Enregistrement de la voix Chanter est une des activités musicales les plus populaires sur la planète. De chanter dans la voiture avec la radio à s’imaginer sur scène devant une foule survolté dans la douche, c’est une excellente façon de s’amuser et de s’exprimer. Pour les apprentis chanteurs, il n’y a jamais eu de meilleur temps pour expérimenter avec l’enregistrement de sa voix. Il y a plusieurs outils disponibles pour obtenir des résultats de très grande qualité. Si vous êtes un néophyte du domaine, consultez le guide de présentation du studio d’enregistrement à domicile ici.

Les Différents Microphones

Microphone dynamique légendaireIl y a plusieurs microphones parmi lesquels choisir et cela peut être mélangeant au tout début. Il y a plusieurs façons de transformer la pression d’air (le son) en signal électrique. Le type électrodynamique (ou simplement dynamique) est un des plus communs et relativement abordables. Ils sont très solides et polyvalents, alors c’est un très bon achat. Ils produisent un timbre chaleureux et rond. Malgré qu’ils sont généralement privilégiés pour les situations en spectacle, les modèles populaires comme le SM7 et RE20 sont souvent utilisés pour les enregistrements de vocal.

Pour la voix, la variété la plus utilisée est le condensateur. La membrane de ce genre de produit est très sensible, reproduisant ainsi chaque détail du son original. Ils offrent habituellement un résultat frais et aéré comparé à leurs cousins dynamiques. Pour le chant, c’est idéal, surtout pour les passages raffinés de la pop, du jazz et du classique. Malgré qu’ils sont généralement dispendieux, il existe certains modèles abordables comme le AT2020 d’Audio-Technica.

Il y a aussi les micros à ruban. Ceux-ci sont beaucoup moins communs, mais offrent une coloration intéressante et veloutée. Les chanteurs de jazz à la voix mielleuse les préfèrent parfois. Il y a une contrepartie par contre ; ils sont fragiles, alors faites leur attention !

Une dernière considération : les microphones ont des patrons polaires qui sont essentiellement la ou les directions par lesquelles ils captent le son. Pour l’utilisation en studio pour la voix, je recommande les cardioïdes. Les autres types (comme les bidirectionnels ou les omnidirectionnels) vous exposent aux réflexions et bruits ambiants qui peuvent gâcher les prises parfaites.

Considérer les préamplificateurs/interfaces audio

Le signal qui quitte un microphone est très faible et nécessite une amplification pour être utilisé par les divers circuits et audible dans vos haut-parleurs. Les modèles de qualité amplifieront la source sans bruit de fond ou de distorsion. Par contre, il y a des unités légendaires qui ajoutent une coloration et chaleur très recherchée. Selon votre voix, vous voudrez éventuellement explorer les différentes options pour trouver celle qui complimente le mieux votre voix. Si vous utilisez un préamplificateur individuel, vous aurez besoin d’une manière de convertir le signal en information numérique. Ceci s’effectue avec des convertisseurs dédiés et simplement une interface audio.

Préamplis et interfaces audio pour l'enregistrement vocal

Une interface audio présente habituellement au moins un préampli. Selon mon expérience, ceux-ci sont habituellement neutres et fonctionnels pour accomplir le travail convenablement. C’est une excellente façon de débuter sa carrière de technicien de studio. La série Scarlet de Focusrite est une très bonne option. La ligne Clarett, malgré qu’elle soit plus dispendieuse, a plus d’options intéressantes et un son plus cher.

Certains microphones sont USB et sont équipés de préamplificateurs et d’interfaces audio. Malgré qu’ils ne sont pas aussi réputés que les modèles conventionnels, c’est une bonne façon d’économiser sur le cout de l’équipement.

Les Techniques d’Enregistrement

Il y a beaucoup de détails à considérer lorsqu’il s’agit d’enregistrer la voix. Ils ont tous un effet sur le résultat et ils peuvent s’additionner pour créer soit une excellente piste ou un dégât peu attrayant.

La distance du micro

Vous devriez considérer attentivement la distance entre le chanteur et le microphone. Les choses changent drastiquement plus on se rapproche. Le point le plus important à comprendre est l’effet de proximité. Lorsqu’on chante ou on parle collé contre le micro, les réflexions de l’arrière s’additionnent dans les graves et modifient considérablement le timbre original.

Ceci peut être une coloration intéressante, surtout pour la parole ou les baladodiffusions. Ceci étant dit, c’est parfois inapproprié dans le contexte d’une chanson et du placement du chanteur dans l’ensemble. Cet effet peut embrouiller les choses et créer beaucoup de problèmes. Nos oreilles sont aussi habituées aux voix taillées par l’égalisation dans la musique populaire et une performance vocale trop boueuse peu sonner inadéquate. Prenez le temps de faire des tests de distances pour mieux complimenter votre voix ou celle que vous enregistrez.

Se rapprocher accentue aussi les bruits indésirables. Par exemple, les lettres bs et ps produisent une poussée d’air intense qu’on appelle consonne occlusive. Vous pouvez compenser avec un filtre passe-haut (une égalisation qui réduit les basses fréquences), mais soyez conscients qu’il n’est pas possible de tout corriger après un enregistrement. Les consonnes sibilantes sont un autre problème qui survient lors qu’on est proche du micro. C’est un timbre sifflant et perçant qui apparait suite aux sons de s et z. Un de-esser peut faire de la magie, mais encore, ce n’est pas une garantie.

Trop se reculer présente des problèmes différents. La voix s’amincit plus on recule. De plus, lorsqu’on augmente le gain pour compenser pour la distance, on risque de capter des sons indésirables comme le trafic à l’extérieur, les tapements de pied ou tout autre bruit.

Les Considérations acoustiques

Les dimensions physiques de votre pièce ont un impact immense sur votre enregistrement. Les espaces carrés/rectangulaires produisent des ondes stationnaires. Celles-ci augmentent le registre grave, encore une fois, et font en sorte que toutes les prises sonnent comme si elles étaient couvertes d’une lourde couverte. Nous ne remarquons pas ces effets en temps normal, mais lorsqu’on est confrontés par un enregistrement dans cet environnement, c’est dur à ignorer.

Traitement acoustique

Malgré que le traitement acoustique est hors de la portée de cet article, vous pouvez explorer les différents produits de traitement et voir ce qui marche le mieux pour votre situation. Soyez conscients que les basses fréquences nécessitent des panneaux spécifiques appelés bass traps pour réduire les graves de manière efficace.

Les Filtres Anti-Pop et Suspensions

Les filtres anti-pop sont les petits écrans installés en avant d’un microphone pour réduire les consonnes occlusives. Ils sont un excellent investissement, surtout si vous aimez complimenter votre voix avec plus de corps via l’effet de proximité.

Les suspensions sont les accessoires élastiques qui aident à garder vos pistes très nettes en réduisant les grondements graves captés par votre microphone. Celles-ci ne sont pas absolument nécessaires, mais elles ajoutent un peu d’assurance qu’une bonne prise ne sera pas ruinée par un accrochage du support à micro.

Suspension de microp

L’enregistrement vocal est très amusant et il y a beaucoup de profondeur à explorer. Ceci étant dit, il est très facile de commencer et plus que vous en faites, le mieux que vos voix vont sonner !

Consultez tout l’équipement d’enregistrement sur le site web de Best Buy.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here