Airthings Wave Plus, Wave Mini et CorentiumAvez-vous du radon à la maison? Au Canada, la réponse sera oui. La question n’est pas de savoir si votre domicile contient du radon ou non, c’est de savoir si ce gaz incolore, inodore et radioactif est présent à des taux dangereux. Novembre est le mois national de sensibilisation au radon, et le choix de cette date est typiquement canadien : à l’approche du froid hivernal, les maisons ayant été hermétiquement isolées pour empêcher l’air froid d’entrer piègent aussi le radon à l’intérieur. C’est le moment de découvrir si votre foyer est touché par des taux de radon élevés et, si oui, de prendre des mesures afin d’éviter que cela entraîne des problèmes de santé, dont un risque accru de cancer pulmonaire. Juste à temps pour le mois national de sensibilisation au radon, Airthings sort une série de nouveaux appareils qui vous permettent de mesurer et effectuer le suivi précis des taux de radon dans votre foyer.

Projet de détection de radon de l’équipe du blogue Best Buy 2018

L’an dernier, François a analysé, avec l’aide de mes collègues éditeurs du blogue Best Buy, le détecteur de radon intelligent Airthings Wave . Nous avons chacun configuré le détecteur de radon Wave dans nos maisons et effectué des relevés. Avec des emplacements répartis à travers tout le Canada et des foyers variant en âge et en style, les résultats obtenus ont été très disparates. Mon deuxième sous-sol a enregistré un score critique, avec un taux de 190 Bq/m3. Ce qui est intéressant, c’est que le premier sous-sol (tout de même situé aux trois-quarts au-dessous du niveau du sol, mais équipé de plusieurs fenêtres) a vu le taux de radon chuter à 59 Bq/m3.

De toute évidence, compter moins de sol contre les murs et des fenêtres, lesquelles permettent à l’air de s’échapper, a un impact non-négligeable sur les taux de radon.

Les deux relevés restaient conformes aux recommandations de Santé Canada, soit en dessous de 200 Bq/m, mais j’ignorais totalement que les taux de radon pouvaient s’avérer problématiques, et encore moins qu’ils étaient aussi élevés dans mon sous-sol. C’est là tout l’intérêt des détecteurs comme Airthings Wave. Inutile de faire venir un laboratoire indépendant à chaque fois que vous souhaitez effectuer un relevé, il vous suffit de consulter le moniteur, ou votre téléphone intelligent, pour obtenir une lecture en temps réel.

Depuis, le Wave d’origine a été été mis à jour avec le Wave 2, mais Airthings a aussi sorti un trio de nouveaux produits en 2019 qui méritent également le coup d’œil si vous vous intéressez à la qualité de l’air au sein de votre foyer.

Moniteur de radon numérique Corentium Home d’Airthings

Airthings Corentium

Voilà un produit intéressant. Il ne ressemble en rien au Wave, et il n’est pas connecté à votre téléphone intelligent.

Au lieu de ça, le Corentium Home d’Airthings est davantage conçu comme un détecteur portatif traditionnel. Honnêtement, on pourrait croire à un produit datant de plusieurs décennies. Et c’est voulu. Alimenté par trois piles AAA (incluses), il est doté d’un écran ACL intégré qui indique les taux de gaz radon actuels (dans les 24 heures suivant son installation), ainsi que les taux moyens à long terme. Il peut être installé sur une surface plane ou accroché au mur, et les piles durent deux ans.

Il n’y a aucune configuration ou compte requis, ni aucun ACL tape-à-l’œil : il suffit d’insérer les piles, de l’installer et d’attendre. Si vous souhaitez vérifier et surveiller les taux de radon dans votre maison avec précision et sans tracas, le Corentium Home d’Airthings est pensé pour vous.

Détecteur de qualité de l’air intérieur Airthings Wave Mini

Airthings Wave Mini

Ensuite vient le Détecteur de qualité de l’air intérieur Airthings Wave Mini. Ce modèle ne mesure pas le radon, mais il surveille d’autres composants importants propres à la qualité de l’air : l’humidité, la température de l’air et le TCOV. Pas de mystère concernant les premiers, mais le TCOV, qu’est-ce que c’est ? C’est un acronyme désignant le Total des Composés Organiques Volatils, soit les produits chimiques et les gaz libérés dans l’air en provenance d’une grande variété de sources, dont la cuisson, les meubles, les tapis, les bougies, les produits de nettoyage et la peinture. Les effets à court terme en conséquence de taux de TCOV élevés comprennent des symptômes comme les maux de tête et l’irritation des yeux ou de la gorge, mais l’exposition à long terme induit le risque de conséquences plus graves, notamment des dommages occasionnés au rein et au foie.

