Les sauvegardes sont ces choses qu’on sait qu’on doit faire, mais qu’on néglige beaucoup trop souvent. Un des commentaires que j’entends souvent est qu’il est mêlant de se retrouver dans les différentes solutions disponibles sur le marché. Pourtant, il existe beaucoup de solutions simples et efficaces pour s’assurer que toutes nos données soient en sécurité et sauvegardées à de bons intervalles.

Tout d’abord, il existe deux méthodes générales de sauvegarde : en ligne et hors ligne. Chacune d’entre elles comporte leurs avantages et leurs désavantages, mais l’idéal serait d’avoir les deux. Pourquoi? Je compte bien vous le démontrer.

Sauvegarde en ligne

La première consiste à utiliser des services comme iDrive ou Crashplan. Vous téléchargez un logiciel sur votre ordinateur qui met en place un horaire de sauvegarde sur vos ordinateurs. Vos données sont cryptées et téléversées au travers de l’internet vers une ferme d’ordinateurs. Si un malheur comme un incendie devait vous frapper, vous pourriez facilement récupérer vos données en vous connectant au service.

Vous pouvez aussi utiliser d’autres sites populaires comme Dropbox, Google Drive et autres pour sauvegarder simplement certains documents ou répertoires importants à l’aide d’un logiciel.

Malheureusement, un tel service n’est pas gratuit. Il existe quelques solutions gratuites ou à l’essai, mais le problème majeur de celles-ci est que, la plupart du temps vous êtes très limités par l’espace qu’elles offrent. Peu de gens ne possèdent que cinq ou dix gigaoctets de données de nos jours. Après tout, penser qu’on peut obtenir des clés USB d’au moins huit gigaoctets pour une dizaine de dollars.

Cela dit, c’est quand même une bonne idée de mettre quelques documents importants sur des sites gratuits question de ne pas tout perdre. Je vois tout de suite certaines personnes s’inquiéter de la sécurité de leurs données importantes sur de tels sites. C’est tout à fait légitime, mais il existe des méthodes pour vous éviter que ça devienne un problème. Vous pouvez les crypter avec un logiciel avant de les téléverser. Sinon, la seconde option est probablement votre meilleure alternative.

Sauvegarde hors ligne

Cette option consiste à sauvegarder vos données sur un support externe comme une clé USB, un disque dur externe ou encore mieux un serveur de stockage en réseau ou en anglais, NAS. Toutes ces options ont leurs avantages qu’on aura le loisir d’explorer.

La clé USB est idéale pour emporter quelques documents rapidement d’un endroit à l’autre. Évidemment, si ce sont des données sensibles, vous êtes mieux d’opter pour une clé USB cryptée question d’éviter de vous les faire dérober si vous veniez à la perdre. L’espace disque est bien sûr assez limité sur ce support et c’est pour cette raison qu’on ne l’utilisera pas pour faire des sauvegardes complètes ou pour des documents plus volumineux.

Pour se faire, un disque dur externe est de mise. Quand on sait qu’on peut avoir des disques jusqu’à 4 téraoctets, je pense qu’il est évident qu’on a une multitude d’options pour toutes les bourses. Personnellement, ce que je pense qui est le mieux, c’est d’opter pour deux disques externes : un que vous garderez chez vous pour faire des sauvegardes et un autre que vous laisserez chez une personne digne de confiance ou dans votre bureau au travail. N’oubliez pas de faire un échange de temps en temps question que vos données soient à jour de chaque côté.

Un disque comme le Backup Plus Slim de Seagate de 1,5 téraoctet est une bonne affaire. Au prix qu’il est vendu et avec l’espace qu’il offre, c’est une bonne idée d’en acheter deux.

Dernière option est le serveur de stockage en réseau (NAS). Cette solution est une des plus pratique parce que c’est en fait un serveur complètement dédié au stockage. Donc, il est accessible de n’importe quel ordinateur sur votre réseau local et même vos tablettes ou téléphones intelligents. On peut l’utiliser pour stocker des données communes pour chacun des ordinateurs ou alors pour y mettre vos sauvegardes.

De plus, vous pouvez acheter un NAS à un, deux ou plusieurs disques durs. Si un des disques devait flancher, l’autre disque aura toujours les données copiées. C’est l’ultime sécurité. Je zieute un serveur de stockage en réseau comme le My Cloud Mirror V2 de Western Digital de 4 Téraoctets.

Et puis?

Maintenant que vous avez le matériel pour faire vos sauvegardes, vous n’avez plus qu’à mettre en place votre routine de sauvegarde. Dépendant des systèmes d’opération, vous avez des options très différentes.

Pour les utilisateurs de Mac OS X, vous avez une fonction de sauvegarde intégrée appelée Time Machine. Elle est très simple à utiliser et configurer. Dès que vous connectez un disque dur externe, le système d’opération vous offrira de l’utiliser pour faire vos sauvegardes. En accédant l’onglet dans les Préférences Systèmes, vous pourrez aussi ajouter d’autres disques et ainsi avoir des doubles de toutes vos données.

Windows possède aussi une fonction de sauvegarde, mais elle est beaucoup moins conviviale à utiliser. Bien qu’il soit facile de faire des sauvegardes avec Windows Backup, c’est quand on veut mettre en place des horaires que c’est moins évident. Pour se faire, je suggère plutôt de vous procurer un logiciel dédié.

Dans les logiciels recommandés, on trouve Acronis True Image 2015. Je l’ai utilisé il y a quelques années et j’étais très satisfait. Si vous avez un peu moins de moyens, vous pouvez opter pour le logiciel Crashplan que j’ai mentionné plus haut. Il est offert gratuitement quand il est utilisé pour faire des sauvegardes locales. Sans surprise, il est évidemment moins complet que lorsque vous payez pour les services en ligne.

Peu importe ce que vous décidez de faire, vous devriez vraiment prendre le temps d’élaborer un plan de sauvegarde complet. Il m’est arrivé il y a longtemps de perdre toutes mes données suite au plantage d’un de mes disques durs. J’ai perdu plusieurs souvenirs impossibles à retrouver et j’ai regretté longtemps de ne pas avoir mis en place une routine de sauvegarde. Ne faites pas la même erreur que j’ai faite. Avec toutes les offres de sauvegardes qui sont en vente de nos jours, vous seriez fous de ne pas le faire.

PARTAGER SUR
Christian Jarry
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

1 COMMENTAIRE

  1. Merci pour cet article…..

     

    On ne répètera jamais suffisamment l’importance de faire des copies de sécurité. …….. Un disque dur, ça plante !!!!!

     

    Combien de fois ai-je entendu « J’aurais dont du » !!!!!!!!!

     

    Souvent, il faut aussi répéter aux gens qu’une copie de sécurité, ça ne se conserve pas au même endroit que l’original. un incendie, un vol et tout est partie. Alors soit un site dans le nuage, soit on amène le disque au bureau.

     

    Un autre logiciel très prisé par plusieurs personnes, c’est Easus Todo backup qui même dans sa version gratuite fait beaucoup de choses.Google sur le mot Easus vous y amène rapidement:

     

     

     

       

     

     

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here