Le masque Airpop Active est livré avec un étui et quatre filtres (un déballé sur l'image).
Le masque Airpop Active est livré avec un étui et quatre filtres (un déballé sur l’image).

Porter un masque lorsque l’on sort de chez soi est devenu presque aussi normal que de porter des chaussures. Presque. On y trouve même parfois des avantages: dans mon cas, la saison des allergies printanières a été beaucoup moins pénible cette année que d’habitude. (Et j’ai pu sortir sans me raser pendant toute l’année!)

Ceci dit, pour maximiser les avantages sanitaires du masque tout en minimisant ses inconvénients en matière de confort, il faut choisir le bon. J’ai récemment eu l’occasion d’essayer le masque en microfibre réutilisable AirPop Active. Un produit léger, souple, qui s’ajuste bien aux contours du visage et qui n’entrave aucunement la respiration. Un produit, aussi, dont les filtres interchangeables durent 40 heures. Son seul inconvénient, c’est qu’il ne recouvre pas très bien les visages « grand format » comme le mien!

Voici mes impressions générales en vidéo:

La gamme de masques AirPop

Impliquée dans le domaine des masques respiratoires depuis 2015, la compagnie AirPop affirme être le premier manufacturier de technologie portable respiratoire (« air wearables ») au monde. Elle utilise la science des matériaux et l’ergonomie pour développer des produits qui s’ajustent à la morphologie du visage humain. Prometteur, non?

La gamme actuelle de masques AirPop contient trois produits majeurs:

  • L’AirPop Original, dont les quelque 300 micro-ouvertures orientent l’air vers le nez et la bouche. Il est disponible en trois couleurs: beige, noir et anthracite.
  • L’AirPop Active, conçu pour l’activité physique intense qui requiert un plus grand débit d’air. Il est offert en noir et vert, en gris et blanc et en jaune et noir.
  • Le masque intelligent AirPop Active+ Halo, qui mesure la qualité de l’air ambiant, la respiration du porteur, l’utilisation du filtre, etc., et transmet ces informations à une application iOS ou Android pour un meilleur suivi.

Les trois modèles filtrent plus de 99% des particules de l’air et sont compatibles avec les filtres remplaçables AirPop, qui offrent jusqu’à 40 heures de protection chacun. Ils sont aussi tous les trois dotés d’une coquille souple, en forme de dôme 3D, qui s’éloigne de la surface du visage. L’objectif: minimiser les contacts avec la peau et l’inconfort qui en découle.

Pour les besoins de ce test, j’ai reçu un masque AirPop Active noir et vert. Ma collègue Shelly Wutke, du blogue anglophone de Best Buy, a quant à elle testé l’AirPop Active+ Halo. Je vous invite à consulter sa critique pour en savoir plus long à ce sujet!

Installation du filtre dans le masque AirPop Active.
Installation du filtre dans le masque AirPop Active.

Caractéristiques techniques du masque AirPop Active

  • Fabriqué et formé à partir d’une seule pièce de polyester filé non tissé, sans points ni couture.
  • Filtre de base en nanofibre à deux couches, chargé électrostatiquement.
  • Joint Ergo-Flex en polypropylène avec surmoulage et élastomère thermoplastique qui s’adapte au contour du visage.
  • Bande en polyester élastique de 200 mm pour attacher autour des oreilles.
  • Forme en 3D qui s’éloigne du visage pour créer un volume d’air respirable.
  • Barrière de protection 360 degrés.
  • Filtre en toraymicron calibré pm0.3 ou l’équivalent, qui capte plus de 99% des gouttelettes et particules.
  • Durée de vie de 40 heures d’utilisation par filtre interchangeable.
  • Poids: 27,6 grammes.
Le masque et son filtre, d'une durée de 40 heures d'usage.
Le masque et son filtre, d’une durée de 40 heures d’usage.

Premier contact avec le masque AirPop Active

La fabrication d’AirPop, c’est du solide. La coquille en polyester est robuste. Les joints sont étanches. Les bandes élastiques pour les oreilles sont vraiment élastiques et elles ont résisté admirablement à mes (faibles) efforts pour les pousser à l’extrême. Les attaches destinées aux filtres sont bien fixées. Aucun problème de durabilité à prévoir.

