Je viens de passer quelques semaines à lire des livres sur trois liseuses de Kobo pour apprendre laquelle est la meilleure dans différentes situations. Par situation, je veux dire lire au lit, dans la baignoire, à l’extérieur ou assis à la table de la salle à manger. Pendant mon temps avec ces appareils, j’ai lu dans divers endroits, notamment à la maison (à l’intérieur et à l’extérieur dans le jardin par une journée ensoleillée), sur le traversier, dans mon camion… Ma femme les a aussi utilisés, et ses opinions m’ont surpris un peu. J’ai appris des choses sur ces appareils que je ne savais pas seulement à la lecture des évaluations. Et bien que j’ai aimé lire sur les trois appareils que Kobo m’a prêtés, j’ai eu un grand favori.

Cliquez ici pour regarder ma vidéo (en anglais seulement).

Quelle est la différence entre une Nia, une Libra H2O et une Elipsa de Kobo?

Three Kobo ereadersTout d’abord, j’ai aimé lire sur les trois liseuses de Kobo. J’avais déjà une Kobo il y a plusieurs années (une semblable à la Nia). Je l’adorais et j’ai été très fâché de me la faire voler. J’avais donc hâte d’essayer Kobo de nouveau. J’aime presque tout ce qui concerne l’expérience Kobo : configurer chacune était simple, et même intuitif. La création d’un compte avec Kobo ne prend que quelques minutes, mais je n’ai pas eu besoin de créer un compte. J’ai plutôt récupéré le mot de passe perdu depuis longtemps de mon ancien compte. Heureusement, tous les livres qui figuraient sur ma vieille Kobo étaient là, et ils se sont tous téléchargés sur les trois liseuses que j’ai configurées. De plus, trouver de nouveaux livres que je voulais lire, les acheter et les télécharger n’aurait pas pu être aussi facile.

Pendant que j’avais ces liseuses, j’ai souvent changé d’endroit et d’appareil. Par exemple, avant de dormir une nuit, je pouvais lire sur la Nia de Kobo, la moins chère. Le lendemain matin, je pouvais passer peut-être une demi-heure avec l’Elipsa en déjeunant à la table de la salle à manger. Pendant le dîner, je pouvais utiliser la Libra sur la terrasse au soleil. En changeant régulièrement, je me suis aperçu de l’appareil que je préférais dans différentes situations. Laissez-moi vous faire quelques observations simples sur chaque appareil :

L’Elipsa de Kobo offre l’expérience la plus complète

kobo elipsa ereaderBeaucoup de gens pensent que l’expérience Kobo se limite à la lecture. Cependant, Kobo offre beaucoup plus que la lecture. La Kobo que j’avais m’avait été fournie avec un étui protecteur. Je n’utilisais pas l’étui en tout temps (il était encombrant), mais je l’avais quand je voyageais ou quand je lisais dans la voiture (où elle a été volée!). Donc, si un étui protecteur est important pour vous, vous pouvez acheter un étui pour n’importe quelle Kobo; toutefois, une caractéristique bien évidemment intéressante de l’Elipsa est qu’elle est fournie avec un étui. Un stylet est également inclus pour écrire à l’écran, qui s’insère directement dans le couvercle pour qu’il soit hors du chemin lorsque vous ne l’utilisez pas.

C’est donc le premier grand différenciateur de la Kobo Elipsa : elle est fournie avec d’excellents accessoires! Mais ce qui est encore plus important, c’est la différence de taille. L’Elipsa est grande : 10,3 po, ou presque la taille d’une feuille de papier mobile. Cette comparaison est importante, car l’Elipsa est excellente pour prendre des notes, que ce soit sur le livre que vous lisez ou dans un bloc-notes que vous pouvez créer directement sur l’Elipsa.

Je n’ai jamais écrit dans les livres physiques. JAMAIS! Ma femme, cependant, écrit constamment dans ses livres… en stylo (ça me rend fou!). Si vous connaissez quelqu’un de ce genre, alors l’Elipsa pourrait être la solution idéale pour lui. Bien sûr, vous pouvez télécharger des PDF et d’autres documents et les annoter également. Par exemple, ma femme est enseignante en anglais et annote de nombreux travaux chaque session; elle pourrait facilement télécharger ces documents sur l’Elipsa, les annoter à l’aide du stylo, puis les renvoyer à son ordinateur pour retourner les commentaires aux étudiants. Le stylet de Kobo est facile à utiliser, mais il ne se perd pas puisqu’il tient bien en place sur le dessus de l’appareil dans l’étui en attendant de l’utiliser.

