Dans une journée, vous prenez une panoplie de décisions. Parmi ces choix, vous avez déjà déterminé si votre téléphone cellulaire serait sous la plateforme Android ou encore sous iOS. De ce fait, vous vous êtes procuré un ordinateur ou une tablette sous cette même plateforme. Si vous avez effectué cette analyse auparavant, vous savez que la connectivité des produits technologiques est importante. C’est encore plus important lorsqu’on parle de domotique et de maison intelligente.

Une question que vous avez probablement en tête en ce moment est ; combien de produits vais-je installer ? Je dois vous avouer que lorsque vous vous procurez un seul produit de domotique intelligent, généralement, vous vous en procurez plusieurs autres. Tous simplement, car l’internet des objets est tendance, plaisant et avantageux financièrement.

Je vous explique en détail les différents écosystèmes, les produits disponibles et comment déterminer la plateforme qui vous convient le mieux.

 

Différencier les écosystèmes pour une maison intelligente :

Depuis 2018, il est possible de presque tout contrôler la domotique d’une maison intelligente avec sa voix ou une application directement sur son cellulaire. Les consommateurs sont plus nombreux à se procurer de tels produits, car la force de la domotique est l’interaction entre les diverses composantes de votre réseau. Afin de bénéficier adéquatement des produits de domotique que vous vous êtes procurés, les composantes de votre réseau doivent être compatibles les unes avec les autres.

La première étape de la planification d’une maison intelligente est de sélectionner l’écosystème qui interagira avec les produits de domotiques. Est-ce que vous êtes un amateur de produit Apple ? Si oui, vous allez probablement choisir HomeKit d’Apple. Si vous utilisez un produit comme un téléphone intelligent sous Android, vous choisirez sans aucun doute Nest, Google Home Assistant ou encore Honeywell.

 

L’un des écosystèmes le plus connus est offert par Google avec la plateforme Google Assistant. Depuis l’arrivée du Google Home, c’est l’un des écosystèmes le plus utilisé. Plus de 5000 appareils de domotique sont compatibles avec Google Assistant. C’est entre autres pour cette raison qu’il est aussi populaire. De plus, tous les gens qui ont un téléphone intelligent Android peuvent facilement relier leur périphérique avec cette plateforme.

 

 

Dans les choix très populaires, je dois mentionner HomeKit qui est proposé par Appel. Cet écosystème permet de contrôler tous les appareils intelligents de la gamme de produits d’Appel. Parmi tous les écosystèmes disponibles, celui-ci est celui ayant le plus petit nombre d’appareils compatibles, soit environ 200 produits connectables.

Pourquoi une telle différence entre ces deux écosystèmes ? Tout simplement, car Android est une plateforme ouverte ou développeur. Ceux-ci peuvent donc créer et concevoir des produits de domotique synchronisable avec Google Assistant. Pour ce qui est d’Appel, cet écosystème est fermé et uniquement les produits approuvés et soutenus par Apple peuvent être connectés.

 

Un nouveau joueur est arrivé parmi les écosystèmes depuis quelque temps, soit la plateforme d’Amazon avec Alexa. Avec un Echo Dot d’Amazon 3e génération avec Alexa vous pourrez utiliser et synchroniser près de 12 000 appareils compatibles afin de créer votre maison intelligente. Au moment d’écrire ces lignes, il est important de savoir que ce choix est beaucoup moins populaire ici au Québec, car la plateforme est en anglais uniquement.

 

 

La connectivité, l’enjeu de l’intelligence des objets :

L’enjeu le plus important afin de créer une maison intelligente est le choix de votre écosystème et la connectivité de celui-ci. À la lumière des informations mentionnées un peu plus haut, si vous voulez savoir quelle plateforme est mieux pour vous, je vous suggère de commencer par privilégier les accessoires compatibles avec votre téléphone intelligent.

Lorsque vous optez pour différents écosystèmes, il est à noter que vous devrez vous procurer diverses composantes similaires, mais incompatibles les unes avec les autres.

Si vous ne savez pas encore quels types de produits de domotique vous voulez installer dans votre maison intelligente, vous êtes mieux de démarrer avec l’écosystème qui vous aidera à connecter le plus de produits tels que Google Assistant ou encore Alexa d’Amazon.

La plupart des compagnies telles que Nest, Philips et Honeywell sont supportées par iOS et Android. Vous pourrez donc facilement les intégrer et les connecter tous ensemble. Cependant, si vous avez un téléphone sous la plateforme Windows ou un téléphone intelligent BlackBerry, vous devrez peut-être changer de téléphone ou encore y réfléchir. Il faut savoir que ces deux plateformes manquent de support et de produit compatibles.

 

Se simplifier la vie avec un écosystème bien adapté :

Ce qui rend les maisons intelligentes intéressante et facile à utiliser, c’est quand l’application peut tout gérer directement sur votre téléphone intelligent. Par exemple, j’ai un téléphone Android, j’ai téléchargé l’application Kasa et je peux contrôler toutes mes prises intelligentes sur cette application. Je peux même gérer mes ampoules intelligentes Philips.

En optant pour différents écosystèmes, vous devrez donc télécharger plusieurs applications différentes afin de contrôler votre domotique.

Lorsque vous installez un de la domotique, celle-ci vient avec un concentrateur. Celui-ci agit à titre de pont entre votre domotique et votre réseau Wi-Fi. Lorsque les produits sélectionnés sont tous sur le même écosystème, vous n’aurez pas besoin d’ajouter un concentrateur pour chaque produit acheter. Ils pourront tous se relier au même.

Si vous décidez d’avoir différents produits en provenance de différents écosystèmes, vous devrez donc connecter chacun des produits avec un concentrateur unique à votre routeur. Cela n’est pas désirable, car les routeurs n’ont en général que 4 ou 5 ports pour y connecter les concentrateurs.

 

Avoir une maison intelligente c’est plus facile qu’il n’y parait. Surtout, car les interfaces offertes par les applications sont jolies, remplies d’icônes et rapides à utiliser. Lorsque les produits sont installés, vous pouvez créer des routines, réaliser des séquences programmables pour les lumières et personnaliser la température souhaiter dans chacun de vos pièces.

Je suis d’accord que cela implique un coût d’acquisition. L’écosystème ayant le plus de produits connectables tels que Google ou Amazon, peuvent offrir des produits de base, moyenne et grande gamme. De ce fait, vous pouvez trouver le produit qui convient à votre budget. Sachez aussi qu’à long terme, une maison intelligente vous fait sauver de l’argent.

Il n’y a pas un meilleur écosystème plus qu’un autre. Tout dépend de vos besoins, de vos coûts et surtout du choix de votre téléphone intelligent. Avant de démarrer une maison intelligente, prenez le temps de bien analyser vos besoins.

 

Un écosystème pour les connecter tous!

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here