blue Raspberry microphoneLa compagnie Blue produit des microphones depuis plus de 20 ans. Fondé à l’origine par la collaboration du musicien de jazz et de studio Skipper Wise et l’ingénieur audio Martins Saulespurens, l’entreprise offre des micros colorés de qualité supérieure et généralement bien-aimés des utilisateurs. De plus, les variétés de gammes font en sorte que tous les acheteurs sont satisfaits, des néophytes aux ingénieurs de studio expérimentés, en passant par les amateurs qui aiment explorer. À l’essai ici, le Raspberry se veut comme réponse aux demandes des utilisateurs en mouvement qui ont besoin d’un outil fiable et d’une qualité sonore élevée. Voyons voir si la compagnie a réussi son pari.

Un design recherché

L’allure rétro du produit est définitivement sentie au premier regard. La forme inspirée de microphones d’antan se marie aux fonctionnalités modernes et à une forme compacte. Fidèle à son habitude, Blue présente un microphone unique avec un style qui se démarque. Les façades principales sont recouvertes à moitié par une grille qui couvre le condensateur à électret et l’autre moitié par un cuir rouge invoquant la framboise. Sur celui-ci, on retrouve le logo du manufacturier et un témoin lumineux, très visible lorsque le micro est alimenté par sa connexion USB ou par un téléphone. Sur le côté droit, on retrouve la roulette qui contrôle le gain (autrement dit, le volume) du microphone, jusqu’à 40 décibels d’amplification. Aussi, celle-ci peut être enfoncée pour permettre d’engager le mode muet, ce qui change la couleur du témoin principal du vert au rouge. Cet accès rapide à une fonction importante est très pratique lors de longues sessions et le changement de lumière est très clair pour indiquer le mode actif ou muet. De l’autre côté, une roulette accommode les ajustements de volume des casques d’écoute ou de moniteurs. Le produit est livré sur un support qui se visse sur le micro. Plié, il épouse la forme du Raspberry et demeure très compact. Doté de coussinets en caoutchouc à sa base, il limite les sons parasites dus aux vibrations de table ou aux chocs légers lorsqu’on le déplie et on l’installe debout. De plus, étant fabriqué de métal, il semble très durable, de bonne qualité et assez lourd pour contrebalancer le poids du Raspberry et éviter les accidents. Sur le côté arrière de l’appareil, on retrouve une sortie pour un casque d’écoute et l’envoi numérique de type micro-USB. Deux câbles sont fournis, l’un de nature USB standard et un connecteur Lightning pour les produits Apple. Finalement, l’ensemble inclut une pochette de velours pour le transport du microphone, ainsi qu’un adaptateur pour visser l’appareil sur un support de micro traditionnel.

raspberry-1

Une qualité sonore supérieure

Prévu pour une utilisation avec PC, Mac, iPhone et iPad, le Raspberry est compatible avec la plupart des produits récents d’Apple. Dès sa connexion, les appareils électroniques le reconnaissent et, fidèle à la réputation et l’accessibilité de Blue, il est aussitôt prêt à utiliser. Les tests que j’ai effectués incluent un enregistrement de guitare acoustique, ainsi qu’un dialogue. Grâce à une profondeur binaire de 24 bits, un échantillonnage à 48 kHz et une transduction par voie de condensateur, les résultats sont très définis et détaillés. Sur les voix enregistrées, les hautes sont riches et offrent un timbre aéré, distinct et favorisent la clarté de la parole. La guitare était représentée de façon fidèle et enrichie par le caractère du microphone. Le dynamisme attribué aux micros à condensateurs est lui aussi très bien représenté par l’abordable Raspberry. Une des caractéristiques uniques au Raspberry est l’intégration d’un diffuseur acoustique inspiré des traitements retrouvés dans les studios et les salles de concert. Ce diffuseur breveté répand les sons ambiants et les réflexions à leur entrée dans le microphone permettant un accent sur le sujet capté. Cette diminution des sons ambiants fait ressortir les voix, les instruments ou tout ce que l’on veut enregistrer, sans les bruits indésirables de l’environnement ou les défauts de la pièce où à lieu l’enregistrement. La sortie de casque d’écoute permet de s’écouter sans latence directement à partir du microphone, ce qui facilite la prise de son et la recherche de l’emplacement idéal de l’appareil.

Portabilité au rendez-vous

La taille compacte et la qualité notable du Raspberry font de ce microphone un compagnon intéressant pour le preneur de son sur la route, du réalisateur de podcasts ou du musicien créatif et inspiré qui n’a pas un studio sous la main. Grâce à une intégration facile avec son iPhone ou iPad et les applications d’enregistrement incluses à l’achat, les possibilités sont sans limites. Tout est intuitif et facile à apprivoiser, laissant l’utilisateur la chance de se concentrer sur sa créativité, la performance elle-même et l’exploration sonore. Pour la création de podcasts, il ne pourrait être plus simple de se livrer à une session ou une entrevue impromptue. On peut alors décider de tenir le micro à la main ou l’installer sur son support, captant plusieurs interlocuteurs de façon définie. Les passionnés de l’information et du journalisme vont être gâtés par la simplicité du tout et du fait que la connexion se fait à leur cellulaire, un item que l’on trimbale avec nous en tout temps. Blue on aussi bien vu en incluant la pochette de velours, elle qui est extrêmement pratique pour le transport.

blue raspberry with iPhone

L’extrait suivant a été entièrement fait avec un seul téléphone et le Raspberry Blue. Filmé sur mon iPhone 5S et monté sur iMovie, il est impressionnant de constater tout ce qui est à notre portée de nos jours.

Si vous êtes à la recherche d’une amélioration d’un micro actuel, d’un produit qui peut servir à la maison et pour les enregistrements mobiles ou simplement une excellente qualité compacte, le Raspberry de Blue répond parfaitement à toutes ces demandes. Lorsqu’on tient compte de la qualité sonore, des innovations à l’intérieur du produit, de sa facilité d’utilisation et de sa portabilité, le rapport qualité/prix de cet outil est indéniable. Le fait que le Raspberry répond aux besoins de différents utilisateurs à merveille fait en sorte qu’on va se servir du petit micro souvent. La compagnie fait honneur à sa réputation, encore une fois, et continue à forcer le progrès sur le marché des microphones.

PARTAGER SUR
Nikolaï Olekhnovitch est un guitariste professionnel de la région de Montréal. Sa versatilité, acquise lors de ses études collégiales et universitaires, ainsi que durant son implication au sein de nombreux projets de musique originale, lui a apporté une expérience précieuse dans son évaluation d’instruments de tout genre. Lorsqu’il n’est pas sur la route avec ses multiples formations, il explore les arts martiaux et recherche l’espresso ultime.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE