Depuis l’avènement des téléphones intelligents, on se retrouve à filmer souvent. Très souvent. Le problème, c’est quand on prend la peine de regarder les vidéos en question et que l’on constate que les vidéos sautillent à peu près toutes et les mouvements sont saccadés. D’une part, parce que votre téléphone n’est pas muni de ce qu’on appelle la « stabilisation optique », et d’autre part, parce que la stabilisation à elle seule n’est pas suffisante pour tourner des vidéos fluides. L’élément ultime pour tourner de belles séquences fluides est ce qu’on appelle un cardan (ou « gimbal », en anglais), exactement comme l’OM4 de DJI… qui sert aussi à faire de la photo panoramique, ceci dit!

Le fabricant DJI n’en est pas à ses premières armes en matière de cardans ou autres produits pour tourner de la vidéo. J’avais d’ailleurs pu tester le tout premier modèle d’Osmo Mobile, en 2017, et j’étais déjà convaincu de l’utilité (voire la nécessité) d’un tel appareil. Et vous connaissez probablement DJI aussi pour sa grande famille de drones.

Mais qu’est-ce que ça fait un cardan, exactement? Je vous explique tout ça en détail dans ma critique complète ci-dessous.

 

Contenu de la boîte

En ouvrant la boîte, on constate que DJI y est allée généreusement avec les accessoires.

On y retrouve :

  • Pochette de rangement de tissu
  • Dragone (sangle) pour bien tenir au poignet
  • Câble de chargement USB à USB-C
  • Trépied (pouvant aussi servir de rallonge au manche!)
  • Pastille aimantée et pince pour faire tenir le téléphone de deux façons
  • Guide pour bien positionner la pastille aimantée

 

C’est quoi, un cardan?

Un cardan c’est un stabilisateur. Dans ce cas-ci, il s’agit d’un stabilisateur pour téléphone, puisqu’il permet d’y jumeler un téléphone et de photographier ou tourner des séquences vidéo. Évidemment, vous n’avez pas besoin d’un cardan pour faire de la photo en soi, mais dès que l’on touche à la photo panoramique, ça devient intéressant. Et pour la vidéo? C’est un accessoire incontournable.

 

Mise en marche et test de l’Osmo Mobile 4 de DJI

Avant de débuter, il faut évidemment charger complètement l’appareil, puisque celui-ci fonctionne à pile. Une fois l’appareil chargé, téléchargez l’application DJI Mimo sur votre téléphone Android ou iOS. Celle-ci offre un guide de démarrage très utile, que vous soyez débutant ou non en ce qui concerne l’utilisation d’un cardan.

Installez ensuite l’appareil dans la pince (ou suivez les instructions pour l’utilisation de la pastille aimantée). Cette nouvelle façon d’arrimer un téléphone est une belle amélioration sur le modèle précédent. Les aimants sont puissants et offrent ainsi deux façons d’utiliser l’appareil.

Lors de la mise en marche initiale de l’appareil, l’application devrait le détecter automatiquement par Bluetooth (assurez-vous que celui-ci soit activé sur votre téléphone). Vous n’aurez qu’à confirmer le jumelage pour que les instructions de démarrage s’affichent ensuite. Entre temps, l’appareil se sera calibré en fonction du poids et de la taille de votre téléphone. C’est tout simplement magique de le voir aller!

Une fois que la configuration initiale sera faite, l’appareil sera prêt en 5 secondes la prochaine fois que vous voudrez l’utiliser. Et vous n’aurez rien à craindre en ce qui concerne l’autonomie de la batterie, puisque DJI affirme qu’elle peut durer jusqu’à 15 heures. C’est trop, direz-vous… Sachez que, grâce au port USB, vous pourrez vous en servir comme source d’énergie pour charger votre téléphone ou autre petit accessoire. Tout simplement génial!

 

Fonctions intéressantes

L’OM4 offre la stabilisation sur 3 axes avec une prise de type pistolet. La prise en main est vraiment très bonne. L’ajout de la portion trépied pour allonger le manche fonctionne aussi très bien.

L’application DJI Mimo propose une FOULE de fonctionnalités pour rendre vous aider dans la captation de photos panoramiques ou vidéos… à commencer par la détection des capacités de votre téléphone. En effet, l’application a détecté que mon Galaxy S10 de Samsung possédait un objectif à très grand angle et offre le zoom « 0,5x », en plus d’un zoom 1x à 8x. Comme le téléphone utilisé est équipé d’un zoom 2x, tout zoom supérieur (2,1x à 8x) sera effectué de façon numérique, ce qui risque d’altérer la qualité de l’image. Par contre, ça peut toujours dépanner si vous devez filmer un sujet un peu trop éloigné.

