Bien avant de pouvoir acheter mon premier téléviseur à grand écran, je savais que le choix de mes sources sonores était la clé pour être pleinement satisfait de mon cinéma maison. Le son ambiophonique des films et des émissions me fascine depuis longtemps, et j’ai toujours rêvé de pouvoir découvrir chez moi les mixages tourbillonnants comme dans un cinéma. Je suis passé d’un haut-parleur pour téléviseur mono à un haut-parleur stéréo, puis à Dolby Surround, et ensuite aux mixages 5.1 et même 7.1 sans perte, qu’on a lancés au départ pour les formats VHS et LaserDisc, pour ensuite passer aux formats DVD et Blu-ray et finalement aux formats de la diffusion en continu et de l’Ultra HD 4K.

Paysages sonores basés sur les objets avec Dolby Atmos

La toute dernière avancée en matière de reproduction sonore, tant dans les cinémas qu’à la maison au cours de dix dernières années a été le passage du mixage audio vers des haut-parleurs avec des fonctionnalités précises, puis à un mixage « basé sur les objets » qui permet à l’auditeur d’être entouré de sons provenant de l’avant, des côtés, de l’arrière et même d’en haut. Les bandes sonores sont littéralement élevées à de nouveaux sommets.

Le véritable avantage de ce genre de mixage est le fait que le paysage sonore évolue en même temps que votre système sonore. Avec un mixage dédié au format 5.1, chaque haut-parleur est doté de signaux individuels. Alors qu’avec une simple paire de haut-parleurs stéréo, par exemple, le système devra compresser les canaux en trop ou même, dans certains cas, éliminer entièrement ces signaux. Le mixage basé sur les objets, en revanche, permet à la console de mixage d’indiquer au système le point d’origine et le point d’arrivée de la transmission d’un son précis, ce qui peut produire des résultats spectaculaires.

Prenez l’exemple d’une flèche tirée de derrière : un mixage ambiophonique classique augmenterait d’abord le volume des canaux arrière, puis le volume des canaux latéraux tout en baissant celui des canaux arrière, et enfin augmenterait le volume des canaux avant. Le résultat est une sensation de mouvement dans l’espace sonore, de l’arrière à l’avant. Avec le système sonore basé sur les objets, la console de mixage est dotée d’un indicateur visuel lui permettant de diriger l’élément sonore dans une direction déterminée, de l’avant à l’arrière ou même depuis le niveau de l’oreille jusqu’à un point en hauteur. Pendant la lecture, le système calcule alors la configuration de votre installation, puis reproduit ce mouvement afin de mieux s’adapter à votre installation particulière. Le calcul prend en compte ce que vous avez écouté en fonction du nombre de haut-parleurs que vous avez, ce qui signifie que le paysage sonore s’élargit en même temps que votre système.

Votre disposition sonore ambiophonique est-elle modeste en ce moment? Vous profiterez quand même d’une bande sonore Atmos, et à mesure que vous multipliez le nombre de haut-parleurs, ce même mixage deviendra d’autant plus solide et immersif.

Installer un cinéma maison Dolby Atmos

Entrez dans n’importe quel cinéma Dolby Atmos et vous verrez des dizaines de haut-parleurs suspendus sur les murs latéraux et arrière, avec plusieurs autres dissimulés derrière l’écran. Avec les formats ambiophoniques précédents, tous ces haut-parleurs diffuseraient les mêmes informations. Ainsi, un mixage 5.1 comporterait les canaux de gauche, du centre, et de droite, et un haut-parleur d’extrêmes graves derrière l’écran. Tous ces haut-parleurs, à vos côtés ou même derrière vous, diffuseraient tous les mêmes éléments sonores. Grâce à Dolby Atmos, le processeur reçoit l’information du nombre de haut-parleurs que vous avez pour la lecture, et contrôle chaque haut-parleur individuellement. Ainsi, la flèche qui provient d’en haut ne se déplace pas uniquement de l’arrière vers le côté vers l’avant, mais aussi d’un haut-parleur vers l’autre, rendant le mouvement du son d’autant plus percutant.

À la maison, on n’a généralement pas l’espace nécessaire pour ajouter une douzaine de haut-parleurs sur les côtés ou en hauteur, mais on peut obtenir un effet vraiment immersif grâce au recalibrage du système pour s’adapter à votre espace. Même si tout le monde ne dispose pas de l’espace ou du budget pour installer des haut-parleurs à l’avant, sur les côtés, à l’arrière et au-dessus, l’énorme avantage de ce système moderne est sa capacité à s’adapter à votre système actuel tout en évoluant à mesure que vous modifiez votre système.

