philips-hue-lightbulbs.jpgSi vous n’avez pas encore entendu parler de l’Internet des objets, cette avancée technologique mérite votre attention. Il s’agit d’exploiter les technologies utilisées au quotidien et de les marier aux technologies de l’information. J’ai pu voir tout cela en action en ayant la chance d’utiliser les ampoules Philips HUE. Du bonheur en lumière, c’est moi qui vous le garantis !

Le test que j’ai pu faire impliquait deux types de produits différents de la gamme de systèmes d’éclairage de Philips, soit la trousse de démarrage Bloom pour luminaires, et le luminaire Bloom LightStrip. Ces systèmes de lumières donnent vraiment un bon aperçu de ce que pourra faire l’Internet des objets : tout est relié, tout est simple d’utilisation et tout est modulable selon vos besoins. Bref, c’est vraiment bien.

Qu’est-ce que l’on a entre les mains ?

Il faut comprendre que ces deux types d’éclairages font partie d’un seul et même système. Ils fonctionnent donc avec les mêmes paramètres et, globalement, de la même façon. Ce sont seulement les modes d’éclairage qui changent. Les luminaires sont des ampoules d’allure modernes qui vont, comme le nom l’indique, dans des luminaires de type classiques. Ces ampoules sont relativement massives avec un diamètre d’environ cinq pouces et des poussières. Avec un tel diamètre, elles sont définitivement lumineuses, surtout qu’il s’agit d’ampoules à diodes électroluminescentes (LED).

Les LightStrip, quant à elles, sont des LED qui sont placées de manière horizontale sur une bande souple pouvant être collée. C’est donc très pratique pour faire des éclairages d’ambiance, ou tout simplement pour éclairer des endroits difficiles à atteindre, comme des dessous d’armoires par exemple. Dans mon cas, je les ai simplement mis en arrière de mes consoles de jeu – oui, j’ai « pimpé » mes consoles bon ; jugez moi. Ainsi, la différence principale entre les deux systèmes se situe dans l’utilisation que l’on en fait.

Dans les cas, on obtient un éclairage intéressant, mais différent. En fait, le système de Philips permet d’avoir différents modèles d’ampoules, laissant ainsi le choix à l’utilisateur pour créer les ambiances lumineuses qu’il veut. Mais, toutes les HUE bénéficient des LED. Cela est significatif, car les ampoules LED sont très écoénergétiques. Elles consomment environ 80% moins d’énergie que les ampoules standard, et elles peuvent durer jusqu’à 15 000 heures, soit 625 jours en continu. Dans une utilisation normale, cela veut dire que vous conserverez ce système d’éclairage pendant plusieurs années. Bref, c’est une belle façon de réduire l’empreinte écoénergétique de votre domicile.

kit2.jpg

Un contrôleur pour les allumer toutes !

control.jpgJ’ai été plutôt surpris par la petitesse du pont de contrôle. Il est environ grand comme la paume d’une main, mais il demeure suffisamment puissant pour contrôler jusqu’à 50 ampoules Philips différentes. Pas mal pour un engin aussi petit !

Le tout s’utilise avec une application développée par Philips qui fonctionne avec les appareils intelligents – je l’ai testé avec un appareil iOS. Elle est hyper simple à utiliser et vous permet de jauger l’intensité des ampoules. Elle vous permet aussi de changer les couleurs des ampoules. Ça c’est vraiment bien, car vous pouvez donner des ambiances en fonction des pièces. Il est même possible de faire fonctionner le tout en fonction de l’heure. Bref, il y a beaucoup d’options disponibles, et ce, dès le départ.

Ajouter des options

Philips a été brillant avec son système d’éclairage et ses ampoules, car ils ont créé un ensemble de développement. Qu’est-ce que cela veut dire ? Cela signifie que des développeurs tiers peuvent créer des applications qui sauront exploiter le potentiel de ce système d’éclairage. Une recherche rapide dans les différents catalogues d’applications m’a permis de trouver plus d’une vingtaine d’applications différentes permettant d’offrir de nouvelles fonctionnalités à ce système d’éclairage.  Les prix de ces applications varient grandement, mais cela va rarement au-delà de 5$.

ambiance.jpg

L’application qui a grandement attiré mon attention permet littéralement de transformer vos ampoules en un système d’éclairage de discothèque. En effet, en utilisant la musique qui joue sur votre appareil intelligent, l’application fera clignoter et changer de couleurs vos ampoules. Wow, si j’avais eu cela dans les fêtes de mon enfance, le tout aurait été pas mal plus intéressant.

apps.jpgJ’ai aussi vu une autre application qui permet d’ajuster l’intensité lumineuse en fonction de vos déplacements dans la maison. Ainsi, si vous traînez votre appareil intelligent sur vous, et que vous quittez une pièce, l’éclairage diminuera quelque peu d’intensité. Fort pratique pour ceux qui oublient toujours de fermer les lumières en quittant une pièce. Ça vous fera faire des économies supplémentaires !

Cependant, je dois bien avouer que l’option le plus brillante que j’ai pu trouver avec ce système d’éclairage vient avec le fait qu’il est possible de les exploiter au travers du protocole « if this then that » (IFTT). Cela vous permet grosso modo de faire fonctionner des options des ampoules en fonction de certains événements liés à d’autres appareil intelligents, ou d’autres fonctions domotiques. Par exemple, vous pourrier faire clignoter une lumière lorsque que votre téléphone intelligent sonne. De la même manière, si vous avez un détecteur de fumée Nest, il serait possible de faire clignoter toutes les lumières de la maison sur le détecteur est activé. Une excellente façon d’avertir vos proches qu’il y a un problème – même ceux qui ont des écouteurs sur les oreilles.

Conclusion

En bref, j’ai vraiment aimé le système de lumières de Philips. Elles offrent des options intéressantes, et il est vraiment possible de créer des ambiances surprenantes avec celles-ci. Le hic est probablement le prix. Disons-le, ces lumières ne sont pas abordables. Il faut cependant voir le tout comme un investissement à long terme, car elles sont durables, et les applications évolueront dans le temps.

On aime :

  • les possibilités offertes d’ambiances ;
  • le fait de pouvoir donner des fonctions aux lumières ;
  • l’économie d’énergie ;
  • la durabilité des ampoules ;
  • la possibilité de jumeler le système d’éclairage à des applications.

On aime moins :

  • le prix élevé ;
  • le fait que l’on se plonge dans un écosystème fermé.

Note globale : 9 /10

PARTAGER SUR
Benoit "Ben the Man" Gagnon est né nu et sans défense jusqu'au moment où il a découvert les jeux vidéo et la technologie. À ce moment, il s'est mis à découvrir un monde rempli de promesses et de découvertes. Depuis, il s'est intéressé aux jeux vidéo, aux technologies émergentes, à l'industrie technologique et à la sécurité.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here