Grâce aux systèmes audio de cinéma maison d’aujourd’hui, il n’a jamais été aussi facile de reproduire les environnements sonores des dernières superproductions, ou même les sons ambiophoniques de certains de vos artistes préférés, dans le confort de votre maison. Grâce à des technologies de mixage basées sur les objets comme Dolby Atmos et aux systèmes puissants qui reproduisent ces sons, les consommateurs sont maintenant en mesure non seulement de se divertir avec des haut-parleurs dont le contenu audio est à hauteur d’oreille, mais également d’ajouter des canaux en hauteur pour une expérience plus immersive que jamais.

Il existe plusieurs façons d’intégrer Atmos à votre système de cinéma maison, y compris avec des barres de son qui fournissent une expérience similaire à celle de haut-parleurs multicanaux et multipièces. Pour en profiter pleinement dans votre salle de cinéma maison , il est préférable d’investir dans un récepteur performant, ainsi que dans des haut-parleurs offrant un son clair et net, mais également capables de vous faire profiter des merveilles audio de la technologie Atmos véritable dans toute sa splendeur.

Qu’est-ce qu’Atmos?

En résumé, l’Atmos (comme le DTS-X et d’autres codecs similaires) complète une installation de son ambiant traditionnelle avec des haut-parleurs supplémentaires, les informations sonores étant placées au-dessus de la position d’écoute au lieu d’être simplement émises à hauteur d’oreille, ce à quoi se limitaient les installations précédentes. Cette technologie repose en partie sur les technologies de mixage basées sur les objets, ce qui signifie que la bande sonore de votre film préféré, sur disque ou en diffusion en continu, est capable de s’adapter au nombre de haut-parleurs de votre propre installation. Le traitement puissant des récepteurs modernes reconnaît si vous avez une installation à 5 ou 7 canaux au niveau de l’oreille, combien de haut-parleurs d’extrêmes graves vous avez placés dans la pièce et combien de haut-parleurs vous avez dédiés aux canaux d’aigus.

Cela fait maintenant plus de dix ans que nous avons la possibilité de profiter de cette avancée étonnante dans le domaine du son cinématographique dans nos propres maisons. Alors que les cinémas peuvent utiliser de nombreux canaux individuels pour reproduire les effets de la table de mixage, à la maison, ce même mixage peut être « simplifié » pour s’adapter à votre configuration exacte, ce qui signifie que, quel que soit le nombre de haut-parleurs dont vous disposez, le son s’adaptera parfaitement à votre configuration. Vous trouverez plus d’informations sur le fonctionnement de ces bandes sonores, mais il va sans dire que le fait de passer à un système Atmos vous transporte dans une nouvelle dimension du son.

Quels haut-parleurs vous faut-il pour un système de cinéma maison Dolby Atmos?

Si vous pensez disposer de l’espace et du budget nécessaires pour profiter de la technologie Atmos en utilisant une véritable configuration à plusieurs haut-parleurs répartis un peu partout dans la pièce (plutôt qu’une barre de son placée devant votre écran, par exemple), vous aurez alors besoin d’un certain nombre de haut-parleurs pour votre installation. Heureusement, beaucoup d’entre nous disposons déjà d’installations ambiophoniques optimisées pour les anciens modèles à 5.1 ou 7.1 canaux.

Avec les modes ambiophoniques précédents tels que le Dolby TrueHD, les principaux haut-parleurs sont ceux avant gauche et de droite, le canal central et deux ou quatre canaux ambiophoniques, situés légèrement derrière l’auditeur ou, dans le cas d’une installation à 7 canaux, sur les côtés et à l’arrière du centre. Le 1 désigne le « LFE », ou le canal de basses fréquences qui est transmis à un haut-parleur d’extrêmes graves.

Dans le cas de la technologie Atmos, vous devez ajouter deux haut-parleurs ou plus à cette configuration, de 5.1.2 ou 7.1.4 chacun, selon ce que votre récepteur est capable de décoder. Certains processeurs haut de gamme sont capables de gérer ces dizaines de canaux facilement, rivalisant même avec les salles de cinéma pour le nombre de haut-parleurs que vous pouvez installer dans votre pièce.