J’ai évalué un certain nombre de moniteurs semblables, mais l’Airthings Wave Mini se démarque par sa taille compacte et sa structure conviviale. Il suffit de passer la main devant pour obtenir un relevé simple par voyant DEL de la qualité totale de l’air dans une pièce : vert pour satisfaisante, jaune pour moyenne et rouge pour médiocre.

Le Wave Mini fonctionne avec trois piles AA (incluses), et il peut être fixé au mur grâce à sa plaque magnétique ou être installé à la verticale avec un socle inclus. Il se connecte à votre téléphone intelligent via Bluetooth. Ensuite, vous pouvez utiliser l’application Airthings Wave pour obtenir des informations plus détaillées, notamment des relevés individuels concernant l’humidité, la température de l’air et la TCOV, ainsi que des données historiques.

Moniteur de qualité de l’air intérieur intelligent avec détection de radon Airthings Wave Plus

Airthings Wave Plus

Et enfin, il y a le nouveau Airthings Wave Plus. Il ressemble beaucoup au Wave bien connu, et c’est un détecteur de radon intelligent. Le « plus » étant d’autres capteurs qui mesurent aussi le dioxyde de carbone, les produits chimiques en suspension dans l’air (TCOV), l’humidité, la température et la pression d’air.

En d’autres termes, pratiquement chaque facteur qui affecte l’air que vous respirez au quotidien est mesuré avec précision et fait l’objet d’un suivi.

Ce modèle est lauréat du prix de l’innovation CES 2019. La connectivité Bluetooth vers votre téléphone intelligent est alimentée par une paire de piles AA (incluses) censées durer 16 mois. Les données sont affichées sur un tableau de bord où figurent les relevés de chacune des variables, et vous pouvez accéder aux données reportées la semaine, le mois ou l’année précédent(e) pour constater les tendances. Comme pour Wave et Wave Mini, vous pouvez aussi passer la main devant le Wave Plus pour faire apparaître un indicateur visuel de la qualité globale de l’air par l’intermédiaire d’un anneau DEL vert, jaune ou rouge.

Investir dans votre santé

Airthings Wave Plus and Wave MiniIl est plus facile de porter son choix sur un détecteur de fumée ou un détecteur de monoxyde de carbone, car ils vous alertent d’une condition de menace vitale immédiate. La qualité de l’air et le radon peuvent être dangereux, mais le principal risque se pose en cas d’exposition à long terme. Un détecteur et moniteur, comme l’Airthings Wave Plus, est un investissement en faveur de votre santé. Il procure un indicateur visuel immédiat sur la qualité de l’air dans votre maison et, sachant qu’il prend constamment des mesures (et que l’application effectue le suivi de ces données), vous obtenez des tendances très utiles, voire inestimables en cas de dépannage. Par exemple, si vos taux de CO2 augmentent quand le chauffage monte en température, c’est un signe assez clair que le chauffage doit être réparé.

Et s’il existe des endroits dans votre foyer affichant des taux de radon élevés, vous pouvez alors prendre des mesures pour limiter l’exposition à court terme et traiter le problème sur le long terme.

Best Buy propose une gamme complète de capteurs et détecteurs d’intérieur intelligents pour vous protéger vous et votre famille, dont des alarmes de sécurité, des détecteurs de fumée, des détecteurs de monoxyde de carbone, des détecteurs de fuite d’eau, des moniteurs de qualité de l’air et des détecteurs de radon.

 

Avatar
Je raffole des produits électroniques et des gadgets depuis longtemps, et je les collectionne. J’ai la chance d’avoir un travail qui me permet de satisfaire cet intérêt. J’ai écrit pour plusieurs publications et sites Web, dont Wired.com, Gizmodo, Lifehacker, About.com, MSN Money, le Winnipeg Free Press, le London Free Press, Techi.com, InvestorPlace Media, Shaw Media et, pour combiner la technologie et mes trois enfants, je participe activement à la rédaction de GeekDad, un site primé de Wired, depuis son lancement en 2007.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here