Écouteurs Sport de Bose
Écouteurs Sport de Bose

J’ai récemment eu l’occasion de tester les écouteurs boutons 100% sans fil Sport de Bose. Des écouteurs au style élégant, qui trouvent généralement le bon compromis entre la polyvalence et l’aspect pratique, mais à l’autonomie moindre que chez plusieurs produits concurrents, aux commandes tactiles peu flexibles et dont le boîtier de recharge semble destiné à ne pas durer très longtemps.

Voici mes impressions générales en vidéo:

Premier contact avec les écouteurs boutons 100% sans fil Sport de Bose

Les écouteurs Sport de Bose sont livrés avec l’attirail habituel: un boîtier de transport et de recharge, un court câble USB et trois paires d’embouts interchangeables StayHear Max en silicone souple de tailles différentes.

Ces embouts sont dotés d’ailettes en forme de crochet, conçues pour assurer une meilleure stabilité dans l’oreille pendant l’exercice. À noter: les embouts et les ailettes font partie d’une seule et même pièce de silicone, contrairement à ce que j’ai pu observer dans la plupart des produits similaires. Fusionner l’embout et l’ailette entraîne une certaine perte de flexibilité qui pourrait incommoder les usagers dont la forme de l’oreille est inhabituelle et qui bénéficiaient de la possibilité d’utiliser, par exemple, un gros embout avec une petite ailette. En pratique, cependant, j’ai parfois observé qu’il était difficile de garder un embout et une ailette séparés en place. La solution de Bose est plus stable et plus pratique… si elle fonctionne pour vous.

Comme tous bons écouteurs de sport qui se respectent, ceux-ci résistent à la poussière, à la sueur et aux éclaboussures en provenance de n’importe quelle direction. (Ils sont d’ailleurs certifiés IPX4.) On aurait sans doute apprécié une protection un peu plus élevée au cas où l’on aurait envie de se verser de l’eau sur la tête lors d’un entraînement extérieur particulièrement intense, mais il ne devrait pas y avoir de problème si l’on n’exagère pas trop!

Notez que les écouteurs intègrent aussi 4 micros à formation de faisceaux pour bien se faire entendre lorsque l’on converse.

Taille, poids et confort

En termes de taille et de poids, les écouteurs boutons Sport de Bose sont dans la bonne moyenne de ceux que j’ai testés récemment. À 6,75 gramme chacun, on peut les porter toute la journée sans aucun problème. Leur forme est légèrement allongée (2,66 x 1,87 cm, en incluant les ailettes), tandis que l’embout s’insère dans l’oreille à un angle assez aigu, ce qui fait que le corps de l’écouteur ne ressort pas beaucoup. Le résultat, sans être spécialement discret, demeure élégant et pratique même avec une tuque sur les oreilles.

Les embouts en silicone appliquent, quant à eux, une pression assez légère et uniforme dans l’oreille. Côté confort, ils sont encore une fois dans la moyenne: après une courte période d’adaptation, on ne les sent plus.

Le boîtier de recharge, par contre, est plus gros et lourd que la moyenne. J’ai aussi certaines inquiétudes au sujet du bouton de son mécanisme d’ouverture, qui est plutôt maladroit à utiliser et qui suscite une impression de fragilité. À surveiller.

Matériel inclus avec les écouteurs Sport de Bose.
Matériel inclus avec les écouteurs Sport de Bose.

Commandes et contrôles

Les écouteurs Sport de Bose sont dotés de commandes tactiles programmables… mais à peine.

La plupart des commandes sont fixes. Une longue touche sur l’oreillette droite invoque l’assistant vocal de votre téléphone ou refuse un appel entrant. Deux courtes touches à droite sont requises pour démarrer la lecture, mettre celle-ci en pause, accepter un appel ou raccrocher. Glisser le doigt sur l’oreillette droite permet de contrôler le volume.

La seule commande véritablement programmable est celle associée à une touche double de l’oreillette gauche. L’application Bose Music permet de choisir entre deux possibilités: sauter à la prochaine piste de votre liste de lecture ou connaître l’état de la batterie. C’est tout.

L’application permet aussi d’activer ou de désactiver des comportements automatiques. Par exemple: accepter un appel entrant lorsque l’on insère l’écouteur droit dans l’oreille ou mettre la lecture d’une liste musicale en pause quand on l’enlève.

Bref: la marge de manoeuvre dont on dispose pour configurer ces écouteurs est passablement limitée. La plupart des utilisateurs trouveront la configuration par défaut tout à fait satisfaisante, mais si ce n’est pas votre cas vos options seront minces.

