1253896_1160-100055783-large L’internet est désormais une partie importante de nos vies. On l’utilise pour se divertir lors de ces longues soirées froides d’hiver, pour aider nos enfants à faire des recherches pour l’école, pour la sécurité de nos maisons et j’en passe. Nous avons tous de plus en plus de dispositifs qui se connectent sur le web ce qui devient un poids de plus en plus grand sur nos réseaux sans-fils. Et si cette année pour Noël vous vous offriez un cadeau précieux soit un meilleur réseau Wi-Fi avec l’achat d’un nouveau routeur.

 

La vitesse

Les connexions internet résidentielles sont de plus en plus rapides et pourtant pour bien des gens, l’expérience de navigation n’est pas meilleure pour autant. Pourquoi est-ce le cas? Le problème réside plus souvent qu’autrement dans le routeur. Pour économiser, bien des gens décident d’utiliser le routeur qui offert par leur fournisseur de service. Ce ne sont pas de mauvais routeurs qui font le travail pour beaucoup de gens mais ils n’offrent pas souvent autant de fonctionnalités ou de puissance que les routeurs dédiés.

Bon ne rentrons pas dans les détails lourds et complexes ici. Je vais rester en surface puisque vous ne venez pas sur le blogue pour suivre un cours. Il existe plusieurs standards sans-fil mais seuls deux nous intéressent soit le 802.11n et le 802.11ac. Ne fermez pas les yeux tout de suite, je vous promets que je ne rentrerai pas dans les détails. Donc le premier offre une vitesse réelle entre 50 et 150 mégabits (devrait atteindre 450 en théorie) par secondes et le deuxième peut atteindre 250-300 (devrait atteindre 1300 en théorie). Comme vous pouvez le constater la réalité et la théorie sont deux choses assez différentes.

Les gens qui ont une vitesse de connexion de moins de 50 mégabits ne verront peu ou pas de différence entre les deux standards à moins de transférer des fichiers d’un ordinateur à l’autre sur le même réseau. Bon, cet argument est de moins en moins pertinent puisque je ne me rappelle même pas la dernière fois que je l’ai fait et je travaille en informatique. Par contre, ça peut devenir un pensez-y-bien si vous utilisez un disque dur connecté en réseau pour faire vos sauvegardes.

10404455

Pour les quelques chanceux qui ont opté pour une vitesse de plus de 100 mégabits ou même le mythique 1 gigabit (je rêve d’avoir une vitesse du genre chez nous), 802.11ac est quasiment une obligation sinon vous lancez votre argent par les fenêtres. Bon j’exagère un peu (si peu) mais disons que ça serait vraiment sous-exploiter votre connexion. Le routeur AC3200 de TP-Link a justement été conçu pour ces personnes.

 

L’internet partout dans la maison

Mais la vitesse n’est pas tout dans la vie. À quoi ça sert d’avoir 1 gigabit de vitesse internet si quand vous êtes au deuxième étage, vous n’êtes même pas capable d’avoir le signal? Voici donc où la portée de votre réseau sans-fil devient très importante. Pour améliorer la force de votre signal, vous pouvez vous y prendre de plusieurs façons : changer de routeur ou ajouter un répéteur. Souvent le problème c’est de trouver quelle solution est la meilleure pour vous. Et bien c’est justement pour ça que je suis là!

10394591Bon si vous avez déjà un excellent routeur ou que vous venez de le changer, c’est évident que vous devriez opter pour un ou des répéteurs. Il existe plusieurs modèles de prolongateurs de portée sans fil mais je vous propose le modèle AC1200 de Linksys qui peut élargir votre portée jusqu’à 7500 pi². Rendu à ce point, j’espère que vous avez une bonne sécurité parce que tout votre voisinage pourra profiter de votre réseau sans-fil! Bon j’exagère un peu mais c’est quand même vrai qu’on doit toujours avoir une bonne sécurité.

Sinon, c’est une autre chose pour laquelle les nouveaux routeurs 802.11ac sont utiles même si vous n’avez pas une connexion internet ultra rapide. C’est que, sans surprise, plus vous vous éloignez de votre routeur, moins votre connexion sera rapide. Un très bon routeur sans-fil 802.11n peut atteindre des vitesses dans les environs de 85 mégabits par secondes à deux mètres alors qu’il peinera à atteindre 19 mégabits à 12 mètres et au travers de deux murs normaux. Les plus rapides en calcul auront remarqué que c’est plus que les trois quarts de la vitesse.

Dans les mêmes conditions, un excellent routeur sans-fil 802.11ac vous offrira 250 mégabits et un impressionnant 180 mégabits pour le second test. C’est deux fois plus rapide quand on demeure près du router mais presque 10 fois plus rapide lorsqu’on s’éloigne. Dans le fond, on peut voir ça d’une autre façon : imaginez que vous ailliez 50 voitures à la minute qui passent sur une autoroute de 2 voies. C’est peut-être encombré mais ça circule assez bien. Maintenant, vous ne vous contentez pas d’ajouter un ou deux voies. Vous en ajoutez 18! Ai-je besoin de vous dire que votre trajet au travail devrait être assez rapide. C’est là que vous comme consommateur, vous gagnez beaucoup.5

L’autre chose qui vous aider ce sont les différentes bandes. C’est que voyez-vous il existe plusieurs bandes de transmission pour les routeurs soit la 2.4 GHz et la 5 GHz. Encore une 10274544fois, pas de détails techniques superflus. Dites-vous simplement que la bande 2.4 GHz est utilisée par les réseaux sans-fils depuis leur conception donc c’est vaguement occupé. Ce que les ingénieurs ont pensé c’est de séparer votre réseau sans-fil en deux, une bande 2.4 GHz pour vos périphériques 802.11n et plus anciens et une autre pour vos plus récents 802.11ac. C’est pour cette raison que vous pourrez obtenir des vitesses si impressionnantes.

Et le mieux c’est que ce n’est pas nécessairement si dispendieux. Prenez par exemple le routeur NightHawk AC1900 de NETGEAR qui offre une bonne performance à un prix tout à fait raisonnable.

 

Un bon routeur est un essentiel quand on veut avoir un bon réseau sans-fil. À quoi bon avoir une Ferrari (votre internet) si toutes vos routes sont en mauvais état (routeur) et que vous avez de la misère à rouler à plus de 80 KM /h ? Depuis des années, j’ai toujours opté pour des routeurs un peu plus dispendieux et ils me durent en moyenne 5 ans. J’assume que ma technique n’est pas mauvaise. 😉

Pour trouver le bon routeur pour vos besoins, je vous invite à visiter le site de Best Buy dans la section routeurs sans-fil.

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here