Allez où vous voulez

Un mode ouvert pour un jeu de course est tout un fantasme. Ubisoft a bien essayé avec un certain degré de nous l’offrir avec The Crew dont j’avais fait la critique. Si tout n’était pas tout à fait réussi, c’était quand même un jeu assez intéressant. Voici qu’ils sont de retour avec un nouvel opus The Crew 2. Encore une fois, vous pourrez visiter les États-Unis d’un bout à l’autre à bord de différentes automobiles mais aussi des bateaux et avions.

• Éditeur : Ubisoft
• Développeur : Ivory Tower
• Style : Jeu de course
• Plateforme : Xbox One et PS4 (Version essayée)
• Mode de jeux disponibles : Solo et multijoueur
• Classement ESRB : T — Adolescent
• Langue d’exploitation : Anglais et français

Le tout pour le tout

Une de choses qui avait le plus divisé les amateurs du premier était la trame narrative. L’idée de jouer un prisonnier tentant de se libérer de son passé n’a pas fait l’affaire de tout le monde. Pour régler le problème, Ivory Tower a complètement abandonné l’idée et amène une nouvelle dynamique. Cette fois, vous êtes le participant d’une téléréalité qui doit trouver le succès et les amateurs pour progresser.

Sans surprise, toute cette trame narrative est plutôt faible. À aucun moment, je n’ai jamais vraiment eu l’impression que ça avait aucune incidence sur le jeu ou même quelque intérêt. C’est dommage puisque malgré les faiblesses du premier, c’était quand même plus intéressant. Finalement, l’histoire, si on peut l’appeler ainsi, n’est qu’une excuse pour faire des cascades plus impressionnantes et des courses plus folles les unes que les autres.
On essaie bien de nous intéresser à l’univers en mettant en place des familles qui sont spécialisées dans différents types d’événements. Vous avez quatre types d’événements soit la course de rue, les courses de pro, les courses “freestyle” beaucoup plus libres et les courses tout terrain.

Chaque fois que vous essayez de faire un de ces événements, vous devrez impressionner votre mentor et vaincre votre rival. Tout ceci est fait pour vous aider à monter les rangs des différentes familles et ainsi devenir une étoile de la course.

Comment montez-vous dans les rangs? Vous devez impressionner l’audience de votre émission de télévision fictive pour obtenir le plus d’amateurs possible. Ce n’est pas la chose la plus originale au monde puisqu’on a déjà vu une mécanique similaire dans d’autres jeux mais c’est compétent. Plus votre conduite sera bonne ou risquée, plus vous obtiendrez d’amateurs.

Quand vous gagnez une course ou que vous finissez dans l’objectif fixé, vous obtiendrez de nouvelles pièces pour améliorer les performances de votre voiture ainsi que de l’argent avec laquelle vous pourrez vous procurer de nouvelles voitures.
Disons que ça fonctionne correctement pour essayer de nous faire jouer mais ce n’est pas très convaincant narrativement. Sans surprise, c’est même je dirais le plus grand point faible du jeu.

La conduite d’abord

Pour un jeu de course, la conduite doit être irréprochable. Étonnamment, c’était probablement le plus gros reproche qu’on pouvait faire au premier jeu de la série. Il n’était pas rare d’avoir des accidents étranges qui nous forçaient à recommencer une course au début. Les choses s’étaient améliorées avec les différentes mises à jour mais ça demeurait somme toute insatisfaisant.


Il est clair que les développeurs d’Ivory Tower ont beaucoup écouté les joueurs quand est venu le temps de faire The Crew 2. La conduite est beaucoup plus satisfaisante dans ce jeu et c’est fini le temps où on avait l’impression de conduire une voiture à savon quand on était à bord d’une formule un.

C’est sûr qu’il nous arrive encore des moments où vous aurez des accidents qui vous handicaperont pour obtenir la première place mais c’est beaucoup moins fréquent. Au moins on peut recommencer les épreuves rapidement .

