imprimante Epson Expression ET-2550

Pendant des années, j’ai utilisé des imprimantes à jet d’encre pour diverses raisons. Mais peu importe la marque ou le modèle, les cartouches se vidaient rapidement ou les têtes d’impression finissaient par se boucher, si je ne les utilisais pas assez souvent. J’avais fini par passer au laser, mais le toner, ça coûte cher! Epson propose maintenant des imprimantes à jet d’encre qui permettent d’imprimer des milliers de pages, grâce à sa nouvelle gamme EcoTank. Je les ai donc contactés pour en avoir le cœur net… et voici mon test de l’imprimante Expression ET-2550 d’Epson.

 

Préparation initiale de l’imprimante Epson Expression ET-2550

imprimante Epson Expression ET-2550

Après avoir déballé l’imprimante et retiré tous les autocollants protecteurs, il faut remplir les réservoirs d’encre pour la première fois. On doit retirer le capuchon et le petit scellant autocollant de chaque bouteille (une à la fois).

imprimante Epson Expression ET-2550

Par contre, préparez-vous un ou deux mouchoirs, parce que de l’encre, ça tache. Évidemment, on peut arriver à ne pas se salir, mais pourquoi prendre un risque? J’ai aussi installé l’imprimante sur une serviette, juste au cas, pour protéger la surface où elle se trouvait, mais il n’y a pas eu de dégât. Seuls les goulots où l’on fait couler l’encre sont un peu tachés à la fin… et un de mes doigts, à peine (voir les photos ci-dessous).

imprimante Epson Expression ET-2550

Les bouteilles comprises avec l’imprimante permettent d’imprimer environ 4000 pages en noir et 6500 pages en couleur, soit environ 2 ans sans avoir à les remplir, selon les estimations d’Epson.

Une fois les réservoirs remplis, on branche et allume l’imprimante, puis on suit les instructions… et on attend. On attend en fait au moins 15 minutes, le temps que l’initialisation (et la récupération de l’encre dans les réservoirs) se fasse. Allez prendre un café, une douche, que sais-je, mais ne restez pas à côté. C’est vraiment long.

 

Installation des pilotes et logiciels

Une fois l’initialisation terminée, on doit installer le pilote d’impression et le logiciel. Ceux-ci se trouvent sur le CD, mais on peut aussi les télécharger à partir du site d’Epson (ce qui vous assure d’avoir la toute dernière version dès le départ – environ 12 Mo).

Une fois l’installation des pilotes et de la mise à jour du micrologiciel terminée, on peut brancher l’imprimante avec un câble USB (non fourni), ou via Wi-Fi, en se servant du panneau de contrôle à l’avant de l’imprimante. J’ai opté pour la connexion sans fil. Plus pratique.

L’assistant à la configuration lancera ensuite l’installation des divers logiciels – optionnels, pour la plupart. Tout s’est bien déroulé, à l’exception de l’enregistrement de produit, où j’ai obtenu un message d’erreur (ci-dessous). Heureusement, annuler l’enregistrement de produit m’a permis de continuer. J’ai immédiatement communiqué la chose à Epson, mais je n’avais pas eu la confirmation que le problème avait été corrigé au moment d’écrire ces lignes.

Enfin, on nous demande de nous enregistrer pour utiliser Epson Connect, service qui permet d’imprimer en envoyant un courriel à une adresse spécifique, ou en utilisant un téléphone ou une tablette, grâce à l’application gratuite Epson Connect (Android ou iOS).

Détail intéressant, on peut ensuite modifier le début de l’adresse électronique attribuée automatiquement à l’imprimante lors de la configuration qui est un peu complexe (du genre bgsliujk87d6fgbfvb@print.epsonconnect.com) pour celle de notre choix (par exemple, stephane@print.epsonconnect.com – il s’agit évidemment d’adresses fictives).

 

Tests d’impression et de numérisation

imprimante Epson Expression ET-2550

J’ai testé à peu près toutes les fonctions de l’imprimante. De la simple photocopie (couleur ou noir & blanc), à la numérisation (JPG, PDF…), en passant par l’impression de photos de divers formats. Voici le résultat de ces tests, avec le temps requis à l’imprimante pour effectuer une tâche.

Je vous conseille de regarder mon test vidéo ci-dessous pour voir les résultats d’impression, car prendre une photo et l’afficher ici ne rendrait pas justice à ces résultats.

Il faut environ 12 secondes à l’imprimante pour réaliser pour une photocopie en noir & blanc, 35 secondes pour une copie couleur. Du côté de la numérisation, deux options sont offertes: par USB ou sur un ordinateur détecté sur le réseau. J’ai choisi la seconde. Il faut compter environ 90 secondes pour numériser une page couleur (JPG) et environ 35 secondes pour numériser la même image en format PDF. Le rendu est très bon dans les deux cas.

L’imprimante prend environ 1 minute 10 pour imprimer une photo 4’’x6’’, que ce soit en noir et blanc ou en couleur, en qualité standard. Il faudra compter 5 minutes pour une photo couleur en format 8’’x10’’, en qualité supérieure.

Bref, c’est un peu lent, mais ça fonctionne TRÈS bien. Le rendu de l’impression (et j’ai évidemment utilisé du papier Epson) est excellent, tant en noir et blanc qu’en couleur, et même pour imprimer une photo prise avec mon téléphone Pixel XL de Google.

Il est important de souligner que je n’avais pas de vrai papier 8×10, mais bien du papier 8.5×11, ce qui fait que l’impression grand format dans ma vidéo présente des bordures inégales sur la feuille. Vous n’aurez évidemment pas ces bordures avec le bon format de papier.

imprimante Epson Expression ET-2550

 

Les réservoirs EcoTank Epson

Rassurez-vous, je n’ai pas imprimé 4000 pages juste pour tester la véracité des dires d’Epson. Par contre, même après avoir imprimé quelques photos (qui demandent tout de même beaucoup d’encre, en comparaison avec des documents), je n’ai pas constaté de baisse du niveau d’encre dans les réservoirs, ni au niveau visuel (en regardant sur l’imprimante elle-même), ni au niveau du pilote d’impression qui donne toujours une approximation du niveau d’encre dans chacun des réservoirs.

Bref, les réservoirs contiennent beaucoup d’encre, et les recharges sont très peu coûteuses, si l’on compare avec des cartouches pour les imprimantes à jet d’encre conventionnelles. Un coût d’impression à la page très, très bas, même en couleur.

 

Points positifs

  • Lecteur decarte SD
  • Port USB
  • Multifonction (imprimante documents et photos, copieur, numériseur)
  • Beaucoup, beaucoup d’encre!
  • Coût d’impression à la page très bas (même en couleur)

 

Points négatifs

  • Wi-Fi seulement. Pas de port réseau (Ethernet)
  • Pas de prise téléphonique pour ceux qui auraient voulu s’en servir comme fax

 

Conclusion

L’imprimante Expression ET-2550 d’Epson offre une belle qualité d’impression et un bon rapport qualité-prix. Si le prix de départ de l’imprimante peut sembler plus élevé que celui d’un imprimante à cartouches, c’est qu’il faut tenir compte du fait que les bouteilles d’encre comprises à l’achat permettront d’imprimer environ 4000 pages en noir et 6500 pages en couleur, ce qui est énorme. Epson affirme que cette quantité permet de ne pas racheter d’encre pendant 2 ans! Bref, si l’on compare aux imprimantes à cartouches, que l’on remplace beaucoup plus souvent, on finit par rattraper, puis dépasser rapidement ce prix.

L’imprimante Expression ET-2550 d’Epson et les bouteilles de recharge d’encre sont offertes sur le site de Best Buy.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here