lego-batman-3-concours-listing.jpgJe le dis, je le répète, je suis un enfant. La preuve : je suis encore en amour avec les Lego. Il y a de cela quelques semaines, je me suis d’ailleurs procuré un modèle spécialement fait pour Noël – meilleures salutations à la gentille demoiselle de la boutique Lego qui me lit, par ailleurs. Bref, j’adore les Lego. J’ai aussi toujours apprécié les jeux vidéo de la série Lego. C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai pu tester pour vous Lego Batman 3: Beyond Gotham. Voici les résultats de mes séances de jeu.

Lego Batman 3: Beyond Gotham (PlayStation 4 / Xbox One / Wii U / PlayStation 3 / Xbox 360 / Nintendo 3DS / PlayStation Vita) est sur les tablettes depuis quelques jours déjà. Cela m’a permis de m’amuser avec le titre pendant quelques heures, histoire de pouvoir apprécier ce nouvel opus dans une série qui fait définitivement sourire depuis plusieurs années déjà. Je dois dire que c’est donc avec un bonheur difficile à cacher que je me suis lancé dans l’aventure.

Quelles aventures nous attendent ?

beyondgotham.jpgL’histoire du jeu démarre sur les prémisses présentes dans Lego Batman 2, et c’est maintenant le super vilain Brainiac que Batman doit affronter. Pour y arriver, il s »adjoindra d’autres super héros. Il devra aussi faire des alliances improbables avec divers super vilains, dont le Joker et Lex Luthor. C’est donc dans ce tourbillon de personnalités et d’action à la fois drôle et sympathique que nous sommes plongés.

Ce qui est vraiment plaisant dans Lego Batman 3: Beyond Gotham, ce que l’on fait vraiment plein de références à l’univers de DC Comics en entier. Ainsi, vous allez croiser de nombreux membres de la Justice League au cours de vos aventures, ainsi que les membres iconiques de DC, comme le Martian Hunter, ou encore Flash. On fait aussi des références aux personnages un peu moins connus, comme Plastic Man et Atom.

beyondgotham2.jpgD’ailleurs, sur ce terrain, le titre fait un gros effort pour vous donner du contenu, alors qu’il double presque le nombre de personnages que l’on peut débloquer et que l’on peut jouer. ; on passe ainsi à 150 personnages différents. Ce n’est pas rien ! Cela compte évidemment différentes versions de Batman, allant du look qu’il avait dans le très populaire The Dark Knight Return, jusqu’au look des années 1960 où il arborait un costume bleu et gris. Kudo également à l’effort fait pour les voix des personnages ; Troy Baker est présent et c’est on ne peut plus agréable.

En tout et pour tout, vous devez vous attendre à une campagne d’environ 12 heures de jeu, ce qui est pas mal pour un jeu de ce genre. Cela dépend évidemment de votre habileté à résoudre les petits casse-têtes et votre volonté à visiter l’ensemble des cachettes présentées dans le jeu.

Les graphismes ont l’air de gros blocs ?

beyondgotham3.jpgDu côté des graphismes, je dois dire que c’est bien, sans pour autant briser la baraque. J’ai joué sur la PlayStation 4 et je dois dire que j’ai trouvé le tout on ne peut plus agréable à regarder. Évidemment, on n’est pas dans un graphisme à la Destiny, ou à la Far Cry 4, mais c’est très beau, et ça sert très bien la trame narrative. Je dois dire que j’ai particulièrement apprécié les petits détails, les développeurs font attention à ce genre de chose dans la série Lego, et ça paraît.

Et au chapitre de la jouabilité ?

La jouabilité dans Lego Batman 3: Beyond Gotham n’est pas sans rappeler ce que l’on a déjà vu dans les itérations précédentes de Lego Batman ; c’est pas mal le même poulet avec une autre sauce. Évidemment, il y a de l’action, faisant en sorte de faire voler en éclat plein de petits blocs Lego. Toutefois, cette action est entrecoupée de fréquents casse-têtes qui impliquent généralement des mécanismes permettant d’ouvrir des portes ou des chemins. Encore une fois, cela implique de faire exploser des briques de Lego, ou encore de reconstruire un item à partir de blocs que vous aurez ramassés.

Si le système fonctionne bien la majorité du temps, il y a plusieurs fois où le casse-tête est plutôt évident, mais il y a des fois où ce ne l’est vraiment pas. Dans ces moments, cela peut devenir très frustrant de faire des essais et des erreurs et ça peut commencer à être long. Bon, quand vous êtes un grand joueur, et que vous êtes un adulte, ce n’est pas un problème. Je me suis toutefois mis dans la peau d’un enfant et je me suis dit que cela deviendrait probablement très frustrant à la longue.

Sinon, je dois dire que le fait de défaire et refaire des modèles de Lego vient toujours me chercher. Je trouve que cela fait véritablement appel à mes souvenirs d’enfance. Cela est d’autant plus amplifié par le fait que lorsque l’on démolit des trucs, il y a des morceaux qui sont projetés vers l’écran ; c’est si proche que l’on peut voir le nom « Lego » indiqué sur la pièce. Haaaaa, nostalgie.

Conclusion

Bon, Lego Batman 3: Beyond Gotham n’est assurément pas le jeu de l’année. En fait, j’ai malheureusement trouvé que c’est un recul par rapport à l’itération précédente. On dirait que les développeurs ont eu peur d’échapper le projet et qu’ils ont conséquemment fermé plein de portes qui auraient pu être intéressantes. Cependant, je trouve personnellement qu’il y a toujours un petit quelque chose de spécial avec les titres de la série Lego. Ainsi, ce n’est pas un grand jeu, mais je crois que c’est tout de même un bon jeu. Il prend tout son sens si vous pouvez jouer avec un enfant, ou si, comme moi, vous avez vraiment un cœur d’enfant. Dans cette perspective, je vous suggère tout de même de jouer le titre, ne serait-ce que pour vous imprégner des multiples clins d’œil faits à l’univers de DC Comics ; si vous le voyez dans cette perspective, vous ne le regretterez probablement pas.

Note globale : 7,5 /10

PARTAGER SUR
Benoit "Ben the Man" Gagnon est né nu et sans défense jusqu'au moment où il a découvert les jeux vidéo et la technologie. À ce moment, il s'est mis à découvrir un monde rempli de promesses et de découvertes. Depuis, il s'est intéressé aux jeux vidéo, aux technologies émergentes, à l'industrie technologique et à la sécurité.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here