Avant, quand on voulait être productif à l’extérieur de la maison ou du bureau, on devait impérativement mettre la main sur un ordinateur portable. La technologie ayant évolué considérablement dans les dernières années, de plus en plus de gens se tournent maintenant vers leur tablette lorsqu’ils sont sur la route. Sommes-nous rendus à un point où une tablette peut remplacer un ordinateur portable?

Le choix des tablettes

Le monde des tablettes, c’est un peu comme la jungle. On en trouve pour tous les goûts, pour tous les styles et, bien sûr, pour toutes les bourses. Évidemment, il est assez peu probable qu’une tablette se vendant à 100 dollars puisse avoir assez de puissance pour remplacer un ordinateur portatif.

Par contre, depuis quelques années, on a vu apparaitre sur le marché des tablettes haut de gamme, comme la Surface Pro de Microsoft et le nouvel iPad Pro d’Apple. À mon avis, ce sont surtout ces modèles qui peuvent rivaliser avec les ordinateurs portables. Ils offrent une bonne puissance, une bonne dimension d’écran et assez d’autonomie pour durer des heures. Regardons de plus près ce qu’ils ont à offrir.

Des processeurs puissants

« Plus puissant que la plupart des PC portables » : c’est ce qu’on peut lire sur la page du iPad Pro du site d’Apple. Il faut dire que la tablette de la firme à la pomme est dotée d’une impressionnante puce A10X Fusion à architecture 64 bits à six cœurs offrant assez de puissance pour utiliser les logiciels les plus gourmands. Vous pourrez, par exemple, faire du montage vidéo en 4K ou encore concevoir des modèles en 3D.

La Surface Pro n’est pas en reste. Ce modèle est équipé d’un processeur Core i7 d’Intel et de 8 Go de mémoire vive. Comme avec l’iPad Pro, vous pourrez utiliser la plupart des applications gourmandes. De plus, avec cette tablette, vous obtenez Windows 10 Creators, qui inclut des outils pour la création 3D.

Un espace de stockage acceptable

Les tablettes haut de gamme offrent souvent un stockage de base de 64 Go. On peut toutefois vite devenir limité. Heureusement, il existe des modèles de 256 Go et de 512 Go, ce qui est comparable à ce que l’on retrouve du côté des ordinateurs portables.

Les applications compatibles

Le choix d’applications est très vaste chez Apple. La Surface Pro aussi n’est pas en reste étant donné qu’elle roule sous Windows 10. Vous pouvez ainsi obtenir les mêmes applications ou presque que sur votre PC (à condition que vous respectez les minimums requis).

Cependant, ces deux tablettes risquent de ne pas être compatibles avec la plupart des jeux exclusifs au PC ou sortant sur PC, Xbox One et PlayStation 4. Si vous cherchez un appareil pour jouer, par exemple, à Overwatch sur la route, vous devrez vous tourner vers un portable dédié aux jeux vidéo. L’absence d’une « vraie » carte graphique et l’incompatibilité du système d’exploitation (en particulier sur l’iPad qui roule sous iOS) risque de rendre difficile l’installation de jeux.

Heureusement, il existe des millions de jeux vidéo compatibles pour les tablettes. C’est sûr que dans la majorité des cas vous n’aurez pas des titres aussi aboutis techniquement que sur PC. Cependant, plusieurs titres pour tablettes sont très addictifs.

L’écran

L’iPad Pro est équipé d’un écran de 12,9 pouces, tandis que la Surface Pro utilise un écran de 12,3 pouces. C’est évident que ce n’est pas du 15 ou du 17 pouces, mais, honnêtement, c’est très acceptable pour quelques heures d’utilisation quotidienne.

De toute façon, les portables avec de grands écrans sont souvent assez lourds, ce qui limite leur caractère « nomade ». Moi-même, dans le passé, j’avais un portable de 17 pouces et je ne le sortais pas beaucoup de chez moi : il était trop lourd à porter.

Le poids

La majorité des tablettes haut de gamme ont une longueur d’avance face à la plupart des ordinateurs portatifs. L’iPad Pro ne pèse, par exemple, que 677 grammes. Essayez de trouver un portable avec les mêmes capacités ayant un poids aussi léger. C’est presque impossible!

