurs et la diffusion de la lumière.

Objectif à focale fixe : Pas de zoom
Cet objectif offre une distance focale fixe, et ne peut donc pas zoomer ou dézoomer comme ceux qui sont inclus avec la plupart des appareils photo. De nombreux amateurs voient cela comme un désavantage majeur, mais les photographes sérieux et professionnels savent que les objectifs à focale fixe produisent des images d’une précision et d’une netteté exceptionnelles. L’une des raisons, c’est que les objectifs à focale fixe contiennent moins d’éléments optiques que les modèles à zoom. Ainsi, il y a moins de distorsion lorsque la lumière traverse l’objectif. Les objectifs à focale fixe sont aussi plus compacts, et donc plus faciles à manipuler et à transporter.

sony lens2.jpg

Photographie de rue
Les objectifs de 35 mm sont les préférés de nombreux photographes de rue parce qu’ils sont efficaces pour raconter une histoire. La vue grand-angle permet d’inclure une partie importante de la scène dans votre photo. Les photographes de rue recherchent les scènes croquées sur le vif, et n’ont pas toujours le temps de reculer ou de se déplacer pour obtenir la composition parfaite. Photographier avec un objectif grand-angle vous donne plus de marge de manœuvre pour saisir vos clichés, et vous pouvez toujours rogner votre image plus tard pour isoler les éléments importants.

Design minimaliste
Après avoir déballé l’objectif, j’ai immédiatement remarqué son design minimaliste. Certains objectifs sont dotés d’un interrupteur pour passer au mode de mise au point manuel ou automatique, de cadrans qui indiquent la distance de mise au point, et de commandes qui vous permettent de modifier l’ouverture. Le Sonnar 35 mm est élégant et épuré, sans une seule fonctionnalité intégrée, à part la bague de mise au point qui tourne de manière très fluide. La raison pour laquelle il n’y a pas d’indicateur de distance focale, c’est qu’il s’agit d’un objectif électronique. Lorsque vous tournez cette bague de mise au point, un signal est envoyé vers le boîtier de l’appareil et déclenche le mouvement des éléments optiques à l’intérieur de l’objectif. En fait, la bague de mise au point tourne indéfiniment dans n’importe quelle direction, même si la distance focale est au minimum ou au maximum.

sony lens3.jpg

Qualité de la construction
Je ne décrirais pas le Sonnar 35 mm comme le plus bel objectif au monde, et comme c’est le cas avec ses boîtiers d’appareil photo, Sony a préféré concentrer ses efforts sur la fonctionnalité plutôt que sur la forme. Il s’agit d’un objectif plutôt petit, sans prétention et assez léger. Toutefois, il n’y a aucun doute sur la qualité de la fabrication. Il est toujours agréable de sentir le métal froid plutôt que le plastique chaud lorsqu’on prend un objectif. L’élément de verre à l’avant de l’objectif est très petit, et le parasoleil obscurcit une bonne partie de l’avant de l’objectif, ce qui est inhabituel.
Parlons maintenant de performance. Je dois admettre que je n’ai pas utilisé l’objectif 28-70 mm en premier, ce qui aurait pu me donner une base de comparaison avec le 35 mm, mais comme un enfant avec un nouveau jouet, il fallait que je l’essaie tout de suite.

Évaluation des objectifs
Les photographes se basent sur différents critères pour juger les objectifs, principalement la netteté, l’aberration chromatique et la distorsion. Afin de juger ces critères avec exactitude, il faut examiner les pixels de près, en regardant les photos en zoom de 100 %, par exemple. C’est quelque chose d’un peu inhabituel, parce que le but de la photographie est d’imprimer les images, et ce que l’on voit après l’impression est bien différent de ce qui apparaît à l’écran. Malgré tout, on devrait obtenir une meilleure qualité d’image en général avec un objectif haut de gamme.
Et bien sûr, le Sonnar 35 mm produit de superbes images, d’une netteté et d’une clarté exceptionnelles. Pour faire une comparaison côte à côte, j’ai pris une photo avec le 35 mm à l’aide du A7R II de Sony, et une autre avec l’objectif 28-35 mm.

sony lens4.jpg

sony lens5.jpg
Comme vous pouvez le voir, il est très difficile de voir la différence, mais il y en a une. Lorsque j’ai fait un zoom à 100 %, la différence de netteté était visible, mais il se peut que ma distance focale ne fût pas exactement la même, ce qui rendrait ce test erroné! Tester la netteté d’un objectif est une vraie science, et même si je suis sûr que l’objectif 35 mm est plus net que l’objectif inclus, je ne suis pas certain que la différence soit très grande dans l’image.

Distorsion 
Toutefois, il y a une grande différence du côté de la distorsion. Le Sonnar 35 mm produit des contours plus authentiques, ce qui est difficile à voir sur ces images, mais c’était bien visible lorsque je comparais les deux images sur l’écran de l’appareil photo.

Pas de reflets d’objectif
Une des choses que je préfère, c’est de photographier des portraits en étant face au soleil. La lumière est plus constante sur le visage du sujet, et les rayons du soleil qui viennent vers le photographe peuvent créer de superbes effets. Le désavantage, c’est que l’on obtient souvent une importante aberration chromatique, sous forme de contours colorés. Par contre, la clarté de ces images est incroyable, et n’a rien à voir avec mes créations habituelles (je ne nomme personne!). De plus, je n’ai vu aucun reflet d’objectif, ce qui n’est pas toujours un avantage, parce qu’ils ajoutent parfois un effet intéressant aux portraits.

Conclusion

Le Sonnar 35 mm ZA est sans conteste un objectif d’excellente qualité que je n’hésiterais pas à recommander aux photographes professionnels. Pour les amateurs par contre, je ne suis pas si sûr. Par exemple, je pense que l’objectif inclus avec l’A7 II fait bonne figure, et qu’une bonne partie de ses lacunes peuvent être corrigées par les habiletés du photographe. En fin de compte, c’est une question de budget; le rapport qualité-prix est assurément bon, surtout si vous prévoyez exploiter le plein potentiel de cet objectif.

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here