Pour un système audio complet déjà en place

Pour ceux qui ont déjà un système 5.1 ou 7.1, l’intégration d’un récepteur compatible avec Atmos est la première étape pour accéder à ces nouveaux modes de reproduction sonore particulièrement efficaces. Si la hauteur de votre plafond le permet, vous pouvez installer des haut-parleurs orientés vers le bas ou encastrables au plafond en paires, créant un système 7.1.4, par exemple. Ce système comprendrait des canaux pour le son de gauche, central, de droite, ainsi que latéral et arrière, du plafond avant et arrière, tous avec des éléments distincts et individuellement mixés par le processeur sonore. Lorsque vous écoutez un mixage Atmos de qualité pour la première fois chez vous, les résultats sont incroyables. Que ce soit des bandes sonores mixées sur Atmos ou de la musique sur certains services de diffusion en continu, l’expérience sonore est inégalable.

Pour un petit système audio

Si on dispose d’une installation plus modeste, certains haut-parleurs Atmos améliorent les modèles classiques situés au niveau de l’oreille par des haut-parleurs orientés vers le haut, faisant littéralement rebondir les signaux sonores contre un plafond plus bas pour les rediriger vers vos oreilles, indépendamment des éléments sonores orientés vers l’avant. Ils ne sont pas aussi efficaces que des haut-parleurs dédiés en hauteur au-dessus de votre tête, mais le résultat est très convaincant et nettement supérieur, pour de nombreux mixages, à celui obtenu sans augmentation d’informations de canal en hauteur. Il y a même des barres de son compatibles avec Atmos qui, grâce à un mixage ingénieux d’égalisation et de transducteurs de haut-parleurs ciblés, vous permettent d’avoir un sentiment virtuel du son ambiophonique et d’informations de canal en hauteur en provenance de l’avant de votre pièce et d’un seul haut-parleur large, le tout étant encore une fois réglé sur mesure pour s’adapter à la disposition exacte de vos haut-parleurs. Bien qu’aucune barre de son ne remplace vraiment une disposition complète avec plusieurs haut-parleurs, la capacité de tirer parti de ces mixages dans un format pratique comme celui d’une barre de son est, pour de nombreuses personnes, l’équilibre optimal entre l’efficacité et les autres exigences pour l’utilisation de la pièce.

Créez un espace audio personnel avec un casque d’écoute compatible

De plus en plus de gens optent pour des installations audio portatives ou de jeu, et les écouteurs offrent parfois le mode audio basé sur des objets. De nombreux fabricants construisent maintenant des casques d’écoute compatibles avec Atmos permettant de simuler un champ ambiophonique complet. Plusieurs casques d’écoute utilisent le suivi de la tête pour déplacer le son dans un espace 3D, tandis que d’autres utilisent plusieurs transducteurs qui imitent les positions d’écoute dans une installation classique. Même n’ayant pas toute la puissance d’une véritable installation à plusieurs haut-parleurs, les appareils de lecture audio personnels comme les casques d’écoute et les écouteurs ont l’énorme avantage d’éliminer toute préoccupation concernant le positionnement, les caractéristiques acoustiques et les difficultés potentielles de la disposition de votre pièce, par exemple. En éliminant une variable, la pièce, et en vous concentrant sur ce qui peut être projeté directement dans vos oreilles, les concepteurs et les ingénieurs de ces appareils peuvent employer un certain nombre d’astuces ingénieuses pour se rapprocher considérablement de l’expérience offerte par une installation complète. Pour les adeptes de jeu, la possibilité d’une synchronisation parfaite de l’audio avec les mouvements à l’écran peut représenter un énorme avantage, tout comme la capacité de localiser avec plus de précision la direction du déplacement des éléments du jeu en relation avec les oreilles aussi bien qu’avec les yeux. Étant donné qu’un certain nombre de mixages Atmos sont accessibles sur les services de diffusion en continu pour la musique, ainsi que des centaines de films mixés de cette manière, cela constitue un autre moyen de découvrir ce paysage sonore élargi.

Repoussez les limites de votre installation grâce aux appareils compatibles avec Atmos

Autant si vous disposez d’un auditorium dédié pour regarder des films, ou s’il s’agit d’une zone commune qui a seulement assez d’espace pour une barre de son, vous pouvez quand même optimiser les bandes sonores de vos émissions, films et chansons préférés grâce à l’installation Atmos de votre choix. Vous pouvez améliorer un système ambiophonique déjà installé, commencer par un récepteur moderne et ajouter des haut-parleurs au fur et à mesure, ou remplacer votre barre de son actuelle par une capable d’au moins imiter certains des effets qu’une disposition Atmos complète peut offrir. Au fur et à mesure que votre système s’étoffe, vous profiterez de paysages sonores de plus en plus immersifs, et grâce aux progrès incroyables de cette forme de mixage basé sur des objets, ce qui est désormais possible vous émerveillera.

Magasinez les produits audio Dolby Atmos basés sur des objets chez Best Buy.

Jason Gorber
Jason Gorber, M.A., est journaliste spécialisé dans les films, la technologie et les médias, et membre de la Toronto Film Critics Association. Il est éditeur en chef et critique cinématographique en chef au That Shelf, ainsi que collaborateur régulier pour le POV Magazine, SlashFilm et CBC Radio. Jason est depuis plus de 20 ans critique approuvé par Tomatometer, et est un collectionneur passionné de musique, de films, de LEGO et de plusieurs autres gadgets esthétiques et techno.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here