Mais ce qui est plus embêtant, c’est qu’il est à peu près impossible d’ajuster la position des écouteurs dans ses oreilles sans déclencher une commande tactile quelconque. La zone de contact est trop vaste et/ou trop sensible pour faire autrement. Et pour comble de malheur, ajuster ses écouteurs requiert de longs moments de contact avec ceux-ci… Ce qui déclenche l’assistant vocal. Agaçant. Les écouteurs qui ont des boutons à enfoncer pour utiliser les commandes tactiles sont beaucoup plus pratiques.

Autonomie des écouteurs Sport de Bose

Le manufacturier annonce une autonomie de 5 heures par charge. J’ai obtenu un peu moins de temps de lecture en raison d’une décharge asymétrique d’une des deux oreillettes.

Cinq heures, c’est modeste, en 2021, pour des écouteurs 100% sans fil qui n’offrent pas de suppression active du bruit ambiant. On peut aisément trouver une autonomie bien supérieure sur le marché. Mais c’est suffisant dans la plupart des scénarios d’utilisation courants. Le boîtier peut aussi recharger les écouteurs deux fois, pour une autonomie totale de 15 heures. (Il faut compter environ 15 minutes de recharge pour récupérer deux heures d’utilisation et deux heures pour une recharge complète.) Soyez cependant prévoyants si vous espérez les porter pendant une expédition de kayak d’une journée complète.

La distance maximale prévue entre les écouteurs et la source avec laquelle ils sont jumelés est de 9 mètres. Ça me semble plausible: la connexion Bluetooth 5.1 est remarquablement stable, que mon téléphone soit dans ma poche de manteau, dans un sac à dos ou à l’autre bout de mon appartement.

Les embouts qui s'insèrent dans l'oreille et les ailettes qui assurent la stabilité dans l'oreille sont faits d'une seule pièce de silicone.
Les embouts qui s’insèrent dans l’oreille et les ailettes qui assurent la stabilité dans l’oreille sont faits d’une seule pièce de silicone.

Performance audio des écouteurs Sport de Bose

En général, les produits Bose que j’ai testés dans le passé modulaient les signaux sonores plus que leurs compétiteurs. Certains adorent ce «son Bose», tandis que d’autres préfèrent que le signal d’origine soit reproduit le plus fidèlement possible. Les utilisateurs des deux clans pourraient être surpris par les écouteurs Sport, qui m’ont semblé «travailler» relativement peu le son.

Bose affirme cependant avoir intégré aux écouteurs Sport un égalisateur de fréquences qui s’ajuste automatiquement en fonction du volume pour maintenir un équilibre satisfaisant en toutes circonstances. J’ai trouvé l’effet plus convaincant à faible volume: la plupart des écouteurs boutons ne livrent pas beaucoup de puissance dans les fréquences basses quand le volume est peu élevé, tandis que les Sport de Bose semblent rehausser les barytons et les basses pour compenser. Plutôt efficace.

Le mélange se dérègle cependant quand je dépasse 70% du volume maximal de mon téléphone puisque les hautes fréquences subissent alors une distorsion notable. Ce qui est assez curieux pour des écouteurs sport, que l’on associe généralement à une lecture à haut volume. Disons que l’expérience risque d’être plus satisfaisante pour recevoir les instructions de votre appli de yoga, seul(e) à la maison, que pour vous isoler du bruit ambiant dans un gym dont la musique vous convient mal.

Atténuation du bruit ambiant

L’atténuation passive du bruit ambiant, quant à elle, est bien balancée. Les sons qui proviennent de l’extérieur paraissent plus sourds et plus lointains; assez pour ne pas déranger l’écoute dans la plupart des circonstances. Et si on arrête la lecture musicale, on peut avoir une conversation en personne sans retirer les écouteurs. Je ne suis cependant pas certain que l’atténuation soit suffisante pour que l’on veuille porter ces écouteurs dans des environnements très bruyants, comme un autobus.

Le boîtier de recharge est relativement gros et son mécanisme d'ouverture semble peu durable.
Le boîtier de recharge est relativement gros et son mécanisme d’ouverture semble peu durable.

Le verdict final

En comparaison avec les produits concurrents que j’ai essayés, les écouteurs Sport de Bose se situent au milieu du peloton. Les choix de design se défendent. La stabilité dans l’oreille est très bonne. Le rendu sonore est satisfaisant, quoique la performance à haut volume laisse un peu à désirer pour un produit orienté vers le sport. L’autonomie est modeste par rapport aux standards du moment mais suffisante.

Si vos activités sportives requièrent beaucoup de mouvements de la tête et peuvent se satisfaire d’une lecture à volume modéré, ces écouteurs devraient faire partie de votre liste d’options à considérer.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here