Samsung NX 30 1.jpg

Les limitations de votre appareil compact commencent à vous agacer mais un appareil DSLR vous intimide? Samsung a une solution intéressante pour vous : un appareil hybride aux allures de DSLR dans un boitier beaucoup plus compact et léger. Il va s’en dire qu’on ne doit pas s’attendre aux mêmes performances mais ça ne veut pas dire que le petit NX 30 ne surprend pas.

Voyons pour commencer ce que ce petit appareil nous offre en terme de  caractéristiques techniques.

 

  • Capteur CMOS de 20.3 megapixel CMOS
  • Processeur DRIMeIV
  • Viseur électronique XGA articulé
  • Écran articulé Super AMOLED 3 pouces / 7,5 cm de 2359000 de points
  • 9 images par secondes
  • 1080p à 60 images par secondes
  • Sortie flux vidéo non compressé HDMI à 30 images par secondes
  •  Wi-Fi et puce NFC
  •  Nouvelles fonctionnalité Smart Camera 3.0 permettant une meilleure expérience de partage de groupe, moniteur de bébé et prise de photo à distance
  • Adobe Lightroom 5

L’appareil de test nous a été livré avec un objectif 18-55mm à ouverture variable de f/3.5-5.6, stabilisation d’image et une distance minimale de focus de 11 pouces / 28 cm. Il semble solide malgré le fait qu’il soit en plastique.  Le plastique lui confère aussi le gros avantage d’être un poids plume. Au moins la bague de connexion est en métal. Quand à sa taille, il est dans la moyenne à 2,5 pouces / 65mm.

              Samsung NX 30 4.jpg

Dans les petits pots…

Lorsque j’ai pris le NX 30, j’ai immédiatement apprécié sa prise en main. Sa poignée texturée nous donne l’impression qu’on ne l’échappera jamais et sa taille renforce ce niveau de confort.

Les boutons sont bien organisés et ils offrent une bonne sensation tactile très appréciée quand on appuie dessus. La molette sur l’appareil est solide et on doit vraiment vouloir la tourner pour changer de mode. Tous les modes typiques sont disponibles tels que priorité à la vitesse ou l’ouverture, manuel, automatique et même le mode WiFi avec lequel on peut sélectionner une des différentes options WiFi de l’appareil (nous y reviendrons). Samsung a eu un éclair de génie en plaçant l’interrupteur de démarrage de l’appareil sous le déclencheur. C’est un endroit très naturel et facile à atteindre. 

Quand on démarre l’appareil, nos yeux tombent immédiatement sur le superbe écran. On voit tout de suite les gros avantages de l’écran Super Amoled. Il est grand, les couleurs sont riches, son taux de rafraîchissement est très bon et il est articulé. C’est sans contredit mon coup de cœur de cet appareil. Ai-je mentionné qu’il est multi tactile? Il n’est pas au niveau d’un téléphone mais on peut tout de même utiliser ses deux doigts pour agrandir une photo par exemple.

Autre mention intéressante, le viseur est lui aussi articulé. Je ne pense pas que ce soit une première mais c’est quand même assez rare. On peut le tirer vers soi pour éloigner notre visage de l’appareil ou même le déplacer vers le haut pour voir de haut en bas. C’est une fonctionnalité intéressante que j’ai utilisée à plusieurs reprises lors de mon essai.

Samsung NX 30 3.jpg

Seule déception, comme il s’agit d’une appareil hybride, c’est un viseur électronique. Ce n’est pas en soi un problème mais le taux de rafraîchissement devient très saccadé lorsque la luminosité diminue. Ça devient presque inutilisable. Ce problème affecte autant le viseur que l’écran. Je comprends que c’est une limitation assez fréquente de ce type d’appareil mais jamais elle ne m’a semblé si pire.

Les menus sont peu nombreux, bien organisés et très complets. Je dois féliciter Samsung d’avoir enfin réussi, contrairement à la grande majorité des manufacturiers,  à implémenter une fonction WiFi simple à utiliser et fiable. C’est d’autant plus plaisant qu’on nous offre plusieurs modes comme contrôler l’appareil à distance, transfert de photos ou même moniteur de bébé!

Une offre très solide

Dans ce petit boitier se trouve un bon capteur, le même que dans les appareils DSLRs alors mes attentes étaient plutôt élevées. C’est avec joie que je peux dire que c’est une réussite de ce côté.

