Call of Duty: Modern Warfare

Qu’avez-vous fait dans les derniers jours? Moi, j’ai passé du temps sur la beta multijoueur de Call of Duty: Modern Warfare. La beta était d’abord offerte, les 12 et 13 septembre, en exclusivité aux joueurs de la PlayStation 4 ayant précommandé le titre, puis, du 14 au 16 septembre, aux autres joueurs de la PlayStation 4, qu’ils aient ou non précommandé le jeu. Ce premier contact avec une partie du mode multijoueur de l’un des titres les plus attendus de l’année m’a permis d’avoir un bel aperçu de ce qui attend les joueurs en octobre.

Call of Duty: Modern WarfareDétails de Call of Duty: Modern Warfare

Plateformes : PlayStation 4 et Xbox One
Testé sur : PlayStation 4
Développeur : Infinity Ward
Éditeur : Activision
Genre : Jeu de tir à la première  personne
Modes de jeu disponible : Solo et multijoueur
Classement ERSB : M-Mature (17 ans et plus)
Langues d’exploitation : Anglais et français (voix et sous-titres)

Call of Duty: Modern Warfare

Le prochain Call of Duty: Modern Warfare

Prévu pour le 25 octobre prochain, Call of Duty: Modern Warfare offrira un mode solo et un mode multijoueur. Il sera aussi le premier jeu de la franchise à autoriser le Crossplay. Autrement dit, des joueurs de PlayStation 4, de Xbox One et de PC pourront s’affronter sur la même carte. Un rêve qui se réalisera pour bien des adeptes de Call of Duty.

La prochaine phase de la beta, qui se déroulera du 19 au 23 septembre prochain, permettra enfin de tester ce fameux Crossplay. Même en l’absence de cette fonctionnalité, j’avoue avoir passé un bon moment dans le premier weekend de cette beta.

Call of Duty: Modern Warfare

Plusieurs opérateurs disponibles

La première chose que j’ai faite dans cette beta de Call of Duty: Modern Warfare, avant même de lancer une partie, a été de choisir mes deux opérateurs, un pour chacune des deux factions disponibles, soit la Coalition et l’Allégeance. J’ai été surpris de voir que le choix était assez vaste, même si ce n’était pas tous les personnages qui étaient disponibles dans cette beta. Les personnages eux-mêmes sont assez originaux et n’arborent pas nécessairement le look du soldat classique avec son casque et son costume de camouflage.

Quel que soit le personnage que vous choisissez, ça ne change rien à vos performances, le choix de l’opérateur étant purement esthétique. Ce n’est toutefois pas le cas des classes. Au début de la partie, vous avez le choix entre trois classes (Assault, Ghost, Heavy Support), puis, en montant de niveau, deux autres classes se débloquent (Demolition et Sniper.) pour un total de cinq classes.

Les classes sont plutôt bien équilibrées. Par exemple, la classe Heavy Support avec sa grosse mitrailleuse plaira aux joueurs qui n’ont pas peur de foncer dans le tas, tandis que la classe Sniper s’adresse aux as du tir. Ma préférée a toutefois été la classe Demolition. Grâce à son redoutable lance-roquette, j’ai pu débusquer plusieurs ennemis cachés dans des maisons.

Vous pouvez également créer votre propre classe en choisissant notamment votre arme principale et secondaire, et leur ajouter différentes options, comme une visée laser. Toutes les options ne sont toutefois pas disponibles dès le départ. Il faut monter de niveau pour en débloquer des nouvelles. Il reste que cette fonctionnalité offre vraiment un bel avantage aux joueurs, car ils peuvent créer une classe complète et sur mesure.

Call of Duty: Modern Warfare

Quelques cartes disponibles

Pour cette beta de Call of Duty: Modern Warfare, j’ai eu la chance de joueur sur quatre cartes, chacune offrant ses particularités. Le level design était globalement bien conçu. Les développeurs de Infinity Ward n’en sont pas à leur premier jeu, et ça parait. J’aurais cependant aimé qu’il y ait un peu plus de points de réapparition.

Azhir Cave

La première que j’ai essayée était Azhir Cave, une carte située dans le Moyen-Orient. Si elle dispose de quelques bâtiments extérieurs, elle est surtout dotée d’une importance caverne. Cette caverne, en plus d’être sombre, est l’endroit parfait pour les affrontements au corps à corps et à bout portant. Je ne me rappelle plus le nombre de fois où je suis mort parce que je n’avais pas vu un adversaire caché dans l’ombre.

Grazna Raid

La carte Grazna Raid a été l’une de mes préférées. Il s’agit d’une ville, probablement située en Europe de l’Est, qui a été ravagée par les conflits. Cette carte, d’une assez grande taille, comporte de nombreux bâtiments et plusieurs cachettes pour les tireurs d’élite. Il ne faut pas rester longtemps à découvert au risque de recevoir une balle en pleine tête.

