codeapillardwp

Je l’avoue, la première fois que j’ai vu le Code-A-Pillar Code-A-Pillar Think & Learn, je pensais qu’il s’agissait d’un énième jouet qui faisait du bruit et de la lumière. Mais après y avoir joué avec ma fille, j’ai rapidement réalisé que j’avais tort. Ce jouet, fabriqué par la très connue entreprise Fisher-Price et qui s’adresse aux enfants d’âge préscolaire (3 à 6 ans), amène vraiment l’enfant à réfléchir et à se poser des questions pour venir à bout de réels problèmes.

Dans l’emballage

Dans l’emballage, on retrouve la chenille, deux pastilles (une verte pour le début du trajet que fera le jouet et une rouge pour l’arrivée) ainsi que huit segments. Ces segments s’attachent à l’arrière de la chenille (l’endroit où on retrouverait une

codeapillard3

hypothétique queue). L’enfant peut les mettre un peu n’importe comment. Il n’est pas non plus obligé de mettre les huit en même temps. Il lui est possible d’en mettre un, deux, trois, etc.

Il y a également dans la boite quatre piles AA. On ne peut y échapper. Après tout, c’est rare de  trouver un jouet qui fait de la lumière et du son et qui ne fonctionne pas avec des piles. Heureusement, l’autonomie est très acceptable et votre enfant pourra se servir du Code-A-Pillar pendant une assez longue période de temps.

Le fonctionnement

Le Code-A-Pillar est un jouet qui avance tout seul en faisant de la lumière et de la musique. Il suffit d’appuyer sur le bouton situé sur le dessus de la chenille, près du haut-parleur.

Quand il frappe un obstacle (par exemple, un meuble), il arrête de fonctionner et ses yeux deviennent rouges. Votre enfant pourra alors le prendre pour le remettre à un autre endroit.

codeapillard4

Cependant, ce jouet ne fait pas juste bêtement avancer en ligne droite. Les huit segments inclus permettent de changer la direction de la chenille en fonction de l’ordre dans lequel on les met. Plus précisément, il y a quatre types de segments :

  • 3 pièces vertes qui permettent à la chenille d’aller tout droit;
  • 2 pièces orange qui permettent à la chenille d’aller à gauche;
  • 2 pièces jaunes qui permettent à la chenille d’aller à droite;
  • 1 pièce mauve qui stoppe la chenille et lui fait jouer de la musique.

Il est également possible de se procurer séparément des trousses d’extension de base, sons et lumières, et mouvements spéciaux.

Comme je viens de le mentionner, il n’y a aucune limite en ce qui concerne l’ordre des pièces. L’utilisateur peut commencer par mettre une pièce verte, et, ensuite, alterner avec les pièces orange, jaunes et mauve et terminer par les pièces vertes restantes. La chenille suivra alors une espèce de chemin en zigzag avant de terminer sa course en ligne droite.

codeapillard5

Par ailleurs, chacune des pièces s’emboite facilement l’une dans l’autre et s’enlève aussi aisément. Et quand elles sont connectées, elles restent solidement attachées l’une à l’autre. Elles utilisent un connecteur de type USB. Même ma fille, qui n’a pas encore tout à fait trois ans, n’avait pas trop de difficulté à les connecter.

Un jouet qui s’adapte à l’âge de l’enfant

Ce que j’aime avec ce jouet, c’est qui va évoluer en même temps que l’enfant. Un enfant qui a dans les trois ans, se contentera d’appuyer sur le bouton et de le voir se promener gentiment sur le plancher.

codeapillard1

Cependant, en vieillissant, il pourra s’initier aux bases de la programmation et travailler son esprit d’analyse. Les deux pastilles d’incluses (départ et arrivée) lui permettront par exemple de faire des circuits plus ou moins complexes. L’enfant devra faire en sorte, avec les pièces incluses dans la boite, que la chenille parte du point A et se rende sans encombre au point B. S’il le désire, il pourra ajouter un défi supplémentaire en obligeant la chenille a passé à un endroit précis, comme sous la table du salon, avant de toucher la ligne d’arrivée.

Dans tous les cas, l’enfant devra jouer avec les huit segments. Il devra souvent faire de l’essai erreur juste à temps de trouver la bonne combinaison. Quand ce sera fait, il pourra recommencer en déplaçant le départ et/ou l’arrivée et ainsi créer un tout nouveau parcours. Honnêtement, les possibilités sont nombreuses.

La qualité du jouet

Même si je ne recommande pas de lancer le jouet ou de s’en servir comme une corde à danser, le Code-A-Pillar est assez solide. Ça dépend de plein de facteurs, mais je pense qu’il pourra être échappé quelques fois sans se briser. Ce que j’essaie de dire en fait, c’est qu’il pourra durer longtemps.

codeapillard2

Comme je l’ai dit plus haut, il dispose d’un détecteur de mouvements. Celui-ci est situé dans la tête du jouet et le stoppe quand il rentre dans un obstacle, tout en empêchant le moteur de forcer pour rien. Ce détecteur de mouvements a toutefois ses limites. Par exemple, si la chenille frappe un objet de seulement quelques centimètres de haut, comme un pied d’enfant, il va continuer à avancer, car il sera hors d’atteinte de la tête/détecteur de mouvements. Remarquez que ce n’est pas trop un problème, car il sera toujours possible de réagir rapidement ; ce genre d’obstacle étant assez rare dans une maison.

Sinon, il est préférable de jouer avec Code-A-Pillar sur une surface plane, comme un plancher de bois franc ou de la céramique. Évitez les surfaces mouillées, les tapis et le gazon. Il aura de la difficulté à bien rouler. À ce propos, je crois qu’il est préférable de ne pas sortir le Code-A-Pillar. C’est une chenille qui n’aime pas trop le soleil!

Verdict

Le Code-A-Pillar n’est pas qu’un simple jouet avec lequel il est amusant de jouer. C’est un jouet réellement éducatif qui place l’enfant devant de vrais problèmes qu’il devra résoudre avec l’aide d’un adulte, s’il est assez jeune, ou encore seul, s’il est un peu plus vieux. Cependant, contrairement à certaines applications éducatives, il n’aura jamais l’impression qu’il est en train d’apprendre, alors, qu’en fait, ce sera tout le contraire. Et c’est ça qui fait véritablement la force de ce jouet de Fisher Price.

 

Ce que j’ai aimé

  • Une construction solide
  • Une bonne autonomie des piles
  • Les pièces s’emboitent facilement et restent en place
  • Le son du haut-parleur est assez puissant
  • Les lumières qu’il émet ne sont pas agressantes
  • Un détecteur de mouvement qui l’empêche d’avancer pour rien dans les obstacles…

Ce que j’ai moins aimé

  • …mais qui ne détecte pas tous les obstacles, comme les pieds
  • Il ne fonctionne que sur des surfaces planes

 

Magasinez les jouets éducatifs et intelligents chez Best Buy

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here