MXL_2006_Condenser_Mic.jpgL’une des choses que j’aime particulièrement du fait d’écrire des articles de blogue pour Best Buy est de ne pas toujours savoir quel produit je vais recevoir ni sa qualité. C’est encore une fois ce qui est arrivé avec le microphone à condensateur à grand diaphragme 2006 de MXL. Je connaissais déjà la marque MXL, mais je n’avais jamais utilisé ce modèle en particulier. Lorsque le colis est arrivé, j’ai installé ma caméra (oups, ça me fait penser que j’ai encore oublié d’inclure le déballage dans la démonstration vidéo) et j’ai ouvert la boîte. En glissant le 2006 de MXL hors de sa boîte, on découvre que le micro est à l’intérieur d’un étui en plastique rigide très solide que l’on peut utiliser pour le transporter en toute sécurité. Après avoir ouvert l’étui, j’ai pu voir que le microphone était bien tenu en place dans un compartiment découpé dans de la mousse, et qu’il était fourni avec une belle surprise : un support amortisseur (avec une bande élastique de remplacement). J’apprécie particulièrement l’inclusion d’accessoires en prime, mais seulement si ce n’est pas au détriment de la qualité du produit. Heureusement, ce n’est pas le cas ici.

MXL_2006_Condenser_Mic_Studio.jpgLe 2006 de MXL est doté d’une grande capsule de 32 mm, ce qui permet de réaliser des enregistrements de grande qualité. Il capte un spectre de fréquences très large allant de 30 Hz à 20 kHz, et il s’agit d’un microphone de type cardioïde, c’est-à-dire qu’il capte le son provenant de l’avant principalement, que les sons provenant des côtés sont plus faibles et que ceux qui proviennent de l’arrière sont éliminés. Par exemple, si vous parliez dans l’arrière du micro, le son qui serait capté proviendrait des côtés, ce qui ne donnerait pas une bonne qualité. Le 2006 de MXL est robuste et n’a pas peur du volume, pouvant accepter une pression sonore de 130 dB. Vous pouvez donc vous en servir pour enregistrer une batterie ou un amplificateur de guitare sans problème, contrairement aux autres microphones de sa catégorie, qui ne donnent de bons résultats qu’avec une guitare acoustique dans la plupart des cas. Comme tout microphone à condensateur, le 2006 de MXL nécessite également une « alimentation fantôme », ce qui signifie qu’une tension de 48 V est envoyée au microphone afin de charger une plaque devant laquelle le diaphragme est suspendu. Si votre interface audio ou votre console de mixage peut fournir une alimentation fantôme, ce qui est probablement le cas, vous n’avez qu’à brancher le micro dessus pour l’utiliser.

MXL_2006_Condenser_Mic_1.jpgAvec son boîtier en métal à la fois robuste et léger, le micro 2006 de MXL donne l’impression d’être construit solidement. Le support amortisseur inclus est un accessoire bon à avoir qui tient le micro en place, vous permettant de le monter sur un pied de micro ou de le suspendre sans craindre de le voir tomber. Le support amortisseur absorbe aussi tout mouvement, ce qui vous permet d’ajuster la perche ou le pied de micro tout en utilisant le microphone, et ce, sans introduire de bruit dans le signal. Bien qu’il n’y ait pas de filtre antisouffle ni d’écran antivent inclus, vous devriez en utiliser, car les micros à condensateurs redoutent l’humidité.

Lorsque j’ai essayé le 2006 de MXL, dire que j’ai été agréablement surpris ne suffit pas à rendre mon étonnement. Même sans tenir compte du prix très abordable, il s’agit tout simplement d’un très bon microphone qui peut briller dans bon nombre de situations. Il capte la voix avec énormément de netteté et offre une bonne résonance dans les graves que j’ai trouvée subtile et naturelle. Les gens qui enregistrent des baladoémissions seraient ravis par ce micro abordable, que j’estime aussi bon, voire meilleur que certains modèles qui coûtent beaucoup plus cher.

Si je dois émettre une réserve, c’est qu’on doit l’utiliser dans un environnement contrôlé en raison de sa grande sensibilité. En effet, j’ai remarqué qu’il pouvait capter des bruits provenant d’ailleurs dans la maison si je ne prenais pas de précautions adéquates. Pour enregistrer de la guitare acoustique, j’ai simplement placé le microphone à un pied de la guitare devant moi et puis j’ai joué. Le son était excellent, et je sais bien qu’en faisant quelques essais, je trouverais l’endroit idéal où placer le micro pour obtenir un son magnifique. Pour la guitare électrique, c’est pareil. J’ai quand même effectué un deuxième enregistrement, car le premier ne me plaisait pas. Il était trop sec et cru à mon goût, car j’avais placé le micro un peu trop près du haut-parleur. Je l’ai éloigné d’environ 6 po et le son était bien meilleur. En jouant avec la distance et l’angle un peu plus, la qualité du son serait certainement améliorée davantage. Si vous prenez le temps d’essayer différents emplacements et niveaux sonores, ce micro vous permettra sans doute d’obtenir les résultats espérés.

Ce microphone est offert à un prix vraiment avantageux, et je vous conseille fortement de vous rendre dans votre magasin Best Buy le plus proche pour y jeter un coup d’œil. Vous ne le regretterez pas!

PARTAGER SUR
Darren Blakeborough
Je travaille comme professeur adjoint en médias et communication à la University of the Fraser Valley. Mes sujets d’enseignement et de recherche principaux sont la culture populaire et la technologie. Au mieux, je suis un joueur de guitare correct qui essaie présentement d’idéaliser sa jeunesse peu glorieuse dans un groupe de reprises « Hair Metal » appelé « Glam Chowder ». À part travailler ou regarder la télé, je passe la plupart de mon temps à écouter, enregistrer et jouer de la musique, ou j’essaye de voir quel équipement pourrait rendre toute cette musique encore meilleure.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here