Faisant partie de la sélection des jeux de lancement de la console Nintendo Switch, le jeu d’arcade multijoueur Super Bomberman R attire les fans de la franchise qui souligne par ailleurs ses 33 ans. Joignez-vous à sept de vos amis pour chasser les robots lancés par l’empereur Buggler qui veut envahir notre système solaire.

Super Bomberman R est développé et publié par Konami Digital Entertainment

Date de parution : 3 mars 2017
Style : Arcade
Plateforme : Nintendo Switch
Modes de jeu disponibles : solo / multijoueur local et en ligne (2 à 8 joueurs)
Classement ESRB : E10+ (Pour Tous, 10 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en anglais avec des sous-titres en français

L’équipe Bomberman à la rescousse!

Le Ciel étoilé est en péril. La fratrie Bomber doit libérer les cinq planètes du système solaire envahies par les sbires du vilain empereur Buggler. Nous incarnons l’un des huit membres de la famille Bomber que l’on choisit en début de partie. Prénommés selon leur couleur dominante, ils possèdent tous une personnalité unique et le scénario du mode histoire les met en lumière de manière sympathique. Chaque chapitre cible la prochaine planète à visiter dont les cinématiques nous envoient vers une courte animation assez bien réussie. En plus de nous présenter notre prochain adversaire, on en apprend sur le quotidien des Bomberman.

Un bon jeu d’arcade

Sur un plateau divisé en échiquier, on doit remplir une mission qui sera soit d’éliminer les ennemis s’y promenant, guider des otages vers la sortie, récupérer des clés, allumer des interrupteurs ou réussir une épreuve chronométrée de survie. Nos seules armes sont les bombes que l’on dépose par terre pour ouvrir un passage en éclatant un bloc et tuer les ennemis se trouvant sur la trajectoire de la flamme occasionnée par l’explosion. La mécanique de base est donc très simple à apprendre. Le scénario compte une cinquantaine de niveaux à faire en solo ou à deux joueurs en mode coopératif local. Chaque planète nous fait traverser huit niveaux, puis arrive le gardien à éliminer et un dernier ennemi, soit un robot géant envoyé par Buggler.

Super Bomberman R 7

J’adore l’approche arcade mais tout de même stratégique des tableaux où les cartes de pouvoirs comme le gant de boxe, les patins ou la ligne de bombes reviennent. Les fans sont en terrain connu et les nouveaux venus d’adaptent rapidement à la jouabilité. Selon le mode de difficulté choisi, on amorce une planète avec neuf, sept ou cinq vies. Si on les perd toutes, on peut continuer en rachetant des vies au prix de quelques gemmes, dont le coût augmente également avec le niveau de difficulté. Ceci qui nous offre l’opportunité de poursuivre où l’on est mort ou de recommencer la planète en cours.

L’approche arcade de Super Bomberman R fait en sorte que même refaire les niveaux est amusant. On finit par savoir où sont situés les éléments clés donc ça facilite la progression. Les tableaux se diversifient avec l’arrivée de pièges à éviter, de conditions spéciales comme les blocs de glace du quatrième monde, en plus des extraterrestres de toutes sortes qui peuplent chaque planète. Souvent, je décidais de recommencer pour conserver un maximum de vies en arrivant au gardien où là, je tirais avantage de cet achat pour le vaincre sans tracas. Une fois la planète libérée, on est noté sur notre performance. Une partie de notre argent est alors récupérée. Il faut terminer l’histoire pour être en mesure de revenir sur une ancienne planète. Celle-ci ne prend que quelques heures à compléter mais ensuite, le fun est d’y rejouer en mode libre.

Une caméra dynamique jouant parfois des tours

On évolue dans des tableaux en 3D avec une caméra en vue de haut. Elle se place de biais et bouge de manière dynamique pour suivre les mouvements de notre personnage dans les labyrinthes. Même s’il est possible de la modifier pour qu’elle soit fixe, on ne peut pas la contrôler et son angle de vue m’amenais parfois de côté, dans la gueule de l’ennemi ou bloquée par le feu d’une bombe. J’ai dû m’adapter. Au niveau de la musique, elle est entraînante et même assez accrocheuse pour me faire dandiner pendant ma partie. C’est bon signe. 😉

Un volet multijoueur amusant

Bien qu’on puisse terminer l’histoire en solo, on peut aussi y jouer en mode coopératif local. C’est toutefois le multijoueur en ligne qui rend le jeu intéressant. Étant donné qu’il est facile d’apprendre à y jouer, il sera amusant de rassembler des amis et de passer un bon moment. Que ce soit à la maison ou en ligne, jusqu’à huit joueurs peuvent s’affronter sur un plateau où le vainqueur est le dernier qui reste en vie. Les parties en multijoueur sont rapides et personnalisables en adaptant les règles à notre goût. Toutefois, le but du jeu ultime demeure le même, soit d’installer nos bombes judicieusement pour éliminer nos amis tout en se sauvant de leur trajectoire.

Dans les matchs publics, j’ai eu de la facilité à trouver des gens pour m’amuser mais pas tout le temps. Konami travaille à corriger quelques accrocs de lancement dont un problème de latence durant les parties en ligne et c’est possiblement une raison pour le manque de joueurs actuellement. Une mise à jour vient tout juste d’être lancée mais le trouble persiste. J’espère que ce sera bientôt résolu car ça va nécessairement refroidir les ardeurs des adeptes sur le long terme.

Impressions générales

Pour son mode solo, Super Bomberman R vaut le détour. L’histoire est légère, pas très longue mais divertissante. Je m’amuse beaucoup dans les tableaux et les refaire n’est pas lourd. Le titre représente bien ce qu’est un jeu d’arcade et pour cela, il est bien réalisé. En ligne, j’ai réussi à faire quelques parties rapides et conviviales. Les fans peuvent donner encore plus de personnalité aux Bomberman en leur achetant un couvre-chef et un costume avec les gemmes accordées par leurs victoires. Pour ma part, j’en ai profité pour munir mon personnage d’une jolie fleur sur la tête. C’est bien non?

+ Le mode Histoire offre une bonne série de tableaux amusants
+ Simple à prendre en mains
+ Fait appel à notre fibre nostalgique
– La caméra dynamique me joue parfois des tours
– Problèmes de latence dans le mode en ligne

ÉVALUATION GLOBALE

Expérience de jeu : 3/5
Graphisme : 4/5
Son : 4,5/5
Durée d’intérêt/Rejouabilité : 3,5/5

Note globale : 3,5/5 (75 %)

Procurez-vous Super Bomberman R pour la Nintendo Switch

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here