Le plus gros problème qu’on peut signaler est que les véhicules ne montrent que peu ou pas de dégât mais c’est quand même assez typique d’un jeu beaucoup plus arcade. Je dis que c’est un problème mais ça a aussi le gros avantage que vous pouvez tout de même rattraper votre adversaire quand vous frappez un mur violemment.

Sur la route, dans les airs et sur la mer

Dans The Crew 2, vous n’aurez pas la chance de conduire que des automobiles, camions ou autres véhicules à roues. Cette fois, vous avez aussi la chance de vous lancer dans les airs et sur la mer.

Je suis content de dire que tous les véhicules dans le jeu se contrôlent super bien. Il est très facile de faire différents trucs avec l’avion et même quand vous percutez le sol, vous recommencez en vol comme si rien ne s’était passé.

Le plus amusant est que vous pouvez passer de votre automobile à votre bateau quand vous le voulez. J’ai vu plein de vidéos sur internet de joueurs qui arrivaient à faire des trucs impressionnants en passant de l’un à l’autre.

La liberté d’explorer les États-Unis

Autant j’aimais me déplacer d’un endroit à l’autre dans le premier autant ça me fâchait. C’est que parfois c’était un peu long de devoir me taper 25-30 minutes de jeu pour faire progresser le jeu. Cette fois la carte est grande ouverte est vous pouvez choisir n’importe quelle épreuve que vous voyez sur la carte.


Il ne faut pas s’attendre à une réplique exacte du territoire des États-Unis mais c’est quand même assez bien fait. Je dirais même que c’est beaucoup plus beau mais un peu vide. C’est clair que ce n’est pas très réaliste de se promener à New York alors qu’on a pour ainsi dire aucun piéton.

L’ennui c’est que c’est un peu un couteau à deux tranchants. D’un côté on peut faire tout de suite le type de courses qui nous intéresse plus sans devoir trop progresser dans l’histoire. D’un autre côté, on ressent moins l’intérêt d’explorer la carte du monde. Les seules fois qu’on le fait c’est quand on effectue des courses.

De plus, le GPS n’est pas vraiment commode. Rapidement, je me suis ennuyé du fait que le chemin n’était plus au-dessus de ma tête comme il l’était dans le premier. J’avoue mal comprendre pourquoi on s’est débarrassé d’une fonction aussi intéressante.

Multijoueur à venir

Pour un jeu qui est toujours en ligne, je m’attendais à avoir un multijoueur assez développé. Or, ce n’est pas le cas ici. Toutes les fonctions de multijoueurs ne sont pas encore activées.

Vous verrez d’autres joueurs sur les pistes mais c’est impossible de vous mesurer dans une course contre elles. C’est une déception mais Ivory Tower promet que les courses joueurs contre joueurs arriveront sous peu.

 

Verdict

C’est clair qu’on ne doit pas toujours comparer le premier jeu au second d’une série. The Crew 2 fait beaucoup de choses bien et améliore même beaucoup d’éléments du premier. Par contre, il perd aussi beaucoup d’aspect qui a fait son succès. On se retrouve avec un jeu de course compétent mais pas exceptionnel qui permet d’explorer tout le territoire des États-Unis sans pour autant encourager les joueurs à le faire.

Ce que j’ai aimé
• Une conduite solide et grandement améliorer par rapport au premier jeu de la série.
• Un terrain de jeu gigantesque à explorer
• Explorer la carte par les airs, les mers ou la route.
Ce que j’ai moins aimé
• Une trame narrative totalement intéressante
• Aucune fonctionnalité multijoueur pour le moment

Évaluation globale
• Expérience de jeu : 4/5
• Graphisme 4/5
• Son : 3.5/5
• Durée d’intérêt/Rejouabilité : 3.5/5
• Note globale : 3.75/5

Procurez-vous The Crew 2 pour la Xbox One
Procurez-vous The Crew 2 pour la PS4

Procurez-vous The Crew 2 Deluxe Edition pour la Xbox One
Procurez-vous The Crew 2 Deluxe Edition pour la PS4

PARTAGER SUR
Christian Jarry
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here