Un récepteur AV n’est pas l’appareil le plus facile à acheter. Comme celui-ci contrôle l’audio et la vidéo de votre système cinéma maison, il y a une foule de caractéristiques à prendre en compte. Et c’est sans parler de la quantité astronomique de prises à l’arrière, ce qui peut rendre le tout assez intimidant!

Vous êtes donc au bon endroit pour débuter le processus de magasinage, puisque je vous parlerai de tous les aspects d’un récepteur afin de vous aider à y voir plus clair.

 

Récepteur ou amplificateur?

Un amplificateur (ou ampli) sert à amplifier l’audio, de sorte que le son puisse être suffisamment puissant pour fournir à des haut-parleurs. Un récepteur, quant à lui, permet de recevoir et transmettre les signaux de toutes les sources audio et vidéo vers votre téléviseur et vos haut-parleurs: lecteur DVD ou Blu-ray, console de jeux vidéo, lecteur multimédia (Roku, par exemple), ainsi que le récepteur ou enregistreur numérique de votre fournisseur télé (Bell ou Vidéotron, par exemple).

Le récepteur pourra aussi contrôler la sortie du son : stéréo, son ambiophonique ou autre, selon la source fournie.

 

Pourquoi acheter un nouveau récepteur AV?

D’abord, si votre récepteur AV n’est pas équipé d’entrées et sorties HDMI, vous passez à côté d’une foule de possibilités, autant au niveau audio que vidéo.

Plusieurs autres nouveautés ont fait leur apparition au cours des dernières années et, même si votre récepteur est équipé de prises HDMI, il pourrait être intéressant de voir ce qu’un récepteur plus récent peut vous offrir : Bluetooth, WiFi, radio Internet (comme Spotify, Amazon Music, Google Play Music, iTunes d’Apple) et plus encore.

Certains offrent même un assistant vocal comme Alexa (Amazon) ou l’Assistant Google, vous permettant de contrôler le niveau de volume d’une simple commande vocale!

Magasinez un récepteur AV sur le site de BestBuy.ca.

 

Autres alternatives : barre de son, Chromecast…

Vous vous demandez s’il est possible de « rendre votre récepteur actuel intelligent »? Oui c’est possible, en quelque sorte… grâce à un Chromecast de Google. Celui-ci vous permet de choisir ce que vous voulez faire jouer sur votre récepteur AV à partir de votre ordinateur portable ou téléphone. Pour en savoir plus sur cette option, lisez ce texte de mon collègue Christian Jarry.

Si vous n’avez pas besoin d’un système complet, sachez qu’il existe des barres de son qui ont le double rôle de récepteur AV et de haut-parleur multipistes. C’est-à-dire qu’une simple barre fournira les aigus, les moyens et les graves, en plus d’offrir des prises à l’arrière pour y brancher une ou plusieurs sources audio – généralement une entrée audio optique numérique, pour une transmission de qualité).

 

Caractéristiques à considérer lors de l’achat d’un récepteur AV

Les questions à vous poser lors de l’achat d’un récepteur AV dépendent de ce que vous comptez faire avec celui-ci.

Si vous souhaitez simplement un meilleur rendu sonore que ce que vous procurer votre téléviseur, acheter un récepteur pourrait être une dépense inutile. Par contre, si vous souhaitez y greffer une foule d’appareils et tout gérer facilement, en plus d’obtenir le meilleur rendu audio vidéo possible, voici quelques conseils utiles.

 

Caractéristiques de base d’un récepteur

Les récepteurs AV d’aujourd’hui offrent généralement au moins ces entrées ou sorties :

  • une prise casque stéréo (1/4’’)
  • une prise USB (pour des mises à jour ou de lire du contenu à partir d’une clé USB)
  • une entrée coaxiale
  • une entrée audio optique numérique
  • des prises RCA stéréo
  • des sorties audio en fonction du nombre de haut-parleurs que le récepteur peut supporter
  • des prises HDMI. Le nombre d’entrées HDMI peut devenir important si vous possédez une ou plusieurs consoles de jeux vidéo (PS4, Xbox One, Switch de Nintendo), un récepteur ou enregistreur numérique télé, un Chromecast de Google ou autre lecteur multimédia

Certains récepteurs AV sont aussi équipés d’un port Ethernet pour le relier à votre réseau, et ce, peu importe s’il est compatible Bluetooth ou WiFi. Le Bluetooth et le Wi-Fi permettront notamment la diffusion de musique à partir d’un appareil mobile, ou l’utilisation d’un appareil mobile comme télécommande (adieu, télécommandes perdues!).

 

Son stéréo, ambiophonique, Atmos, DTS:X…?

Ce choix est probablement le plus facile à faire. Si vous ne possédez que deux enceintes, vous n’avez besoin que d’un récepteur stéréo. Toutefois, si vous prévoyez changer pour un système ambiophonique 5.1 (5 enceintes et un caisson de graves), 7.1, ou même 7.2 (7 enceintes et 2 caissons de graves), vous voudrez certainement choisir un récepteur AV offrant une telle capacité pour ne pas avoir à changer de récepteur dans un an ou deux. De toute façon, les récepteurs uniquement stéréo (ou pour « 2.0 canaux ») sont plutôt rares, de nos jours.

Dolby Atmos Speakers | Klipsch

Le Dolby Digital et le DTS:X (Digital Theater System) sont des technologies de codage audio qui se ressemblent, mais qui sont faites par deux entreprises différentes. Que le récepteur supporte l’une ou l’autre signifie que vous obtiendrez une très bonne qualité sonore. Il faudrait de l’équipement très haut de gamme pour y voir une différence. Même chose pour le Dolby Atmos, qui est conçu pour les systèmes à 7.1 canaux et plus. Tout dépend donc de ce que vous souhaitez faire.

 

Traitement d’image 4K

Si vous possédez un téléviseur 4K (ou UHD) ou planifiez en acheter un au cours des prochaines années, il serait préférable d’opter pour un récepteur AV qui supporte la résolution 4K, histoire de vous simplifier la tâche lorsque vous serez prêt à faire un tel achat… ou que votre téléviseur actuel sera rendu à la fin de sa vie utile et que vous n’aurez pas le choix de le changer.

 

Autres termes et jargon technique

Lorsque vous consulterez les fiches techniques des divers récepteurs AV, vous verrez une foule de termes plus vagues les uns que les autres : audio haute définition, audio sans perte (ou « lossless audio »), DAC, impédance et autres.

Sachez que certains de ces termes servent plus à des fins marketing, alors que d’autres sont plus techniques. Vous n’avez pas besoin de tout connaître pour arrêter votre choix sur un appareil. Concentrez-vous surtout sur les caractéristiques que vous souhaitez obtenir à la base, ou pour le futur, et faites une recherche sur Internet pour les termes plus pointus comme DAC (Digital Audio Converter, pour convertisseur audio numérique) ou l’impédance ou le nombre d’ohms (qui indique généralement le nombre et la force de haut-parleurs qu’un récepteur peut faire jouer simultanément – notez que c’est plus complexe que ça, mais c’est pour vous donner une idée).

 

L’embarras du choix

Au final, il est surtout important de savoir ce que le récepteur vous offre comme caractéristiques (nombre de prises audio, incluant HDMI, compatibilité 4K, son stéréo, Dolby ou DTS, Bluetooth, WiFi, application mobile), avant d’arrêter votre choix sur l’un des récepteurs AV que Best Buy vous offre dans sa vaste sélection.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here