27236iBA3819A2C1938BC8

Il n’est plus rare que nos téléphones intelligents servent à prendre des photos sur le vif. Puisque plusieurs d’entre eux offrent un résultat parfois plus intéressant que certains appareils photo professionnels, j’ai l’habitude d’utiliser mon cellulaire pour immortaliser mes voyages. Par contre, puisqu’il est facile et rapide de prendre des photos avec ce type d’appareils, les photos que je prends s’amassent rapidement à un point de saturer la mémoire de mon cellulaire. Sachant que tous ces souvenirs peuvent se perdre suite au bris, au vol ou à la perte de mon appareil,  je n’ai pas le choix de trouver une solution afin de transférer mes photos pour créer des sauvegardes afin de ne rien perdre.

La bonne vieille méthode, les supports physiques

10393075.jpgJ’ai essayé différents modèles de cellulaires depuis ces dernières années et je préfère grandement ceux qui permettent d’ajouter de la mémoire externe. Tel est le cas de plusieurs appareils Android, tel que le Samsung Galaxy S7. Ce dernier peut contenir une carte MicroSD allant jusqu’à 200 Go. Ce que j’aime de ce type de cellulaire est qu’il permet d’enregistrer les photos directement sur la carte. Donc, même si le téléphone vient qu’à ne plus être fonctionnel, le contenu de cette carte devrait encore être accessible. Je dis bien “devrait” puisque certaine situation pourrait causer des dommages à la carte mémoire tel qu’échapper son cellulaire dans l’eau. Lorsque le tout est intact, il ne suffit que de brancher son cellulaire Android à son ordinateur afin de faire le transfert de photos. Si l’appareil n’est plus utilisable, il est alors conseiller d’acheter un adaptateur USB si vous ordinateur n’a pas de fente pour lire la carte SD ou MicroSD. Veuillez consulter le site internet de votre appareil afin de savoir s’il vous faut installer un programme de transfert sur votre ordinateur.

Les iPhone, que j’ai utilisés durant plusieurs années, n’offrent pas ce type d’ajout de mémoire et peuvent être saturés assez rapidement selon le nombre de Go disponible. Sachant que le système d’exploitation et les applications peuvent être très lourds sur la mémoire de l’appareil, il vaut alors mieux vider l’appareil au plus vite. Encore une fois, tels les cellulaires Android, il suffit de brancher son iPhone dans un ordinateur afin d’en extraire les photos. Qui plus est, Apple demande souvent de faire une sauvegarde du téléphone à chaque branchement, ce qui peut permettre de récupérer les photos visées s’ils viennent qu’à être effacé de l’ordinateur par mégarde.

 

Si vous voulez vraiment être certain de ne pas perdre ces 10256852.jpgphotos, vous avez le choix de les enregistrer sur différents supports autre que seulement sur l’ordinateur, tel que sur des DVD vierges, des clés USB ou sur des disques durs. Avec Apple, il est possible de sauvegarder le contenu complet de son ordinateur afin de ne rien perdre. Même si la compagnie offre son propre disque dur, le Time Capsule Airport, il est aussi possible d’utiliser n’importe quel autre support. Ayant déjà testé Time Capsule, j’avoue ne pas avoir détesté l’idée de pouvoir gérer la fréquence de mes sauvegardes. Puisque je ne garde pas tant de chose sur mon ordinateur et que je mets tout ce que j’ai sur des disques durs externes, je me voyais mal d’utiliser un de ces derniers pour un ordinateur qui ne dispose de rien.

Bien sûr, toute cette gestion de sauvegarde manuelle des photos peut s’avérer longue et ardue pour certaines personnes qui ne sont pas à l’aise avec l’informatique. La plus grande solution reste l’enregistrement de celles-ci sur des sites de téléchargement.

Une sauvegarde dans les nuages.

Selon les hôtels dans lesquels j’ai pu dormir lors de mes voyages, plusieurs d’entre eux offraient l’internet illimité par wi-fi. Puisque leur réseau est sécurisé par un mot de passe, je me suis senti amplement à l’aise d’utiliser leur service.

10392433.jpg

J’ai profité de l’accès internet illimité pour activer la synchronisation automatique de mes nouvelles photos afin de les stocker dans l’application Dropbox. Même si je possède plus que le minimum gratuit de 2 Go, je n’ai jamais eu de problème d’espace et je laissais la synchronisation se faire durant la nuit afin d’effacer mes photos de mon cellulaire le lendemain matin. Je suggère Dropbox pour les personnes ne prenant que peu de photos ou pour stocker d’autres types de fichiers.

Lorsque j’utilisais un iPhone, iCloud m’était très utile puisqu’il permettait de synchroniser mes photos avec tous mes autres produits Apple tels que mon iMac et tout autre appareil utilisant le même identifiant. Ce qui me permettait de vider mon cellulaire, tout en sachant que je pouvais y avoir accès directement sur mon ordinateur en revenant à la maison. La limite de 5 Go de iCloud est très peu et il est indispensable de faire le tri des photos une fois enregistrées dans iCloud.

J’ai aussi essayé l’application Google Drive qui possède une gratuité de stockage de 15 Go. Puisque cette limite est un peu plus élevée, cela m’a permis de transférer mes vidéos de voyages qui sont parfois assez lourds et dépassent la limite de Dropbox et iCloud. Par contre, je n’ai jamais trouvé d’option de synchronisation, alors je dois toujours chercher manuellement mes photos afin de les introduire dans l’application.

Avec tous ces choix, Flickr est, selon moi, celui qui offre le plus aux utilisateurs. En effet, ce dernier offre un espace de stockage gratuit de 1000 Go, soit 1 To. Par contre, ce dernier se limite qu’aux photos ce qui n’est pas le cas des autres mentionnés plus haut. Ce dernier est donc parfait pour garder une bibliothèque complète de photos. Les photos sont gardées au format original et peuvent être téléchargées sur l’ordinateur plusieurs fois sans problème.

10063483.jpg

Ce choix de sauvegarde doit être choisi avec précaution. La sauvegarde automatique des photos peut se faire directement par votre forfait données ce qui peut engendrer des frais supplémentaires sur votre facture de cellulaire. Même si plusieurs de ces applications proposent de faire la sauvegarde automatique dès qu’il y un branchement à un signal Wi-Fi, je vous suggère fortement de faire le tour de toutes les options de réglage de votre appareil avant d’utiliser ces applications. Il est aussi primordial de choisir des mots de passe complexes pour vos comptes d’utilisateur et même votre cellulaire afin d’éviter que quelqu’un ait accès à vos données si vous perdez ce dernier.

 

Des méthodes selon vos goûts.

Bien sûr, si vous êtes mitigés et sensibles concernant les droits d’auteur de vos photos ou autres fichiers, ce type de service n’est peut-être pas pour vous. Il faut alors se tourner vers la sauvegarde avec support physique. Mais encore une fois, cette dernière n’est pas à l’abri du vol, des intempéries et du temps. Il faut donc voir à quel point vous voulez créer des sauvegardes de vos photos. Les méthodes sont nombreuses… Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les partager avec nous!

PARTAGER SUR
Jean-Francois Bourré
Passionné par les voyages dépaysants, je suis avant tout un geek qui aime les jouets, les figurines, les gadgets technologiques et les jeux vidéo. J'ai partagé plusieurs sujets sur les blogs de Geekbecois et de Geeks And Com. Je tiens un blogue personnel sur lequel je publie occasionnellement.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here