Les types de haut-parleurs peuvent varier considérablement. Pour les haut-parleurs avant gauche et droit, beaucoup choisissent des modèles offrant une gamme complète de sons, afin de ne pas être limités par les fréquences lorsqu’ils écoutent une bande sonore stéréo. Grâce aux haut-parleurs d’extrêmes graves modernes, la nécessité de disposer de haut-parleurs complets a toutefois été réduite d’une certaine manière. Dans une configuration idéale, tous les haut-parleurs à hauteur d’oreille sont en fait capables de fournir un son clair et net de façon égale, certaines fréquences basses pouvant être redirigées vers les haut-parleurs d’extrêmes graves pour donner de la puissance aux basses fréquences.

Tout comme le haut-parleur d’extrêmes graves est un type de haut-parleur spécifique fabriqué pour la reproduction des basses fréquences, de nombreux canaux d’aigus sont conçus explicitement pour la reproduction des éléments ambiants de la bande sonore, fournissant souvent un son moins ciblé destiné à combler cet espace audio. Certains haut-parleurs sont conçus pour rebondir sur le plafond, d’autres sont montés directement dans le plafond, tandis que d’autres encore sont placés devant ou sur le côté pour renforcer la configuration de votre système ambiophonique régulier.

Remarque importante :

Atmos, comme les autres fonctions ambiophoniques, renforce les aspects principaux de la bande sonore qui, dans la grande majorité des cas, se concentre sur l’avant, où les canaux gauche, central et droit effectuent la plus grande partie des opérations. Lorsque vous investissez dans votre installation, assurez-vous que vous ne limitez pas ces haut-parleurs, et si vous en ajoutez au fur et à mesure, investir dans des haut-parleurs centraux et latéraux de qualité devrait être considéré comme une priorité, tandis que les autres canaux peuvent être complétés au fil du temps.

Installer votre système de cinéma maison Dolby Atmos

Tous les récepteurs modernes compatibles Atmos disposent d’un mode de configuration facile à utiliser, avec une interface visuelle qui facilite le positionnement et la configuration de vos différents haut-parleurs. Dans une situation idéale, vous partiriez d’une toile vide, d’une pièce où vous seriez libre de placer chaque haut-parleur au meilleur endroit, et peut-être même de fixer les différents câbles sur les murs de façon à ce que tout soit propre et ordonné. Bien que cela ne soit pas toujours possible, il est préférable, pour tous ceux qui prévoient d’installer le cinéma à domicile de leurs rêves, de réfléchir longtemps à l’avance à l’emplacement des haut-parleurs. En définitive, si votre équipement peut changer, certains principes de base concernant le positionnement ne changeront pas, ce qui signifie que vous pouvez commencer avec un système relativement modeste si vous envisagez une mise à niveau ultérieure.

1. Positionnez vos haut-parleurs

Une fois que vous aurez choisi la taille de votre installation Atmos, la position de chaque haut-parleur sera déterminée précisément. Les haut-parleurs ambiophoniques « classiques » (5 ou 7 canaux) doivent être placés à hauteur d’oreille, en veillant à ce que les distances des haut-parleurs jumelés (tels que les haut-parleurs ambiophoniques latéraux) soient aussi équidistantes de la position d’écoute que possible. Pour l’augmentation des canaux Atmos, vous avez plusieurs options.

Tout d’abord, vous pouvez les fixer au plafond si vous avez assez d’espace, en plaçant deux ou plus de paires. Pour profiter pleinement de l’effet Atmos, je recommande d’en placer au moins quatre (deux juste devant et au-dessus de la position d’écoute, deux juste au-dessus et derrière), voire de limiter les haut-parleurs d’ambiance à 5 canaux pour permettre à votre récepteur de piloter tous ces signaux.

Une deuxième option semblable (dont je me sers personnellement dans ma pièce dont le plafond est bas) serait d’utiliser des haut-parleurs directionnels placés plus haut et orientés légèrement vers la personne qui écoute. Cela permet une délimitation claire entre le contenu au niveau de l’oreille et celui provenant des haut-parleurs installés plus haut.

Une troisième option consiste à utiliser des haut-parleurs orientés vers le haut, souvent placés au-dessus des tours des canaux frontaux. Ils sont conçus pour faire rebondir les signaux vers le plafond puis les rediriger vers le point d’écoute central. Bien que je ne sois pas très favorable à cette solution, elle reste un moyen tout à fait valable d’obtenir le résultat souhaité pour votre espace. Quoi qu’il en soit, l’ajout de ces canaux en hauteur fera des merveilles pour étendre le paysage sonore de votre pièce, et si c’est la meilleure façon de procéder pour votre installation particulière, vous devriez sérieusement envisager d’utiliser ce type de haut-parleurs.

