L’ordinateur portable convertible est une sorte de croisement entre un portable traditionnel et une tablette. Doté d’un écran tactile, il peut être utilisé avec ou sans clavier, parfois en donnant à l’écran une orientation très différente de ce que l’on retrouve dans un portable habituel, parfois même en détachant complètement celui-ci pour s’en servir de manière indépendante.

 

S’agit-il du meilleur des deux mondes, d’un compromis acceptable quand on ne dispose pas du budget nécessaire pour acheter à la fois un ordinateur et une tablette, ou d’un choix que l’on risque de regretter parce que les sacrifices à faire sont trop importants? 

 

La réponse courte, comme c’est souvent le cas en matière de technologie, est: «Ça dépend de vos besoins.» Pour la réponse longue, suivez-moi…

 

 

 

 

flexd.jpgDe quoi parle-t-on, au juste?

 

Il n’y a pas de règle absolue pour décrire ce qu’est un portable convertible, hormis qu’il s’agit d’un appareil doté d’un écran tactile et d’un clavier. 

 

  • Certains modèles, comme le Flex 15D de Lenovo, permettent de pivoter l’écran de 300 degrés ou plus autour de son axe pour se servir de la base soit comme clavier pour travailler, soit comme simple support pour l’écran tactile quand vient le temps de regarder un film.
  • D’autres, comme le Pavilion 13-p120ca de HP, permettent carrément de détacher l’écran pour s’en servir comme d’une tablette indépendante. 
  • L’ultrabook Vaio Duo 13 de Sony, lui, utilise une glissière pour que l’on puisse déplacer l’écran et révéler la présence du clavier caché en-dessous, un peu comme c’était le cas avec certains téléphones intelligents à clavier il y a quelques années.

 

 

 

 

Voici un exemple de la transformation du Vaio Tap 15A de Sony, filmée par mon collègue Brad Moon en janvier dernier:

 

)

 

Seule chose que tous les modèles ont en commun: contrairement aux tablettes iOS et Android que l’on peut équiper de claviers séparés, les portables convertibles roulent sous un système d’exploitation conçu à la fois pour l’ordinateur et pour la tablette, ce qui leur permet d’exécuter toute la gamme des logiciels développés pour un ordinateur standard. 

 

En ce moment, la plupart des portables convertibles disponibles sur le marché roulent sous Windows 8: en achetant l’un de ces produits, vous avez donc accès à Office, aux jeux Windows et à une foule d’autres applications, que vous pourrez contrôler avec les doigts comme si vous utilisiez une tablette Windows si vous le désirez.

 

 

 

pavilion.jpgLes avantages

 

L’avantage principal du portable convertible, c’est sa polyvalence. En «mode ordinateur», c’est un outil de travail et/ou de jeu vidéo tout à fait approprié. En «mode tactile», il agit comme une tablette dotée d’un processeur habituellement plus puissant que ceux des appareils Android et iOS, de ports USB, d’une grande quantité de mémoire vive, etc. Et bien sûr, peu importe comment l’on s’en sert, il a accès aux logiciels Windows.

 

Choisir un portable convertible permet donc d’éviter d’avoir à transporter deux appareils, ce qui est très avantageux lorsqu’on se déplace beaucoup. Ceux qui travaillent sur la route, les étudiants et ceux qui doivent souvent faire des présentations à de petits groupes de clients pourraient donc y trouver leur compte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les inconvénients

 

Évidemment, pour avoir deux machines en une, il faut parfois rogner sur l’optimisation. 

 

D’un côté, par rapport à un portable ordinaire, le portable convertible vous procurera probablement moins de puissance pour le même prix — il faut bien que l’écran tactile et les contorsions matérielles qui permettent de s’en servir de plusieurs manières se paient.

 

De l’autre, si on le compare à une tablette dédiée, votre portable convertible sera plus lourd, plus encombrant et d’une autonomie vraisemblablement moindre. Ici, c’est la puissance accrue qui a un prix.

 

Conclusion

 

Un portable convertible constitue un bon choix si l’on souhaite transporter un seul appareil et que l’on prévoit s’en servir régulièrement à la fois comme un ordinateur standard (par exemple, pour travailler avec Office et pour jouer à Civilization) et comme tablette (par exemple, pour prendre des notes manuscrites pendant des visites de patients.)

 

À vous, maintenant, de décider si ce genre d’appareil vous convient mieux qu’une tablette jumelée à un clavier Bluetooth. Les portables convertibles étant très différents les uns des autres, je vous conseille d’aller faire un tour en magasin pour en essayer plusieurs avant de choisir le vôtre.

 

 

 

 

 

PARTAGER SUR
Après une carrière de 15 ans en développement de jeux vidéo, FDL a succombé au côté obscur de la Force: celui des médias. Il compte à son actif 4 livres, 250 émissions de télévision et plusieurs milliers d'articles et de billets de blogues portant sur la technologie, les jeux, la science et le monde de l'insolite. Fier détenteur de deux maîtrises et demie, il espère compléter son doctorat en histoire d'ici la fin du 21e siècle.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here