PerfectBackup.jpg

Au fil du temps, nous stockons de plus en plus de données. Auparavant, ces données consistaient principalement en des documents : un CV, des travaux scolaires ou pour le travail ou autres types de documents. Puis, la musique, les photos et les vidéos sont arrivés… et vous voilà pris dans le tourbillon de la peur de perdre tous ces fichiers accumulés au fil des années.

Rassurez-vous, il existe plusieurs moyens de vous prémunir contre la perte (complète comme partielle) de données sur votre ordinateur, qu’il soit Mac ou PC. Je vous donne ici quelques solutions, ainsi que LA solution ultime, pour ceux parmi vous qui sont aussi paranos que moi…

La solution la plus simple

PerfectBackup-BackUPSeagate.jpgCommençons par le commencement. Beaucoup de gens n’ont pas des tonnes de données à sauvegarder et ces données ne sont pas nécessairement des documents ultrasecrets créés dans le cadre de leur travail pour une multinationale.

Si vous voulez simplement éviter la perte de vos quelques fichiers importants (documents, un peu de musique et quelques photos ou vidéos), il vous suffit de vous procurer un disque dur externe et de faire un transfert manuel de vos fichiers.

Suggestions de disques externes disponibles chez Best Buy :

Par contre, peu importe sur quel disque votre choix s’arrêtera, cette méthode n’est pas idéale, car si le disque brise, vous devrez refaire votre copie de sauvegarde au grand complet, en repartant de zéro… et en espérant n’avoir effacé aucun fichier de votre ordinateur après l’avoir transféré sur le disque externe, car il ne vous restera plus d’autre copie!

De plus, si vous copiez vos fichiers de façon manuelle, sans horaire préétabli, vous risquez d’oublier des fichiers avec le temps et votre sauvegarde ne sera pas complète.

Une solution plus sérieuse

PerfectBackup-NASBuffalo.jpg

Pour ceux qui possèdent une quantité plus importante de fichiers ou qui créent du contenu à profusion (musiciens, photographes, journalistes et autres), je vous conseille de vous équiper d’un système de disques réseau où les données sont répliquées d’un disque à l’autre (« en miroir »), de sorte que même si l’un des disques brise, il est possible de le remplacer par un neuf sans perdre de données ni devoir recopier le contenu, comme vous auriez à le faire avec un simple disque externe. Ces systèmes sont appelés « NAS » en anglais pour « Network-attached Storage » (stockage en réseau).

Voici quelques suggestions de disques de type « NAS » :

Peu importe la solution pour laquelle vous opterez, vous vous suggère d’acheter un disque supplémentaire, afin de faire une rotation (environ 1 ou 2 fois par mois) de disques et d’en garder un « physiquement à l’extérieur » de votre domicile ou de votre lieu de travail, par exemple : dans un coffret de sûreté à la banque, ou ailleurs.

Le disque doit être un disque dur « interne » de capacité égale ou supérieure à celle des disques se trouvant dans le « NAS ».

De cette façon, si vous êtes victime d’un vol ou s’il se produit un sinistre, vous aurez perdu un minimum de données, versus si toutes vos copies de sauvegarde se retrouvent dans le même bâtiment.

Il est bien sûr possible d’effectuer une rotation aussi avec un 2e disque externe, plutôt que l’un des disques du « NAS », mais ça implique que vous recopiez tout le contenu, alors que le « NAS » le fait pour vous, à mesure que les données y sont stockées.

La solution de sauvegarde ultime!

Si vous cherchez « la » solution pour vos copies de sauvegarde, voici ce que je vous suggère :

  • Un disque dur externe pour une première sauvegarde automatisée
  • Un serveur de type « NAS » (disques réseau) configuré en RAID 1, de sorte que les données sont dupliquées sur un 2e disque sans intervention humaine. L’avantage, c’est que si un disque brise, le second est intact et il devient donc facile de remplacer le disque défectueux. Ces disques ne devraient servir qu’au stockage de vos données et non à l’accès, car ce ne sont pas les solutions les plus rapides (à moins d’une configuration RAID 0 qui est beaucoup plus rapide, mais beaucoup moins sécuritaire).
  • Enfin, une copie de vos fichiers les plus importants (les fichiers « vitaux », quoi) sur un service de stockage dans le nuage, comme Copy, Dropbox, Google Drive ou OneDrive (il en existe évidemment des DIZAINES d’autres, mais ces quatre solutions sont les plus populaires).

    Par contre, attention : une sauvegarde dans le nuage ne vous protège pas contre des gens mal intentionnés qui voudraient accéder à vos données. L’idéal, si vous stockez vos données dans un service de type « nuage » (cloud), c’est de les chiffrer avec un logiciel comme AxCrypt (gratuit), car même si les services en question affirment chiffrer vos données, la clé de chiffrement se trouve AUSSI sur leur serveur, et une intrusion par des pirates informatiques leur permettrait de voler les données ET la clé pour y accéder ultimement.

La solution PARFAITE?

Il n’existe pas de solution « parfaite », car il s’agit de composantes électroniques (et parfois mécaniques, dans le cas des disques durs traditionnels) qui peuvent briser à tout moment.

Par contre, en ayant plusieurs copies (et idéalement une copie À L’EXTÉRIEUR de votre domicile ou espace de travail), vous avez là une bien meilleure protection que le commun des mortels.

Un conseil : peu importe la solution pour laquelle vous opterez, optez pour une marque de disques durs connue (par exemple, Seagate ou Western Digital). Ce n’est pas le moment ici de sauver 5 ou 6$ sur un disque, puisque vous y stockerez vos fichiers importants. Après tout, à combien estimez-vous vos souvenirs, ou le fruit de votre travail…?

Prenez une bonne résolution pour la rentrée et n’attendez pas trop longtemps avant de mettre en place une solution de sauvegarde, car vous vous rappellerez toute votre vie du jour où vous perdrez des données importantes, qu’il s’agisse de données personnelles ou professionnelles.

Je sais de quoi je parle, ça m’est arrivé il y a une dizaine d’années… Smiley Wink

PARTAGER SUR
Stéphane Vaillancourt
Stéphane écrit à propos de la technologie depuis 1999. Son blogue LeTechnophile.net se passe désormais de présentations. Depuis 2010, il a collaboré avec Branchez-Vous, Canoë, Sympatico, ainsi que le magazine Protégez-Vous, en plus de participer à plusieurs émissions de radio et de télé. Passionné de photographie, il anime le podcast Objectif Numérique qui compte actuellement une centaine d’épisodes.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here