2. Configurez votre récepteur

Heureusement, une grande partie du travail de configuration de votre récepteur s’effectue à l’aide de fonctions de configuration faciles à utiliser. De nombreux systèmes intègrent également une technologie permettant de corriger le son en fonction de la pièce, grâce à des courbes d’égalisation qui permettent d’affiner le son et d’éliminer toutes les particularités de la pièce susceptibles d’avoir un impact négatif sur la lecture. Sur les modèles qui le permettent, un microphone fourni est placé sur un trépied à la position d’écoute, où les niveaux, le placement et même la phase sont vérifiés pour s’assurer que tout est correct. Si votre récepteur ne dispose pas précisément de ces fonctionnalités, vous pouvez utiliser des applications simples sur votre appareil mobile ainsi que des tonalités d’essai produites par votre appareil pour vous assurer que tout est au même niveau sonore.

Une fois la configuration terminée, vous devez vous assurer que chaque appareil que vous ajoutez à votre installation, qu’il s’agisse d’un boîtier de diffusion en continu, d’une console de jeu, d’un lecteur de disque ou autre, est réglé pour fournir le maximum de canaux. Souvent, un réglage « automatique » ou en « flux binaire » est suffisant pour laisser le puissant processeur de votre récepteur décoder ces signaux sonores et remplir votre pièce.

3. Trouver du contenu Atmos

Le contenu Atmos n’a jamais été aussi facile à trouver qu’aujourd’hui. Les principaux diffuseurs tels que Netflix, Disney, Apple et Primevideo ont intégré ces combinaisons dans un grand nombre de leurs films. La plupart des nouveaux téléviseurs permettent même de renvoyer les signaux via eARC à votre récepteur, ce qui permet de bénéficier d’un son ambiophonique complet, même à partir d’applications intégrées au téléviseur. Des centaines de disques Blu-ray et 4K UHD sont dotés de mixages multicanaux Atmos, certains des films les plus exaltants jamais réalisés offrant un son incroyable directement à partir de votre propre installation.

Depuis peu, les services de diffusion de musique en continu tels que Tidal, Apple et d’autres proposent des enregistrements Atmos ambiophoniques uniques pour certains des titres les plus populaires de tous les temps, ce qui vous permettra de découvrir vos morceaux préférés sous un angle entièrement nouveau et immersif. Enfin, les consoles de jeu modernes sont compatibles avec les bandes sonores Atmos, ce qui favorise le suivi de l’action à partir de plusieurs axes sensoriels, les configurations à plusieurs haut-parleurs étant idéales pour localiser avec précision une source sonore donnée.

La technologie Dolby Atmos est-elle faite pour vous?

On peut dire que passer à la technologie Atmos, notamment en utilisant un récepteur avec une configuration à plusieurs haut-parleurs, n’est pas la solution la plus pratique ni la plus simple. Pourtant, une installation de haut-parleurs correctement configurée et calibrée, associée à la puissance des récepteurs modernes, permet d’obtenir des résultats époustouflants. Lorsque vous pourrez enfin vous asseoir et profiter du Dolby Atmos dans toute sa splendeur chez vous, il serait difficile d’imaginer que vous ne soyez pas impressionné par le résultat. En deux mots, un ensemble récepteur/haut-parleurs multicanal est le complément idéal d’un système de cinéma maison, et même si cela peut sembler fastidieux au début, prendre le temps de se renseigner et ne pas avoir peur d’ajouter des composants au fil des mois ou des années donnera d’excellents résultats. Construire un système de cinéma maison est un véritable voyage, et pour ceux qui sont prêts à s’engager dans cette voie, la récompense est immense.

Il existe de nombreux récepteurs Dolby Atmos et haut-parleurs Dolby Atmos et que vous commenciez à planifier la construction de votre propre cinéma maison immersif, ou que vous espériez fabriquer une installation existante, il existe de nombreuses solutions qui conviendront à divers budgets et pour différentes utilisations.

Jason Gorber, M.A., est journaliste spécialisé dans les films, la technologie et les médias, et membre de la Toronto Film Critics Association. Il est éditeur en chef et critique cinématographique en chef au That Shelf, ainsi que collaborateur régulier pour le POV Magazine, SlashFilm et CBC Radio. Jason est depuis plus de 20 ans critique approuvé par Tomatometer, et est un collectionneur passionné de musique, de films, de LEGO et de plusieurs autres gadgets esthétiques et techno.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here