On retrouve aussi une panoplie de fonctionnalités et d’effets spéciaux pour intégrer dans vos captations.

La fonction ActiveTrack 3.0 fonctionne mieux que la précédente. Elle permet de suivre un sujet avec aisante (visage, personne, animal ou même un objet, comme vous le constaterez dans ma vidéo ci-dessus).

L’application offre aussi le contrôle gestuel en modes photo et vidéo. Il suffit de se placer à environ 5 mètres de distance, de sorte que le téléphone capte au moins la tête et les épaules (idéalement le corps au complet), puis vous faites un décompte avec votre main et l’OM4 s’activera quand vous le lui direz!

J’ai toutefois un bémol à apporter au sujet de l’application : le « X » pour fermer certaines fenêtres, ainsi que les boutons en général dans l’interface, sont vraiment petits! Il m’est arrivé souvent de devoir cliquer 2 ou 3 fois avant de réussir à fermer une fenêtre de suivi de sujet, par exemple.

Le mode Sport règle le moteur en mode hyperactif et bouge plus vite pour mieux réagir à l’action qui se présente devant vous.

La fonction Panorama vous permet de créer une mosaïque d’images (3×3), un panorama à 240 degrés où le cardan tourne sur lui-même (résultat garanti!) et plus encore. De quoi s’amuser

Les fonctions comme Timelapse et Hyperlapse sont aussi à essayer! L’application prend des clichés à intervalles réguliers (0,5 à 60 secondes, selon vos préférences) et créera une vidéo 4K à partir des images captées. Du côté de la fonction Hyperlapse, on trouve un ratio de vitesse réglable de 5x à 30x, ainsi que l’exportation vidéo en 720p, 1080p et 4k.

Notez toutefois que la qualité d’image (photo comme vidéo) dépend du téléphone avec lequel vous utilisez l’appareil. Celui-ci ne peut évidemment pas améliorer les performances de votre téléphone actuel. Sachez aussi que vous pouvez aussi simplement utiliser l’application « Caméra » intégrée à votre téléphone, mais les fonctionnalités comme le mode sport ou le suivi de sujet ne seront pas disponibles.

 

Ce que j’ai aimé de l’Osmo Mobile 4 de DJI

  • La mise en marche simple et le guide de démarrage avec pastilles d’aide à l’écran
  • Les contrôles manuels comme la gachette, le manche à balai et le bouton d’enregistrement sont très utiles… mais on peut aussi passer en mode virtuel, sur l’écran du téléphone!
  • Très bonne stabilisation et une foule d’options (suivi de sujet, mode Sport…)
  • L’autonomie de 15 heures, la possibilité de l’utiliser pour charger un autre appareil, et l’indicateur de pile placé en évidence sur le manche

 

Ce que j’ai moins aimé

  • Les contrôles sont minuscules à l’écran, même sur un appareil avec un écran de 6 pouces comme celui que j’ai utilisé! On doit s’approcher le visage et faire très attention où l’on appuie. Surtout lorsqu’il s’agit du petit « X » à cliquer, lorsque l’on veut fermer la fonction de suivi de sujet ou autre fenêtre du genre. Des éléments d’interface plus grands rendraient l’utilisation plus agréable.
  • La pile n’est pas amovible, ce qui aurait permis de changer rapidement de pile, lorsque celle-ci est drainée.

 

Conclusion

Si vous tournez de la vidéo régulièrement, vous devez ajouter l’OM4 de DJI à votre arsenal.

Le niveau de fluidité qu’il permet d’obtenir est sans égal et le simple fait de l’utiliser vous permettra d’améliorer vos aptitudes en tournage vidéo, même pour les événements familiaux ou entre amis. Et la batterie ne vous laissera pas tomber en plein tournage.

Les fonctions que DJI a intégrées dans l’application (Sport, Timelapse et autres, mais surtout le suivi de sujet) et les accessoires fournis dans la boîte sont d’autant plus de raisons d’opter pour un tel accessoire.

Participez au concours et courez la chance de gagner un DJI OM4!

 

Vous voulez en connaître davantage au sujet de DJI? Parcourez la vaste sélection de produits et accessoires DJI sur le site de Best Buy.