fifa.jpgC’est vraiment le festival des sorties dans le monde du jeu vidéo. L’univers du sport professionnel ne fait de toute évidence pas exception à cette tendance. C’est ainsi que j’ai eu la chance de m’amuser avec le tout dernier rejeton de la série FIFA, avec FIFA 15. Là, je dois bien avouer qu’Electronic Arts a fait fort ! À quel point ? Lisez ma critique de la version PlayStation 4 pour le savoir !

 

FIFA 15 (PlayStation 4, PlayStation 4 Ultimate Team Edition, Xbox One, Xbox One Ultimate Team Edition, PlayStation 3, PlayStation 3 Ultimate Team Edition, Xbox 360) arrive sur les tablettes avec la promesse de faire vivre de nouvelles sensations fortes aux amateurs du ballon rond. Si cette promesse est répétée année après année dans les jeux de sport, je dois dire que cette année, Electronic Arts (EA) a bien réussi à nous en mettre plein la vue. J’ai pu essayer la version PlayStation 4 du titre, et je dois dire que c’est tout un GOOOOOOOOOAAAAAAALLLLLLLLL qu’EA a réussi à faire.

 

Toute une facture graphique

FIFA-15-Free-Kicks.jpgTout d’abord, je dois avouer que j’ai été très impressionné par l’allure du jeu. Il est MA-GNI-FI-QUE. Les développeurs ont vraiment réussi à amener la licence à un autre niveau – les consoles de nouvelle génération font vraiment du bien. Les terrains sont somptueux, les joueurs impressionnants et le tout est merveilleusement fluide. C’est véritablement ma meilleure expérience dans un jeu de soccer à vie. Juste pour ça, le travail des développeurs mérite d’être souligné. Évidemment, j’étais sur une console de nouvelle génération, j’imagine que le tout est un peu moins beau sur les consoles de génération précédente.

 

Malgré tous ces points forts, on devra critiquer le fait qu’il y a parfois des bogues de collision qui, sans nuire au jeu, diminuent son réalisme. Cela est d’autant plus marquant lors des reprises, ou quand il y a des gros plans sur ce que les joueurs font. Après avoir marqué un but durement disputé, j’ai par exemple vu un de mes joueurs courir sur un joueur adverse, ce dernier glissant littéralement sur le terrain parce qu’il était poussé de côté. Encore une fois, ce n’est rien qui brise le jeu, mais c’est plutôt moyen pour me faire croire qu’il s’agit d’un véritable match.

 

Prise en main du titre

La jouabilité du titre est bonne ! Les contrôles sont efficaces et on s’y retrouve facilement. C’est d’autant plus vrai si vous avez joué aux itérations précédentes. À ce chapitre, on ne révolutionne pas le genre, mais on construit de manière efficace sur ce qui existait auparavant. En somme, on est en terrain connu, mais c’est un terrain on peut plus plaisant !

 

Des joueurs personnalisés et de la physique efficace

Un des points forts des développeurs est définitivement la volonté de donner à chaque joueur une intelligence artificielle propre. Ainsi, on constate que les joueurs ont leurs propres réactions et leurs propres façons de faire sur le terrain. Ont dirait presque qu’ils ont leurs propres personnalités. Ça peut paraître anodin en surface comme façon de faire, mais cela ajoute vraiment de la profondeur et du réalisme à l’expérience. En plus, EA a vraiment ajouté beaucoup de nouveaux mouvements effectués par les joueurs. C’est non seulement plus réaliste, mais ça ajoute beaucoup au côté spectaculaire du nouvel opus.

 

 

 

On doit aussi saluer les efforts déployés par Electronic Arts en ce qui concerne les gardiens de but. Beaucoup d’efforts ont été mis dans les mouvements effectués par les gardiens (je vous conseille d’ailleurs la vidéo en bas de ce paragraphe). Ces ajouts sont non seulement cosmétiques, mais ils ajoutent également du réalisme au jeu. En effet, comme les gardiens sont moins effacés, ils prennent la place qui leur est due dans le jeu. Aussi, un peu à l’image des joueurs, vous pourrez reconnaître certains styles qui sont particuliers à des gardiens connus. En somme, c’est une très belle addition et elle méritait assurément d’être soulignée ! Ce n’est pas encore parfait, disons-le, mais c’est vraiment une nette amélioration par rapport à l’itération précédente.

 

 

 

Autre élément important : le ballon. Il y a un système de physique incorporé dans l’engin de FIFA 15, cela rend le tout encore plus réaliste et donne l’impression que le ballon réagi vraiment un ballon de soccer. Ainsi, lors qu’il y a des déflexions, le tout réagit beaucoup plus logiquement que dans les itérations précédentes. On se rapproche vraiment plus de la simulation que de l’arcade. Ça plaira probablement moins à certains, mais comme l’objectif du titre est d’être le plus réaliste possible, je crois que c’est globalement une bonne chose.

 

Le son et l’ambiance

fifa15_news_sc_hazard-ingame_850.jpgAu niveau du son, c’est vraiment réussi ; un juste mélange de musique de sport bien rythmée et de commentaires en provenance de commentateurs avec un gros accent. 😉 Honnêtement, c’est plus que crédible. On a vraiment l’impression que nous sommes devant un véritable match. Notons également que le son des stades est vraiment réaliste. On s’y croirait ! Le son du stade est particulièrement impressionnant, alors qu’on a parfois l’impression d’écouter ce qui se passe lors d’un match télévisé.

 

Une petite faiblesse

Une critique principale que l’on pourra faire au titre est le manque de cohésion entre les joueurs, probablement dû au fait que l’intelligence artificielle n’est pas tout à fait au point. On pourra par exemple souligner le fait que les joueurs ne semblent parfois pas vraiment comprendre ce qui se passe sur le terrain, comme s’ils étaient incapables de savoir où leurs coéquipiers sont. Aussi, on aurait apprécié un retrait défensif un peu plus agressif de leur part. Mais bon, on s’entend, ce sont des éléments mineurs.

 

Conclusion

En définitive, FIFA 15 est vraiment un bon titre. Les nombreux amateurs du ballon rond auront sans aucun doute beaucoup d’heures de plaisir avec cette nouvelle itération de ce titre maintenant devenu classique. Non, on ne réinvente pas le genre, mais on le rend tout simplement encore plus efficace. Bref, c’est définitivement un titre qui plaisir à plusieurs. Il ne vous reste qu’à mettre la main dessus !

 

Note globale : 4,5 / 5

 




Benoit Gagnon

Par , Téléphones cellulaires, ordinateurs et jeux vidéo

 

Benoit « Ben the Man » Gagnon est né nu et sans défense jusqu’au moment où il a découvert les jeux vidéo et la technologie. À ce moment, il s’est mis à découvrir un monde rempli de promesses et de découvertes. Depuis, il s’est intéressé aux jeux vidéo, aux technologies émergentes, à l’industrie technologique et à la sécurité. 

Partagez cet article:     

 



 

PARTAGER SUR
Benoit "Ben the Man" Gagnon est né nu et sans défense jusqu'au moment où il a découvert les jeux vidéo et la technologie. À ce moment, il s'est mis à découvrir un monde rempli de promesses et de découvertes. Depuis, il s'est intéressé aux jeux vidéo, aux technologies émergentes, à l'industrie technologique et à la sécurité.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here