DronePiloter un drone peut être très agréable… à condition de savoir ce que l’on fait. Mais pour les pilotes maladroits et/ou mal informés, ce genre de hobby peut rapidement devenir à la fois frustrant et coûteux. (Imaginez prendre la route sans jamais avoir appris à manipuler un volant. Maintenant, ajoutez la troisième dimension au défi qui se dresse devant vous. Pas très rassurant, n’est-ce pas?)

De plus, au Canada, la réglementation fédérale exige que l’on se qualifie pour piloter certaines catégories de drones. Est-ce votre cas? Quel cours choisir en fonction de l’appareil qui vous intéresse? La compagnie Coastal Drone propose dorénavant des cours de pilotage en ligne, disponibles chez Best Buy, en versions pour débutants et pour pilotes expérimentés. En voici les grandes lignes et quelques conseils pour choisir celui qui vous conviendra.

DroneLa réglementation sur le pilotage de drones au Canada

Qu’est-ce qui détermine s’il faut immatriculer son drone et détenir un permis de pilotage avant de s’en servir? Curieusement, ce n’est pas la catégorie de produit (drone jouet, récréatif ou professionnel) qui importe. Ce n’est pas non plus l’autonomie en vol du drone, ni la distance qu’il peut parcourir, ni même l’altitude qu’il peut atteindre.

Non: c’est plutôt son poids qui fait foi de tout. La règle est simple: un drone de moins de 250 grammes n’exige ni formation particulière, ni permis. Au-delà de cette limite, par contre, il y a certaines formalités à ne pas négliger:

  • Il faut avoir au moins 14 ans pour obtenir une licence de pilotage pour les « opérations de base ». Celles-ci consistent à piloter un drone dans un espace aérien non contrôlé, à au moins 30 mètres de distance du plus proche passant (et jamais au-dessus d’autrui), à au moins trois milles nautiques d’un aéroport civil ou militaire et un mille nautique d’un héliport.
  • Pour obtenir une licence de pilotage « opérations avancées », il faut avoir au moins 16 ans. Les opérations sont considérées comme avancées si n’importe laquelle des conditions qui définissent les opérations de base n’est pas remplie.
  • Vous devrez avoir votre certificat de pilote valide sur vous en tout temps lorsque vous vous servirez de votre drone. Seuls les certificats (imprimés ou électroniques) délivrés par Transports Canada sont acceptés comme preuves de compétence.

Il faut aussi immatriculer tout drone pesant entre 250g et 25kg. Au-delà de 25 kg, on parle d’opérations aériennes spécialisées, qui sont couvertes par un ensemble de règles séparées.

Les amendes en cas d’infraction à la réglementation sur les drones

Ces amendes peuvent être salées. Un individu qui pilote un drone sans licence valide est passible d’une amende allant jusqu’à 3 000$. Pour une entreprise, c’est 15 000$. Et si, par malheur, votre drone devait entraîner un accident avec un avion ou un hélicoptère, vous pourriez être accusé au criminel…

Cours de pilotage Coastal DroneLes cours de pilotage de Coastal Drone

Ces cours en ligne visent à préparer l’étudiant à passer les examens de qualification écrits de Transports Canada. Il en existe deux versions: une qui permet d’obtenir un permis de pilote débutant pour les opérations de base, l’autre pour les opérations avancées.

Le contenu des cours est téléchargeable et peut être étudié au rythme qui vous convient. Et il est disponible en français comme en anglais.

Le contenu du cours de pilotage pour débutants de Coastal Drone

Le cours pour débutants prépare l’étudiant(e) pour l’examen de Transports Canada qui permet d’obtenir une licence de pilote pour les opérations de base, telles que décrites plus haut. Il est composé de trois modules:

  • Un module de deux heures qui présente l’ensemble des compétences requises pour être un bon pilote de drone. À l’aide d’animations de de vidéos, ce module explique tout ce qu’il faut savoir pour réussir l’examen de qualification de Transports Canada.
  • Un module de préparation à l’examen, qui propose des exemples de questions similaires à ce que l’on pourra rencontrer dans le véritable test de Transports Canada. On peut ainsi simuler l’examen autant de fois que l’on veut afin de bien se préparer et de minimiser les imprévus.
  • Un guide de procédures opératoires standardisées (« standard operating procedures »). Il s’agit d’un outil qui explique comment planifier un vol, comment établir des listes de vérification (« checklists ») pour s’assurer de ne commettre aucune erreur, et comment procéder en toute sécurité. Les professionnels le font; pourquoi pas nous?

L’instructrice, Kate Klassen, explique notamment toutes la réglementation qui gouverne les drones, comment s’ajuster aux variations de conditions atmosphériques et comment entretenir un drone pour qu’il soit toujours prêt à voler.

Vous aurez accès aux matériaux du cours pendant 12 mois à compter de la date d’achat.

Cours de pilotage Coastal DroneLe contenu du cours de pilotage avancé de Coastal Drone

Le cours avancé est conçu pour les pilotes professionnels (ou qui souhaitent le devenir) à la recherche d’une certification qui leur permettra de réaliser des opérations avancées. Si vous avez l’intention de travailler dans le domaine, par exemple comme pilote de drone sur des chantiers, ou simplement d’utiliser votre drone à proximité d’autrui, le permis de pilote avancé est pratiquement indispensable.

Le cours comporte quatre modules:

  • Un module théorique de 20 heures, calqué sur la réglementation de Transports Canada, qui couvre l’ensemble des connaissances nécessaires à un pilote professionnel. Vous y apprendrez des notions de météorologie, d’opérations radio et de droit appliqué à l’opération de drones.
  • Un module de préparation à l’examen avancé de Transports Canada. Ce module contient plus de 350 questions; vous pourrez subir des examens de pratique aussi souvent que nécessaire pour bien vous préparer.
  • Un guide de procédures opératoires standardisées, similaire à celui offert dans le cours de base mais adapté aux opérations avancées.
  • Une évaluation de vos qualifications en personne. Exigée par Transports Canada, cette évaluation constitue la dernière étape à franchir pour obtenir une licence de pilote avancé. Le cours de Coastal Drone inclut les frais de l’examen, une préparation à celui-ci et tout ce qu’il faut pour réserver un examinateur et un site d’évaluation, partout au Canada.

Tout comme dans le cas du cours pour débutants, l’inscription vous donne accès aux matériaux du cours pendant une période de 12 mois.

Drone familialLes drones pour lesquels il n’est pas nécessaire d’obtenir une licence

Si le drone que vous souhaitez piloter pèse moins de 250 grammes, il n’est pas nécessaire d’obtenir une licence.

Le Mini 2 de DJI, dont je vous ai récemment parlé sur ce blogue, fait partie de cette catégorie. Ce quadricoptère vole pendant 31 minutes sur une seule charge, à une vitesse pouvant atteindre 50 km/h. Sa caméra, stabilisée par un cardan à trois axes, est capable de filmer 30 images par seconde en résolution 4K et 60 images par seconde en HD. Il peut atteindre 4 000 mètres d’altitude et transmettre les images à son opérateur jusqu’à une distance de 10 kilomètres. Et pour les pilotes moins expérimentés (ou fatigués), il peut décoller et atterrir automatiquement.

Ceci dit, il peut être avantageux de suivre un cours de pilotage de base, même dans les cas où la loi ne l’exige pas. Après tout, avec une bonne formation, on profite mieux de son drone!

Magasinez les drones et accessoires en ligne chez Best Buy Canada.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here