réalité virtuelle       Il me semble qu’on parle de réalité virtuelle depuis un bout de temps mais c’est quand j’ai finalement pu essayer cette technologie à l’exposition de jeux vidéo au Centre des Sciences de Montréal que j’ai finalement été conquis. De nos jours, il est tout à fait possible de posséder un casque de réalité virtuelle pour la maison. Par contre, les gens intéressés par cette technologie devront investir un bon montant d’argent non seulement pour le casque, mais aussi pour changer leur ordinateur. C’est que voyez-vous, la réalité virtuelle demande pas mal de puissance pour avoir un résultat intéressant.

 

En quoi consiste la réalité virtuelle ?

réalité virtuellePour ceux qui connaissaient moins cette technologie, en voici un petit aperçu. Les casques de réalité virtuelle existent depuis le milieu des années 90. Le concept est beaucoup plus vieux que ça, mais c’est surtout dans ces années que les premiers casques fonctionnels sont apparus. Sans grande surprise, c’était surtout limité à des démos, quelques centres d’amusement, mais rien de très concret ou utile.

Ça a pris plus de dix ans avant qu’on voie arriver des prototypes plus réalistes et abordables comme l’Oculus Rift. En 2012, la compagnie Oculus VR a lancé une campagne de socio financement qui lui a rapporté plus de 2,5 millions de dollars américains. Quatre ans plus tard, les premiers exemplaires du casque sont arrivés sur les tablettes à la fin de l’année 2016.

Beaucoup de progrès a été fait depuis le départ du projet et le casque est de plus en plus attrayant. Le plus récent modèle comporte deux écrans OLEAD avec des résolutions de 1080×1200 pour un angle de vue de 110 degrés. Pour le son, vous aurez droit à des écouteurs intégrés proposant un son en trois dimensions. Un petit capteur infrarouge, appelé le système Constellation, est connecté par USB à votre ordinateur est également inclus. Il vous sera essentiel pour vous permettre de bouger votre tête ou même vous déplacer dans votre environnement. Finalement, une manette de Xbox 360 de Microsoft est incluse pour interagir avec l’environnement.

réalité virtuelle

Vous aurez aussi l’option d’acheter un autre genre de contrôleur appelé l’Oculus Touch. Vendues en paire de deux, ces petites manettes sans-fil sont utilisées pour simuler vos mains. Un système de détection des doigts permet de prendre des objets virtuels ou de lever le pouce par exemple.

Évidemment, Oculus Rift n’est pas le seul casque disponible sur le marché. Vous pouvez aussi opter pour un HTC Vive qui est tout aussi puissant ou intéressant. Même la PS4, une console de salon offre un casque de réalité virtuelle soit le PlayStation VR. Pour cet article, gardons le focus sur les casques de réalité virtuelle pour les ordinateurs portables et de bureau.

Peut-être vous êtes intrigués de savoir pourquoi la réalité virtuelle demande tant de puissance pour bien fonctionner. La réponse est assez simple. Prenez un jeu traditionnel utilisant dans une résolution de 1920×1080 (1080 p) à une fréquence de 60HZ requiert 124 millions de pixels par seconde. Un casque de réalité virtuelle comme l’Oculus Rift roule à une résolution de 2160×1200 avec une fréquence de 90 HZ sur deux petits écrans. C’est donc non pas 124 millions de pixels par seconde mais 233 soit quasiment le double ! Pire encore, quand on arrive dans des espaces plus détaillés, ça peut frôler les 400 millions de pixels par secondes. Quand on est rendu à trois fois la puissance demandée à la base, c’est clair qu’on a besoin de matériel beaucoup plus performant.

réalité virtuelle

Qu’est-ce qui est requis pour faire fonctionner notre casque de réalité virtuelle ?

Pour être sûrs que tout fonctionne correctement, les manufacturiers proposent des configurations minimales. C’est important de les consulter pour éviter les maux de tête plus tard.

Oculus Rift and HTC Vive Recommended Specifications

  • Intel i5-4590/AMD Ryzen 5 1500X CPU ou mieux
  • NVIDIA GTX 1060/AMD Radeon RX 480 ou mieux, ou NVIDIA GTX 970/AMD Radeon R9 290 ou mieux
  • 8+ Gb RAM
  • HDMI 3.1 (Vive requiert HDMI 1.4 ou DisplayPort 1.2 ou plus récent)
  • 1 port USB 3.0 et 2 ports USB 2.0 (Vive ne requiert qu’un port USB 2.0 au lieu de trois puisqu’il inclut un concentrateur)

Par contre, qui dit configuration minimale, veut aussi dire performance minimale. Quand on me demande quoi choisir, je préfère de loin dire aux gens de viser un peu plus haut que les minimums requis puisque non seulement vous aurez plus de détail et plus d’images par secondes, mais vous pourrez garder votre ordinateur un peu plus longtemps.