Comme toutes les liseuses de Kobo, l’Elipsa est facile à configurer et à utiliser. Allumez-la ou éteignez-la à l’aide du petit bouton situé sur le côté. Chargez-la en branchant le câble USB-C inclus dans le port à côté du bouton d’alimentation. La charge durera pendant quelques semaines. Au cours des trois semaines pendant lesquelles j’ai testé ces liseuses, en utilisant les trois tous les jours, je les ai chargées chacune une seule fois.

L’Elipsa de Kobo est idéale pour les voyages

Les voyageurs adorent les liseuses de Kobo pour de nombreuses raisons : par exemple, pouvoir apporter des douzaines de livres dans un appareil qui ne prend presque pas d’espace dans sa valise et qu’on ‘a même pas à se soucier de recharger. Cependant, l’Elipsa offre une expérience plus complète de liseuse. J’ai souvent des idées en lisant, surtout lorsque je voyage. L’Elipsa permet aux voyageurs de prendre des notes directement sur l’appareil qu’ils utilisent pour la lecture. Passer du bloc-notes à un livre que vous lisez est si facile… appuyez sur l’écran pour afficher le bloc-notes, prenez des notes avec le stylet, puis remettez le stylet en place et revenez à la lecture. Kobo se souvient toujours d’où vous avez arrêté, pour que vous ne perdiez jamais votre place.

Et je suis sûr que pour beaucoup de gens, le grand écran sera exactement ce qu’ils espéraient voir arriver dans une liseuse pour la maison et pour le voyage. Jusqu’à maintenant, les liseuses étaient toutes de la même taille que la plupart des romans. La Nia et la Libra H2O sont les tailles de base auxquelles nous nous attendons. Les gens ont maintenant une autre option de taille grâce à l’Elipsa. Elle offre toutes les fonctions que les gens adorent des Kobo, mais elle est dotée d’un plus grand écran, d’un stylet Kobo et d’un étui.

La Nia de Kobo est petite, légère et un excellent appareil pour les gens en déplacement

kobo nia ereaderComme je l’ai déjà mentionné, la Nia de Kobo est semblable à la Kobo que j’avais déjà. Vous l’allumez à l’aide d’un petit bouton au bas de l’appareil. À côté de ce bouton se trouve le petit port de chargement USB : la liseuse est fournie avec un câble de chargement. Il n’y a pas d’autres boutons : la navigation et les commandes se font directement sur l’écran tactile (comme pour toutes les liseuses de Kobo). Je n’ai eu aucun problème avec la réactivité de l’écran. En fait, c’était l’une des caractéristiques que ma femme aimait le mieux. Elle avait déjà utilisé une liseuse Kindle dans le passé et m’avait dit qu’elle n’avait pas aimé l’expérience de liseuse. Cependant, elle a lu quelques romans en utilisant ces liseuses de Kobo pendant qu’elles étaient chez nous et elle a dit qu’elle voulait maintenant une Nia (sa préférence en raison de la taille et de l’absence de boutons).

La Nia est le plus petit des trois appareils avec une diagonale de six pouces. C’est vraiment un compagnon idéal pour la lecture qu’on peut apporter partout. Elle tient dans une poche de manteau; elle est vraiment légère, facile à lire dans le noir grâce à son rétroéclairage, et aussi bonne que n’importe quel livre de poche en plein soleil grâce à l’écran à encre électronique. De plus, cette taille est idéale pour tourner les pages d’un simple toucher du doigt tout en la tenant d’une seule main. Vous pouvez tenir une tasse de café d’une main et la Nia de l’autre, et parcourir avec facilité le livre, votre bibliothèque, etc. Cela dit, si ma femme décidait, j’achèterais bientôt une Nia. Cependant, la Nia n’était pas ma préférée…

La liseuse Libra H2O de Kobo possède quelques caractéristiques dont je ne veux pas me passer