Samsung NX 30 5.jpg

La qualité des clichés est excellente et le niveau de détail est très bon même lorsqu’on agrandit la photo.  Le niveau de bruit est parfait à  ISO 1600 et utilisable à ISO 3200. J’ai réussi quelques clichés pas mal à ISO 6400 mais j’avais un peu plus de luminosité. En post-production, j’ai pu enlever un peu de bruit pour avoir une qualité d’image raisonnable.

Le système de mise au point automatique (autofocus) est compétent pour la majorité des cas mais il a un peu de misère à suivre quand on l’utilise à 9 images par secondes.  Il trainait de la patte à suivre mon garçon de 3 ans.

Si vous avez le temps de planifier votre photographie, vous pourrez opter pour la fonction tactile de l’écran en sélectionnant la zone que vous désirez mettre au focus exactement comme sur votre téléphone intelligent. On peut même prendre la photo sans appuyer sur le déclencheur. Notez bien qu’on peut évidemment désactiver la fonctionnalité tactile.

Samsung NX 30 9.jpg

La ligne entre les téléphones intelligents et les appareils photos commence de plus en plus à se brouiller et c’est pour le mieux. Au début, je me servais beaucoup des boutons physiques mais lorsque j’ai découvert qu’ils étaient tous représentés dans un menu que l’on manœuvre avec l’écran tactile, j’ai commencé à les délaisser. L’écran est assez réactif ce qui rend son utilisation facile.

Je m’en voudrais de ne pas mentionner que la capacité de la pile est bonne à 500 clichés par charge. Pour ce type d’appareil, c’est au dessus de la moyenne. Deux hics par contre. Un, l’appareil ne vient pas avec un chargeur dédié. On doit connecter le fil USB pour le charger. Et deux, la carte de mémoire s’insère à côté de la pile soit en dessous de l’appareil. Rien de majeur mais des petits irritants tout de même.

Pour des films bien faits, vite faits.

Le mode vidéo est facilement accessible par le bouton situé dans le coin droit arrière de l’appareil directement sous votre pouce. Ne craignez pas de l’accrocher et démarrer le mode vidéo par erreur puisqu’on doit presser sur le bouton pendant presqu’une seconde avec de l’activer. Quelle excellente idée.

Plusieurs modes vidéo sont disponibles :

  • 1920×1080 à 60 images par secondes
  • 1920×1080 à 30 images par secondes
  • 1920×1080 à 24 images par secondes
  • 1280×720 à 60 images par secondes
  • 1280×720 à 30 images par secondes
  • 1280×720 à 24 images par secondes
  • 640×480 à 30 images par secondes
  • Et un mode pour partager sur le web à 240p

L’appareil comporte aussi un micro stéréo de chaque côté du flash, une prise pour micro externe ainsi qu’un port mini HDMI avec lequel on peut afficher le flux vidéo non compressé à 30 images. La mise au point automatique est disponible dans la fonction vidéo mais elle n’est pas très rapide.

Malgré tout, avec son écran articulé, son excellente qualité optique et sa simplicité d’utilisation, je crois que c’est un appareil qui pourra être utilisé par un parent pour tourner ses événements familiaux.

Conclusion

Samsung NX 30 10.jpg

Le Samsung NX 30 m’a séduit beaucoup plus que je ne l’anticipais. Sa taille réduite donne l’impression qu’il est fragile mais sa manipulation démontre que ce n’est vraiment pas le cas. Certes c’est un petit appareil mais je crois fermement que c’est un gros avantage plutôt qu’un désavantage.

Il offre dans ce boitier une tonne de fonctionnalités que beaucoup d’appareils plus chers ne sont même pas capables de faire aussi bien que lui (WiFi, écran tactile etc).

Par contre, il y a quelques points qui jouent contre lui. Sa performance en basse luminosité, le nombre limité d’objectifs de type Samsung (une dizaine) ainsi que son prix (1000$ américains, le prix canadien n’est pas encore annoncé).

Si ces petits accrocs ne vous dérangent pas, vous aurez entre les mains, un excellent appareil qui saura vous durer très longtemps.

 

Évaluation

  • Simplicité d’utilisation : 4.5/5 (facile à comprendre)
  • Qualité d’image : 4.5/5 (très bonne de jour, bonne de soir/nuit)
  • Caractéristiques : 5/5 (WiFi, boutons bien organisés et écran tactile)
  • Conception : 4/5 (Excellente prise en main, lecteur carte SD mal placé)
  • Valeur : 4/5 (Excellent mais dispendieux)

En vente dès le 30 avril

Produits de la gamme Samsung NX

Vous pouvez également comparer avec d’autres produits de type hybride sur le site de Best Buy

PARTAGER SUR
Christian Jarry
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here