DreamsLe jeu d’aventure Dreams a été annoncé il y a déjà quelques années. Développé par MediaMolecule (LittleBigPlanet, Tearaway) et exclusif à la PlayStation 4, le titre fait appel à la créativité de ses joueurs afin de garnir tout un catalogue disponible à la communauté. Que vous ayez la fibre créative, ou que vous souhaitiez jouer à ce que les autres ont créé, Dreams saura plaire à tout un chacun …du moment que vous ayez l’esprit ouvert.

DreamsDreams en détails

Plateforme : PlayStation 4
Évalué sur : PlayStation 4 – édition de lancement
Développeur : MediaMolecule
Éditeur : Sony Interactive Entertainment
Style : Aventure
Modes de jeu disponibles : solo / multijoueur (1 à 2 joueurs)
Classement ESRB : T (Adolescents, 13 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

Un catalogue rempli de création diverses

L’attrait de Dreams est de créer des niveaux et les partager avec la communauté. Le jeu étant offert en accès anticipé à une poignée de joueurs depuis un moment, une bonne quantité de contenu est déjà disponible. Les niveaux se divisent en plusieurs types d’expérience, que ce soit un jeu de plateforme, d’aventures, de casse-tête, ou simplement une fresque animée à observer. J’ai même joué à un jeu d’inspiration rétro de style arcade et à un jeu de rôle avec des combats en mode tour par tour ! Le temps consacré à chaque œuvre et le talent de ses artisans peuvent produire de belles découvertes.

En introduction, nous choisissons notre follet, qui suivra nos mouvements à l’écran comme un curseur. Ça m’amène à souligner que Dreams se joue à la manette en contrôlant le follet avec les bâtons analogiques ou par le mouvement de l’accéléromètre en bougeant la manette pour le diriger. L’autre manière de jouer est avec les manettes de détection de mouvement PlayStation Move. Pour créer un tableau, c’est bien pensé de la part de MediaMolecule d’offrir cette option aux joueurs.

Dreams image 3

Une aventure d’introduction « jazzée »

Afin de présenter les possibilités du jeu aux rêveurs (surnom donné aux joueurs de Dreams dans le jeu), MediaMolecule a conçu une aventure interactive racontant la quête d’un joueur de contrebasse ayant quitté son groupe de jazz. Afin de se réconcilier avec ses camarades et retrouver sa muse, il aura une série d’épreuves à traverser. Le jeu mélange le jeu de plateforme, les dialogues interactifs, l’action et le jeu de rythme. Ses missions sont courtes et diversifiées. Le jeu cache des bulles à collectionner contenant des objets à utiliser ensuite dans la création de nos propres niveaux. Je conseille donc à tous les nouveaux rêveurs de commencer Dreams avec cette aventure. Elle tient très bien la route et se complète en quelques heures.

Dreams image 4

Explorer l’éventail de tableaux disponibles

Dreams propose une quantité quasi infinie de niveaux. Ces mini jeux créés par la communauté font miroiter des heures de jeu. Une attention a été apportée au classement dans une interface facile à naviguer. Il ne faut pas se gêner de fouiller dans les menus pour faire des découvertes. On peut suivre des créateurs qu’on apprécie, naviguer parmi les nouveautés, ou les mieux classés. Régulièrement, un concours est lancé pour voter pour le niveau que l’on préfère sous un thème donné. Ceux qui le souhaitent peuvent créer une œuvre à soumettre au concours.

Plus je me promène dans le jeu, et plus je trouve de choses à faire et à explorer. Or, c’est aussi là que je réalise les limitations du jeu. Ce n’est pas tous les joueurs qui sont doués pour inventer des jeux amusants, et ça paraît rapidement.

Dreams image 1

Créer ses niveaux dans Dreams, une tâche ardue

L’interface de création est complète, mais complexe. Nous avons accès à de nombreux didacticiels afin d’apprendre à modifier des niveaux existants, pour éventuellement créer les nôtres. Le tout se fait par étapes. Les plus doués pourront concevoir des créations (des « rêves ») uniques.