Hackney Yard

Les amateurs du Royaume-Uni aimeront sans doute la carte Hackney Yard, qui se déroule dans un port de Londres. Elle offre, en ce qui a trait à l’expérience de jeu, un bon compromis entre les deux cartes mentionnées ci-haut. J’ai eu autant de plaisir à éliminer mes adversaires au fusil à pompe, qu’à les descendre avec un fusil de précision.

Entrainement

Finalement, la dernière carte se déroule totalement à l’intérieur et reproduit les chambres d’entraînement des soldats avec ses murs en contreplaqué. Pour remporter la victoire dans cette carte, qui se joue à deux contre deux dans le mode capture de drapeau, il faut impérativement jouer en équipe. Je l’ai appris à mes dépens. Si je ne me coordonnais pas avec mon coéquipier, c’était la mort assurée.

Call of Duty: Modern Warfare

Des modes de jeux pour tous les goûts

Plusieurs modes de jeux étaient offerts dans cette première fin de semaine de beta : match à mort par équipe, domination, quartier général, quartier général à 20 joueurs et domination à 20 joueurs. Mon préféré a sans doute été le quartier général qui demande aux joueurs de défendre (ou d’attaquer) un quartier général qui change de position plusieurs fois pendant la partie. Un mode de jeu vraiment intense!

Il y avait aussi des modes qui s’adressaient en particulier aux joueurs expérimentés, comme les mode sans ATH et nocturne.

Dans tous les cas, Call of Duty: Modern Warfare adopte une jouabilité semblable aux autres opus. Quelques balles suffisent pour nous éliminer. En tuant des ennemis, on monte de classe (ou de grade), ce qui nous permet de débloquer certaines améliorations.

Quand on élimine successivement plusieurs ennemis, on débloque des bonus, comme un drone de reconnaissance qui affiche les ennemis sur la mini carte et une frappe de précision qui a des effets dévastateurs sur le terrain. Il est par contre assez difficile de débloquer ces améliorations quand on est un débutant.

Notre personnage dispose également d’améliorations de combat qui sont disponibles immédiatement et se rechargent pendant la partie. On peut notamment déployer un bouclier balistique et lancer une boite de munitions. Au début, j’étais sceptique, mais je les ai rapidement trouvés indispensables, en particulier le bouclier que j’utilisais lorsque je défendais un point.

Call of Duty: Modern Warfare

Des graphismes prometteurs 

Même s’il reste encore quelques semaines avant la sortie de Call of Duty: Modern Warfare, les graphismes de la beta sont déjà très convaincants. Certaines textures et quelques effets de lumière devront être peaufinés et il y a quelques bogues, mais dans l’ensemble c’est assez joli visuellement. Les explosions sont bien restituées, tout comme la plupart des personnages. Je compte également sur les doigts d’une main les ralentissements que j’ai subis durant ces quatre jours de test. La beta était fluide, même dans les cartes où s’affrontait une vingtaine de joueurs.

À l’instar des autres opus de la populaire franchise, la beta était offerte en français intégrale. Il n’y a pas énormément de dialogues dans une beta multijoueur. Toutefois, les courts extraits que j’ai entendus étaient dans la lignée des autres épisodes. Espérons maintenant que la campagne et tous les modes multijoueurs soient bel et bien disponibles dans la langue de Molière lors du lancement.

Call of Duty: Modern Warfare

Mise à jour

Lors de la deuxième fin de semaine de la beta, j’ai pu essayer la fonctionnalité Crossplay, entre autres dans le nouveau mode Guerre terrestre qui oppose deux équipes de 32 joueurs chacune.

Qui dit nouveau mode, dit nouvelle carte. Pour l’occasion, j’ai essayé la carte Karst River Quarry, vaste complexe d’usines semblant être situé en Europe de l’Est. Même si la carte est assez grande, j’ai trouvé les affrontements un peu trop brouillons. C’est comme s’il y avait trop de joueurs qui se ramassaient en même temps au même endroit (il faut capturer différents objectifs). Par contre, la conduite des véhicules (char d’assaut, vtt, véhicule de transport, hélicoptère) est vraiment amusante et peut changer l’issu d’un combat.

Pour ce qui est spécifiquement de la fonctionnalité Crossplay, je n’ai pas trop remarqué de différence du point de vue de la jouabilité. Les joueurs PC, qui jouent sur clavier et souris, ne semblaient pas avoir un avantage indu sur les joueurs de consoles. Il faudra toutefois que j’essaie la version finale pour en avoir le cœur net.

Verdict

Évidemment, il est difficile de donner un avis complet après seulement quelques jours de jeu. En revanche, je me suis bien amusé sur la beta de Call of Duty: Modern Warfare. Les quelques cartes offertes étaient bien conçues, en plus de favoriser une multitude de styles de jeu. J’espère juste que le choix d’armes sera plus complet, et, surtout, varié dans la version finale.

Précommandez Call of Duty: Modern Warfare pour la PlayStation 4 et la Xbox One.

Magasinez tous les jeux vidéo offerts chez Best Buy
Magasinez tous les jeux vidéo numériques offerts chez Best Buy

Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here