Drone Mini 2 de DJI
Drone Mini 2 de DJI

Piloter un drone peut constituer une expérience extrêmement agréable. Encore faut-il choisir celui qui convient à nos besoins, à nos intérêts et à notre niveau d’habileté. Or, la catégorie des drones récréatifs comprend une variété de produits qui peut être intimidante au premier coup d’oeil.

Qu’est-ce qu’un drone récréatif? Qu’est-ce qui distingue cette catégorie de celle des drones jouets et de celle des drones professionnels? A-t-on besoin de détenir un permis pour piloter ce genre d’appareils? À quelle autonomie est-on en droit de s’attendre? Voici quelques-unes des questions auxquelles je m’attaquerai dans ce billet.

Ce qui distingue la catégorie des drones récréatifs

Il n’est pas toujours facile de déterminer précisément ce qui est un drone récréatif et ce qui appartient à une autre catégorie.

La frontière avec les drones jouets est peut-être la plus facile à tracer. Les drones jouets ont tendance à être ultra-légers, à offrir une autonomie de 15 minutes ou moins, à être très peu coûteux et à avoir une apparence amusante. (Je convoite secrètement un drone jouet de Star Wars!) Les drones récréatifs, eux, sont un peu plus costauds: entre 200 et 1000 grammes dans la plupart des cas. Ils ont aussi une autonomie plus élevée, qui dépasse souvent les 30 minutes lorsque l’on tient compte des batteries interchangeables. La carrosserie des drones récréatifs est aussi habituellement d’une facture plus classique… et probablement plus stable!

La délimitation entre les drones récréatifs et les drones professionnels est moins claire. Et d’ailleurs, plusieurs produits se retrouvent dans les deux catégories à la fois. La principale règle, c’est qu’un drone professionnel doit être capable de filmer en résolution 4K avec une qualité d’images convaincante. Certains drones récréatifs, eux, se contentent de caméras 1080p… Mais pas tous. Il n’y a pas, non plus, de règle claire en matière de tailles, d’altitude maximale ou d’accessoires.

Drone F16 de Contixo
Drone F16 de Contixo

Faut-il détenir un permis pour piloter un drone récréatif?

On pourrait s’attendre à ce que le pilotage d’un drone récréatif n’exige pas les mêmes permis et enregistrements que celui d’un drone professionnel. Erreur: c’est le poids d’un drone, et non pas son usage, qui détermine s’il est nécessaire de se procurer un permis auprès de Transports Canada ou non. Sous 250 grammes, aucun permis n’est nécessaire. Au-delà, il faut s’en procurer un. (Et l’âge requis pour y avoir droit dépend des endroits et des autres circonstances dans lesquelles on prévoit piloter le drone.)

Or, il existe des drones récréatifs des deux côtés de cette limite de poids. À surveiller lorsque vous ferez votre choix.

Drone FPV de SJI
Drone FPV de SJI

Quelques suggestions de drones récréatifs

Parmi les drones de moins de 250 grammes (qui ne requièrent aucun permis), le Mini 2 de DJI est peut-être le plus intéressant. Ce quadricoptère vole pendant 31 minutes sur une seule charge, à une vitesse pouvant atteindre 50 km/h. Sa caméra, stabilisée par un cardan à trois axes, est capable de filmer 30 images par seconde en résolution 4K et 60 images par seconde en HD. Il peut atteindre 4 000 mètres d’altitude et transmettre les images à son opérateur jusqu’à une distance de 10 kilomètres. Et pour les pilotes moins expérimentés (ou fatigués), il peut décoller et atterrir automatiquement.

Le F16 de Contixo constitue une alternative attrayante pour les pilotes qui préfèrent se concentrer sur les vols à courte distance. En effet, son manufacturier le présente comme un “drone miniature pour égoportraits” et il est doté d’un mode qui lui permet de suivre son sujet. Et il ne pèse que 100 grammes, ce qui le rend facile à transporter en tout temps. Sa caméra est cependant surtout conçue pour la photo; en mode vidéo, il ne dépasse pas 15 images par seconde en résolution 1080p. Mais pour un prix qui dépasse à peine celui d’un drone jouet, la fonctionnalité offerte est difficile à battre.

Et pour la totale? Le modèle FPV de DJI est livré avec un casque de pilotage en immersion, grâce auquel on peut voir tout ce qui est filmé par la caméra du drone, en temps réel, comme si on était assis aux commandes de l’appareil! Et ce n’est pas sa seule caractéristique saisissante, loin de là. Le FPV vole à 6 000 mètres d’altitude et peut atteindre une impressionnante vitesse de 140 km/h. Il filme aussi en 4K à 60 images par seconde et en HD à 120 images par seconde. À 800 grammes, il requiert cependant un permis de pilotage… Mais avouez qu’il en vaut la peine!

Magasinez les drones récréatifs en ligne chez Best Buy Canada.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here