N’étant pas ma tasse de thé, j’avoue avoir été dépassée par la nature de la tâche à accomplir. Juste déplacer un cube en angle et dans l’espace donné était pour moi une manipulation assez ardue. Il faut bouger la caméra de tous les côtés pour s’assurer que la forme soit au bon endroit. Durant les leçons, j’ai ajouté du feuillage à un décor en extérieur. De mon point de vue, tout semblait correct. En bougeant, j’ai vite remarqué que non seulement mes brins d’herbe étaient éloignés de mon décor, mais ils étaient plusieurs centimètres dans les airs ! Je trouve cette gestion lourde à manier, surtout pour les débutants dans la conception de niveaux. Je me suis vite rendu compte que la création dans Dreams est une activité qui prend des heures, voire des jours à maîtriser.

Dreams image 2

Un outil de création poussé

Les jeux qui permettent à leurs utilisateurs de créer leurs propres niveaux et les partager avec la communauté sont intéressants, s’ils sont bien réalisés. Avec des outils simples à comprendre et une prise en mains conviviale, on passera des heures à peaufiner ses niveaux afin de les présenter fièrement à nos amis en ligne. L’un des exemples les plus marquants des dernières années est Super Mario Maker, dans lequel créer des niveaux est aussi amusant que de jouer à ceux des autres. Mon souhait pour Dreams était qu’il soit du même acabit. Finalement, c’est une expérience totalement différente !

En poussant l’outil de création du jeu, Dreams peut quasiment être considéré comme un jeu STIM. L’engin est si détaillé que ceux qui s’y appliquent vont réellement créer un jeu vidéo jouable et complexe. Il faut juste avoir la patience de compléter tous les didacticiels et prendre bien son temps pour concevoir un tableau de qualité. Je ne suis personnellement pas de cette trempe, mais pour avoir regardé des diffusions de gens qui créaient leur niveau, c’est réellement impressionnant !

Dreams, une aventure communautaire sur PlayStation 4

Il peut être difficile d’évaluer Dreams pour tout ce qu’il est. Ceux qui cherchent un outil de création et qui ont le talent de le faire vont adorer toutes les possibilités offertes par le jeu. Les autres qui, comme moi, préfèrent naviguer à la recherche de jeux amusants à jouer vont trouver quelques perles, mais pour le moment la majorité de ce que j’ai vu m’a parfois laissé sur ma faim, les deux extrêmes étant bien présents dans la sélection. Ceci en fait un jeu plus niché que je ne l’avais prévu.

Bien que j’aie apprécié le jeu d’introduction développé par MediaMolécule, il est difficile d’en trouver d’autres d’aussi bonne qualité dans le lot que j’ai essayé. La variété des styles de jeux inclus est ce qui en fera un titre à explorer pour ceux qui recherchent de nouvelles expériences. Le potentiel est là, et qui sait peut-être que d’ici un an, la qualité des « rêves » sera plus satisfaisante.

+ La grande quantité de niveaux disponibles dès le lancement
+ Le jeu d’introduction présenté par MediaMolecule est bon
+ Le système de quêtes poussant à fouiller toutes les possibilités qu’offre Dreams
+ Un outil de création de niveaux poussé

– Une bonne quantité de niveaux de qualité discutable, difficile de trouver les perles dans le lot
– L’outil de création est intimidant pour ceux qui ne sont pas habitués à bâtir des niveaux
– Contrôles parfois imprécis, n’ont pas l’air de toujours nous écouter au doigt et à l’œil

ÉVALUATION GLOBALE DE DREAMS

Expérience de jeu : 3,25/5
Graphisme: 3,5/5
Son : 4/5
Durée de vie potentielle / Rejouabilité: 3,75/5

Note globale : 3,75/5 (75 %)

Procurez-vous Dreams pour la PlayStation 4

Voyez l’ensemble des jeux vidéo disponibles sur le Bestbuy.ca 
Magasinez les jeux vidéo offerts en téléchargement numérique sur le BestBuy.ca 

Merci à PlayStation Canada et Sony Interactive Entertainment pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent de ma partie sur PlayStation 4 en édition standard et du site officiel du jeu.

Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv où je diffuse régulièrement mes parties lorsque j'ai une petite heure de libre.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here