Le jeu de simulation de vie Farming Simulator 17 est un succès dans son domaine. Il est surprenant de voir comment la franchise est populaire. Depuis sa sortie à la fin d’octobre, le titre développé par GIANTS Software dépasse le million d’exemplaires vendus dans le monde. Le jeu nous envoie travailler à la ferme, à s’occuper des terres agricoles, des animaux et de s’assurer que tout roule convenablement. Mettez votre chemise à carreaux, votre chapeau et bottes de cowboy. Bienvenue à la ferme!

farming-simulator-17Farming Simulator 2017 est développé par GIANTS Software et publié chez Focus Home Interactive

  • Date de parution: 25 octobre 2016
  • Style: Simulation
  • Plateformes: PlayStation 4 / Xbox One / PC
  • Modes de jeu disponibles: solo / multijoueur en ligne (2 à 6 joueurs)
  • Classement ESRB: E (Pour Tous)
  • Langue d’exploitation: Jeu disponible en français

Rentabiliser sa ferme, un travail de longue haleine

Le titre se joue autant en ligne avec l’aide de nos amis qu’en mode solo. Pour ce dernier, on choisit d’abord la région à exploiter entre Goldcrest Valley et Sosnovka. D’entrée de jeu, je suis immergée dans ces décors ruraux où j’y entends chanter les oiseaux de la forêt et les poules derrière la ferme. On possède une demeure avec trois parcelles de terrain à exploiter qu’on pourra agrandir en achetant les terres avoisinantes à mesure qu’on aura les fonds nécessaires. L’histoire se résume à ceci car pour le reste, c’est la liberté d’action totale.

En gérant convenablement les revenus engrangés, on va acheter des animaux et engager des employés pour effectuer les tâches quotidiennes. C’est beaucoup de gestion et il faut travailler de la bonne façon pour réussir à rentabiliser nos investissements. Acheter des vaches pour le lait est bien, mais je dois d’abord m’assurer que j’ai les ressources nécessaires pour m’en occuper. Il faut entretenir leur enclos et les nourrir avec la bonne moulée pour que la production laitière soit abondante et de qualité. Tout ceci est un travail de longue haleine. J’ai dû apprendre à prendre des bouchées plus petites et être patiente.

Travailler sur les terres avoisinantes, c’est payant!

Pour s’occuper d’une terre, il faut le tracteur adéquat pour défricher, labourer, semer, fertiliser, couper et cueillir les récoltes. On commence avec les outils de base mais en faisant fructifier notre ferme, on amasse les sous nécessaires pour agrandir notre parc. Je me suis rendu compte rapidement que si je ne fais que m’occuper de ma ferme, les revenus sont longs à arriver. Notre budget est calculé serré. On pense aux revenus engendrés par la vente des récoltes mais il faut également tenir compte des dépenses. Les grains pour l’ensemencement, l’essence des tracteurs et leur entretien, sans compter l’embauche d’employés, tout ça coûte cher.

Le jeu nous donne une entière liberté d’action ce qui est agréable. Toutefois, mon manque d’expérience en agriculture est flagrant car mes récoltes personnelles ne vont pas très bien. C’est pourquoi je préfère aller travailler sur les terres de mes voisins pour augmenter mes revenus. Selon l’ampleur de la tâche à accomplir, je suis rémunérée en conséquence. J’aime bien ça car ça me fait utiliser les différents tracteurs disponibles dans des défis chronométrés où la vitesse d’exécution me donnera un boni à la fin. Ça me montre également les différentes étapes pour cultiver une terre, ce qui me sera bien utile pour ma propriété.

Après plusieurs heures, ces tâches deviennent toutefois assez répétitives. Farming Simulator 17 est un jeu de simulation dans la plus pure tradition. Les jours passent et se ressemblent. On peut même faire défiler le temps en temps réel si on le souhaite! Pour mon expérience, je préfère le mettre à 5% de jour afin d’effectuer un maximum de travaux et la nuit, je rehausse le passage à 120%. Comme ça, le lendemain arrive plus rapidement pour une autre journée de travail acharné.

Une beauté éclatante

farming-simulator-17-image-5Le passage du temps est par ailleurs bien représenté. La brume au petit matin est superbe…et même parfois inquiétante 😉 Le pollen qui flotte au vent, la texture des sols, tout ça est réussi. Là où le bât blesse est au niveau des détails. Les roues des véhicules ne tournent pas tous adéquatement et j’avais parfois l’impression de manquer d’indications pour que le rendement de ma ferme soit optimale. J’ai beaucoup de lecture à faire en naviguant dans les menus pour comprendre comment fonctionne une ferme. Pour quelqu’un qui n’y est pas familier, c’est laborieux. Or, je pense que les amateurs vont y trouver leur compte.

L’effet de simulation est bon et on trouve toujours quelque chose à faire. On peut marcher, courir et sauter mais la meilleure manière de bouger efficacement dans Farming Simulator 17 est à bord des véhicules. C’est comme cela qu’on se rend en ville pour vendre nos produits et acquérir de nouveaux équipements. On roule lentement car ils ne se conduisent pas très bien sur la route. Un coup de roue et nous voilà hors trajectoire. Heureusement, on ne fait aucun accident qui briserait notre carrosserie. De plus, la carte est assez petite et malgré cela, il lui manque en mon sens quelques informations qui m’auraient été utiles. En appuyant sur la flèche de gauche ou droite de la manette, on change de véhicule, ce qui fait office de déplacement rapide en quelque sorte.

farming-simulator-17-image-7Après avoir fait fructifier nos terres et agrandir notre propriété, on peut se brancher en ligne afin que les joueurs puissent venir nous donner un coup de main. Ou à l’inverse, que nous allions les aider dans leur partie. Ce que je remarque souvent notamment sur YouTube est un groupe d’amis qui se rejoint pour travailler en équipe à bâtir ce qu’on ne pourrait faire seul.

Acheter des équipements personnalisés avec les mods

Très intéressant, on peut parcourir le menu des mods pour s’acheter de l’équipement non standard. Plusieurs promettent d’améliorer notre rendement donc n’hésitez pas à fouiller pour trouver le tracteur idéal.

farming-simulator-17-image-2Farming Simulator 17 poursuit dans la même lignée que ses prédécesseurs. Bien que j’aie le sentiment qu’il s’adresse aux fans d’agriculture, le jeu est assez bien conçu pour s’y retrouver malgré tout. Il y a tout de même un peu d’exploration à faire pour repérer les lieux utiles comme la ferme qui achètera les œufs de mon poulailler que j’ai trouvée par hasard quand je cherchais où aller pour acheter des vaches. Bref, vous trouverez toujours des missions à faire sur les fermes avoisinantes tout en étant aux petits soins avec la vôtre. En pouvant personnaliser le degré de simulation souhaité, chacun y trouve son compte au final.

+ Grande variété d’équipement de ferme

+ Les fermes avoisinantes permettent de faire pas mal de sous

– Les véhicules se conduisent mieux lentement sur la route

– Une redondance vient à s’installer

Verdict

  • Jouabilité: 3/5
  • Visuel: 4/5
  • Audio: 3,75/5
  • Durée de vie potentielle: 3,75/5

Note générale: 3,5/5 (70%)

Procurez-vous Farming Simulator 17 pour PlayStation 4

Procurez-vous Farming Simulator 17 pour Xbox One

Procurez-vous Farming Simulator 17 pour PC

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here