La forme de la coquille a été bien conçue pour recouvrir le nez, les joues, la bouche et le menton d’un visage de taille moyenne. Et les côtés gauche et droit sont bien identifiés: aucun risque de sortir en public avec un masque à l’envers comme je l’ai déjà fait trop souvent!

Installer un filtre ne prend que quelques secondes. C’est d’ailleurs le filtre qui est doté du joint étanche pour le visage; celui-ci est donc remplacé en même temps que le filtre. Une très bonne idée du point de vue de la durabilité.

L’échantillon que j’ai reçu était livré avec un étui de transport mince et quatre filtres, pour une durée totale d’utilisation de 160 heures. (Il est possible d’acheter des filtres supplémentaires séparément.)

Le joint facial étanche fait partie du filtre. Il est donc changé en même temps que celui-ci.
Le joint facial étanche fait partie du filtre. Il est donc changé en même temps que celui-ci.

Installation du masque AirPop Active

Le joint d’étanchéité du masque (qui fait, rappelons-le, partie du filtre) est formé de deux couches. En théorie, on peut ajuster le masque de deux façons, selon que l’on soulève ou non l’une des deux couches au moment de le placer sur le visage. Si l’on laisse les deux couches dans leurs positions naturelles, on obtient un « ajustement peu profond ». Si l’on soulève la couche supérieure pour créer une sorte de bec de succion, on obtient un ajustement plus profond. En pratique, je n’ai remarqué aucune différence entre les deux positions. J’ai d’ailleurs trouvé qu’il était très difficile de garder la couche supérieure en position soulevée. C’est peut-être à cause de la taille de mon visage; j’y reviendrai.

Une fois bien ajusté autour du visage et des oreilles, la coquille extérieure du masque bouge quand même un peu. Ce n’est pas grave, puisque son rôle consiste surtout à capter les grosses poussières; c’est le filtre qui s’occupe des particules virales. Comparativement aux autres masques auxquels je suis habitué, l’effet est cependant assez déstabilisant.

Le masque AirPop Active accompagné d'un masque souple de très grande taille, pour comparaison.
Le masque AirPop Active accompagné d’un masque souple de très grande taille, pour comparaison.

Performance du masque AirPop Active

Le joint du filtre est le seul élément du masque qui entre en contact avec la région de la bouche et du nez. La coquille (du masque et du filtre) laisse effectivement un volume d’air libre autour des organes respiratoires. L’effet est assez agréable: on ne ressent pas de pression et on n’a jamais l’impression que le flot d’air est restreint, comme c’est parfois le cas avec les masques en tissu.

J’ai porté le masque à l’intérieur et à l’extérieur, y compris pendant des entraînements modérés: marche dans des côtes urbaines, yoga, exercices cardio au sol. Aucun désagrément à signaler. Il faut dire qu’avant la fermeture de mon gym, l’année dernière, je m’y étais rendu avec mes masques en tissu sportif ordinaires et je n’avais jamais trouvé l’expérience particulièrement embêtante, non plus. L’avantage de l’AirPop Active, c’est qu’on n’a jamais l’impression d’aspirer le masque ou le filtre, non plus.

Mais il y a un mais. Le masque AirPop Active que j’ai reçu est de taille moyenne: étiré au maximum, le filtre mesure environ 12,5 x 10,5 centimètres. Mon visage, lui, est passablement plus gros. La surface englobée par les masques que j’utilise depuis l’an passé est plutôt de 17,5 x 14 cm. Résultat: il suffit de mouvements modestes, ou même d’une brève conversation, pour que le joint de l’AirPop Active se déchausse et que je me retrouve avec une partie de la lèvre inférieure à l’air libre.

Le verdict final

Si vous avez un visage de taille moyenne et que vous avez besoin de vous entraîner avec un masque, l’AirPop Active pourrait constituer un très bon choix. Il est confortable, ne pose aucun problème pour la respiration forte et ses filtres durent longtemps. Mais comme pour tous les autres masques, l’ajustement est crucial. Si, comme moi, vous avez une « grosse face » et/ou une barbe, il vaut peut-être mieux vous tourner vers un masque grand format ou un masque médical, moins durable mais qui ne vous laissera jamais au dépourvu pendant l’exercice.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here