Quoi choisir comme ordinateur?

réalité virtuelleDepuis quelque temps, vous avez même des options intéressantes d’ordinateurs préassemblés qui font partie du programme Prêt Pour Oculus (Ready for Oculus Program). Voici quelques exemples d’ordinateurs qui peuvent être utilisés avec l’Oculus Rift.

Depuis des années, les ordinateurs conçus par Alienware offrent des performances incroyables. Le système Aurora d’Alienware est un autre choix parfait pour les gens désirant un ordinateur puissant clé en main.

  • Processeur Intel i7-7700K à 3,6 GHz
  • 8 gigaoctets de mémoire vive DDR4
  • Carte graphique Nvidia GTX 1060 avec 6 Go de mémoire graphique
  • Disque de 1 To
  • Carte réseau Wi-Fi Killer sans fil 802.11ac
  • 15 ports USB (7 USB 3.0, 6 USB 2.0, 1 USB 3.1 et 1 USB 3.1 type C)
  • Windows 10 64 bits

 

réalité virtuelleL’ordinateur de bureau ROG Strix d’ASUS offre une bonne performance pour le prix. Bon, il faut mettre les choses en perspective. C’est très dispendieux mais on passe quand même bien au-dessus des spécifications minimales.

De plus, il possède deux disques durs différents, un disque de 1 Téraoctet pour vos données et un autre disque électronique (SSD) de 128 Gigaoctets pour installer votre système d’opération. C’est la meilleure combinaison que vous pouvez avoir puisque vous avez tout l’espace que vous désirez sur le gros disque et la vitesse incroyable du disque dur électronique.

  • Processeur Intel i7-7700K à 3,6 GHz
  • 16 gigaoctets de mémoire vive DDR4
  • Disque de 1 To et un disque SSD de 128 Go
  • Carte graphique Nvidia GTX 1060 avec 3 Go de mémoire graphique
  • 11 ports USB (4 à l’avant et 7 à l’arrière)
  • Windows 10 64 bits

 

réalité virtuelleLe plus génial c’est qu’on trouve même de nos jours des portables assez puissants pour être utilisés avec des casques de réalité virtuelle. Je vous en présente deux modèles qui pourraient vous intéresser.

HP a lancé depuis un bout de temps une ligne pour des ordinateurs destinés pour les joueurs. Le HP OMEN est un monstre de 17,3 pouces avec des spécifications qui feraient rougir bien des ordinateurs de bureau.

  • Processeur Intel i7-7700HQ à 2,8 GHz
  • 12 gigaoctets de mémoire vive DDR4
  • Carte graphique Nvidia GTX 1060 avec 6 Go de mémoire graphique
  • Disque de 1 To et un disque SSD de 128 Go
  • 3 ports USB 3.1 ainsi qu’un port USB-C
  • Windows 10 64 bits

réalité virtuellePour ma part, j’ai toujours préféré les ordinateurs portables un peu plus petits. Moi j’opterai pour le Acer Predator Helios 15,6 pouces. Il offre sensiblement les mêmes sauf qu’il double l’espace disque sur le SSD. Choix non négligeable à mon avis !

  • Processeur Intel i7-7700HQ à 2,8 GHz
  • 12 gigaoctets de mémoire vive DDR4
  • Carte graphique Nvidia GTX 1060 avec 6 Go de mémoire graphique
  • Disque de 1 To et un disque SSD de 256 Go
  • 3 ports USB 3.1 ainsi qu’un port USB-C
  • Windows 10 64 bits

 

La réalité virtuelle est encore à ses balbutiements et comme toute nouvelle technologie, les exigences minimums sont encore très élevées. Aucun doute que d’ici quelques années, on pourra jouer à de jeux de réalité virtuelle sans devoir débourser plusieurs milliers de dollars. En attendant, les vrais amateurs auront l’occasion de se procurer des ordinateurs de jeu puissants qui leur procurera des heures de plaisir à liquider des monstres ou visiter des mondes merveilleux.

Revenez voir le site de Best Buy souvent pour y trouver sur les technologies de réalité virtuelle ou de nouveaux modèles d’ordinateurs de jeu pour avoir des nouvelles sur l’Oculus Rift.

(Note de l’éditeur: ceci est une version mise à jour d’un article précédemment publié. Les portables mentionnés ont remplacé par des produits qui sont présentement disponibles.)

 

PARTAGER SUR
Christian Jarry
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here