Cette année, la qualité de l’air a pris une place importante pour les consommateurs. Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir respirer un air exempt de polluants et de particules potentiellement dangereuses pour la santé. Étant père d’une fille asthmatique, je me préoccupe encore davantage de la qualité de l’air. Inutile de vous dire que j’étais très heureux d’essayer le purificateur d’air Atem.

Un appareil fabriqué en Allemagne

Le purificateur d’air Atem nous vient tout droit du vieux continent. Il a été conçu par une équipe de designers et d’ingénieurs en Suisse et fabriqué dans une usine en Allemagne.

Sa technologie de filtration HyperHEPA permet d’éliminer jusqu’à 99 % des particules de 0,003 micron ou plus, soit plus que bien des purificateurs d’air.

Un assemblage simple

Comme bien des appareils, j’ai dû assembler le purificateur d’air Atem avant de l’utiliser.

D’ailleurs, je vous avoue que j’ai eu quelques frissons quand j’ai vu le manuel d’instruction qui contenait environ une centaine de pages! Je me suis dit que l’installation allait être complexe et longue.

Mais en feuilletant le manuel, j’ai compris qu’il était multilingue (plus de dix langues). En fait, les instructions en français ne contenaient même pas une vingtaine de pages.

Pour installer le purificateur d’air Atem, il faut principalement faire deux choses. Il faut brancher le cordon d’alimentation au pied de l’appareil et relier celui-ci au purificateur d’air. Pendant l’installation, vous aurez à retirer un couvercle et le remettre, et passer le câble dans une partie du pied, mais le tout est très simple à réaliser.

Après environ cinq minutes, vous pourrez commencer à utiliser votre appareil.

Un appareil futuriste

Le design du purificateur d’air Atem est très réussi. Sa forme ronde lui donne un look très moderne, voire pratiquement futuriste.

Sur le devant de l’appareil (au milieu du grand cercle), vous retrouvez l’interface utilisateur. Il suffit d’appuyer une fois pour allumer l’appareil. Il faut appuyer de nouveau pour choisir entre l’une autre l’autre des trois vitesses de rotation du ventilateur : faible, intermédiaire et élevée.

J’ai trouvé ce système tactile très intuitif. Cependant, il manquait parfois de réactivité. En fait, j’ai appris (et c’était écrit dans le manuel d’instruction) qu’il fallait utiliser deux doigts et non un seul pour contrôler l’appareil. J’ai aussi essayé avec trois et quatre doigts, et ça fonctionnait très bien.

Chaque niveau de puissance du ventilateur allume des petites lumières bleues, sur le milieu de l’appareil. Plus la puissance est élevée et plus le nombre de lumières allumées est élevé. Lorsque l’appareil est hors tension, la lumière devient rouge.

Au milieu de l’appareil, vous retrouvez le diffuseur qui prend la forme d’une excroissance en forme de plastique transparent. Étant donné que le purificateur d’air Atem est rond, vous pouvez le faire tourner sur lui-même afin d’orienter correctement le diffuseur. Le fabricant recommande de l’orienter vers votre zone de respiration.

En orientant le diffuseur vers moi, j’ai remarqué qu’il émettait une brise d’air froide, un peu comme un ventilateur ordinaire. Même si j’ai utilisé le purificateur d’air Atem pendant le mois de décembre, je ne trouvais pas qu’il refroidissait ma pièce, comme le ferait un climatiseur, par exemple.

Un appareil un peu bruyant

Comme je viens de le dire, le purificateur d’air Atem comporte trois niveaux. Le niveau faible est, on s’en doute, le niveau le moins bruyant. L’appareil émet un bruit semblable à celui d’un ventilateur ordinaire fonctionnant à vitesse faible. C’est ce mode que j’ai utilisé lorsque je travaillais près de l’appareil, car je trouvais le bruit très supportable.

À vitesse intermédiaire, le bruit était un peu plus fort, comme celui d’un ventilateur fonctionnant à vitesse moyenne. À vitesse élevée, le purificateur d’air était plutôt bruyant. Il émettait le même son qu’un ordinateur dont les ventilateurs tournaient au maximum.

Une application facultative  

J’ai été heureux de constater que le purificateur d’air Atem était compatible avec une application disponible pour les appareils iOS et Android. Cette application n’est pas indispensable, mais permet d’obtenir des informations précieuses sur l’appareil.

En plus de pouvoir allumer, éteindre et choisir la vitesse de rotation du ventilateur, l’application vous permet de connaitre la durée de vie du filtre (en pourcentage), la température ambiante dans la pièce où se trouve le purificateur d’air (en degrés Celsius ou Fahrenheit) et l’humidité relative.

L’application permet aussi d’accéder aux différents guides d’utilisation.

À noter que l’application fonctionne avec la norme Bluetooth, ce qui signifie que vous ne pourrez pas contrôler l’appareil si vous ne vous trouvez pas à l’intérieur de votre domicile.

Par contre, chaque fois que vous retournerez à la maison, l’application se connectera automatiquement au purificateur d’air Atem. Par ailleurs, j’ai trouvé l’application très réactive. Par exemple, quand j’appuyais pour changer la vitesse du ventilateur, l’appareil réagissait instantanément, comme si j’avais appuyé sur son bouton.

Et la configuration? Elle est honnêtement très simple. L’application reconnaitra votre appareil et vous n’aurez ensuite qu’à entrer un code numérique de six chiffres inscrit sur le manuel d’instructions.

Un entretien facile

Comme tous les purificateurs d’air ou presque, vous devrez changer régulièrement le filtre. Selon le fabricant, vous devez changer le filtre tous les douze mois si vous l’utilisez 10h par jour.

Pour changer le filtre, vous devez retirer le support et déverrouiller le panneau qui se trouve au centre arrière de l’appareil, où était installé le support.  L’opération est assez simple à réaliser et ne prend que quelques minutes.

Un air de meilleure qualité

À la maison, mon bureau est situé au sous-sol. Je ferme souvent ma porte quand je travaille, ce qui ne permet pas à l’air de circuler beaucoup.

Je n’ai pas fait de test avec des appareils de mesure de la qualité de l’air, mais après seulement quelques jours d’utilisation, j’avais l’impression de mieux respirer dans la pièce. L’air semblait moins vicié et moins poussiéreux.

Verdict

Pour améliorer la qualité de l’air de votre bureau à domicile ou votre chambre à coucher, vous pouvez compter sur le purificateur d’air Atem. En plus de s’agencer à tous les décors, l’appareil est facile à utiliser. Vous pourrez même le contrôler avec votre téléphone intelligent.

+ Un design futuriste
+ Des contrôles intuitifs
+ Une application efficace
+ Facile à assembler et désassembler

– Le mode élevé est assez bruyant

Magasinez les purificateurs d’air chez Best Buy

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here