Si vous voyagez beaucoup, le critère du poids est très important à considérer. Chaque gramme compte quand on remplit un sac à dos. Avec une tablette légère, vous pourrez mettre plus de choses dans votre sac à dos sans craindre de vous faire mal au dos.

L’autonomie

Encore une fois, au chapitre de l’autonomie, ce sont les tablettes qui mènent le bal. L’iPad Pro offre une autonomie d’environ 10 heures, tandis que la Surface Pro propose une autonomie de 13,5 heures. En fait, la majorité des tablettes sont capables de fonctionner une dizaine d’heures avant d’être rechargées. Les portables, eux, fonctionnent souvent de 4 à 5 heures seulement.

Pourquoi cette différence? Entre autres parce que les portables utilisent des composantes qui ont besoin de plus d’énergie pour fonctionner.

Le prix

Le prix est à mon avis le plus grand désavantage des tablettes haut de gamme. Elles sont souvent plusieurs centaines de dollars plus chers que les ordinateurs portables. C’est notamment pour cette raison que les ordinateurs portables demeurent très populaires, notamment chez les étudiants.

Les accessoires

Les tablettes ont un gros désavantage face aux ordinateurs portables : il est laborieux d’y écrire de longs textes. Peu de gens, en effet, sont fan des claviers virtuels (moi le premier).

Conscients de cela, les fabricants commercialisent maintenant des claviers qu’on peut facilement « attacher » à notre tablette. Chez Apple, on retrouve le Smart Keyboard alors que chez Microsoft, il y a le clavier Type Cover.

Pour les avoir essayés les deux, on a une expérience qui se rapproche beaucoup de ce qu’offre le clavier d’un ordinateur portable. On peut y rédiger facilement des textes de 1000 mots et plus. J’ai moi-même souvent rédigé mes chroniques avec un tel clavier sans rencontrer aucun problème.

La seule chose qui me déplait avec ces claviers, c’est le manque de profondeur des touches. On voudrait qu’elle s’enfonce plus profondément.

Tout cela pour dire que si vous envisagez l’achat d’une tablette, vous devriez sérieusement considérer l’achat d’un clavier, surtout si vous tapez beaucoup de textes. Dans le cas contraire, vous vous sentiriez trop limité et regretterez votre ancien portable.

J’ai néanmoins espoir que les tablettes vont diminuer de prix dans les prochaines années.

Mon expérience personnelle   

Depuis l’été dernier, j’utilise un iPad Pro de 12,9 pouces avec un clavier Smart Keyboard. Et, pour être honnête avec vous, je ne regrette pas mon choix. Je ne m’ennuie pas du tout de mon ancien portable.

J’ai souvent eu à écrire, sur la route, des chroniques avec mon iPad Pro. Jamais je n’ai eu l’impression qu’il me manquait quelque chose. J’ai été aussi productif et efficace qu’avec mon ancien portable.

J’ai également eu à utiliser des applications un peu plus puissantes et, même là, je ne sentais pas que ma tablette avait atteint ses limites.

Je ne devais pas non plus constamment la recharger. Même après une journée de grosse utilisation, la tablette avait encore du jus pour le lendemain, ce qui n’était pas le cas de mon portable.

Le seul bémol concerne l’utilisation à long terme. Si je devais travailler 8 heures par jour ou 35-40 semaines avec cette tablette, je finirais peut-être par me tourner vers un portable. Je me sentirais limité sur le plan de l’écran et des applications compatibles.

Bref, une tablette haut de gamme dotée d’un clavier peut aisément remplacer un ordinateur portable dans la plupart des situations. Je pense entre autres aux professionnels qui sont souvent en déplacement ou encore aux étudiants qui doivent prendre des notes à l’école. Ce sont des appareils puissants, légers et compatibles avec une foule d’applications. En revanche, pour une utilisation à long terme, peut-être serait-il préférable d’opter pour une tablette.

Magasinez les tablettes chez Best Buy

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here