Kobo libra h2O ereader

C’est vrai, la Nia est une merveilleuse liseuse et j’ai beaucoup aimé ses fonctionnalités. Toutefois, la liseuse Libra H2O de Kobo possède deux caractéristiques supplémentaires qui la distinguent à mes yeux. Tout d’abord, elle est étanche et j’aime lire dans le bain. Si j’avais une Nia, je prendrais le risque et je lirais quand même dans la baignoire, mais dépenser un peu plus (la Libra coûte un peu plus cher que la Nia) vaut la peine pour obtenir un appareil étanche. Le très grand cadre sur un côté avec des boutons est encore plus important pour moi. Je ne savais pas à quel point j’adorerais cette caractéristique. Cliquer sur les boutons pour avancer ou reculer les pages avec mon pouce semblait naturel. Ma femme, toutefois, préférait la Nia et ne sentait pas que les boutons étaient plus pratiques. J’ai adoré ça et j’achèterais la Libra juste pour cette caractéristique.

La Libra s’allume à l’aide d’un bouton à l’arrière et se recharge par le petit port USB sur le côté. Ainsi, son utilisation est très semblable à celle de la Nia et vous pouvez faire pratiquement tout ce que vous voulez avec une liseuse (à part écrire sur l’écran avec un stylet, c’est seulement l’Elipsa qui le permet). On peut donc télécharger de nouveaux livres ou toucher un mot à l’écran pour accéder au dictionnaire intégré, et croyez-moi, c’est une fonction essentielle si vous lisez des textes plus anciens (je pense à Dickens ici) ou des écrivains avec un vocabulaire exceptionnel (p. ex. : Anthony Burgess, surtout son incroyable « Earthly Powers »). Vous pouvez également faire des annotations à l’aide du clavier à l’écran. Mais si vous aimez les annotations, vous devriez vraiment considérer l’Elipsa.

Les liseuses de Kobo sont parfaites pour tous ceux qui aiment lire

Je n’ai pas lu autant de livres depuis que ma Kobo a été volée il y a plusieurs années et j’ai mis le blâme sur ma vie trop occupée. En fait, je lis plus de livres avec une Kobo. Je lis plus rapidement et avec une meilleure compréhension… et j’aime plus lire. Juste après l’arrivée de ces trois Kobo pour que je les essaie, j’ai publié une question sur Twitter demandant aux gens ce que je devrais lire pour ce projet. J’ai reçu de nombreuses suggestions. Vous pouvez voir deux de ces suggestions dans les images ci-dessus des livres que j’ai lus. Par contre, ce que j’aime le plus de Kobo, c’est son bulletin électronique qui contient des suggestions de nouveaux livres à lire. Il comprend souvent des offres spéciales, comme l’offre d’achat de « Klara and the Sun » pour seulement 4,99 $. Ces offres sont habituellement limitées dans le temps et j’ai sauté dessus! Le livre est le plus récent d’Ishiguro qui vient tout juste de sortir cette année et wow, je l’ai adoré. Ma femme aussi : elle l’a lu sur la Nia de Kobo.

Après les avoir testées, j’ai dit à ma femme que comme cadeau de Noël, elle pouvait m’acheter une liseuse Kobo, et que je préfère la Libra H20. Elle a répondu que nous ne pouvons pas attendre Noël; dès que je renvoie ces liseuses à Kobo, elle veut que j’en achète une pour nous. Elle veut la Nia, je veux la Libra H20. Nous en aurons peut-être deux!

 

40 COMMENTS

  1. Personnellement la liseuse Libra H2O me conviendrait parfaitement grâce à son format très pratique. Cependant l’Elipsa me séduit aussi car mon ancienne liseuse comportait la même caractéristique permettant d’écrire sur l’écran. Bref j’aimerais gagner l’Élipsa et m’acheter la Libra

  2. Celle qui me semble la plus intéressante pour moi est l’Elipsa pour l’ensemble des fonctions notamment celle de la prise de notes mais aussi pour sa taille. Un plus grand écran devrait permettre de voir une page de livre au complet ou du moins de ne pas devoir augmenter la taille des caractères.

  3. Je voudrais l’Elipsa car elle est excellente pour prendre des notes, que ce soit sur le livre lui-même ou dans un bloc-notes. Idéal pour les études.

  4. La liseuse que j’aimerai est l’elipas car c’est une liseuse complete et de la grandeur d’une feuille de papier. Rien de mieux pour lire.

  5. La liseuse Elipsa de Kobo me semble la plus intéressante pour son grand écran de 10.3 pouces et sa capacité à effectuer des annotations.

  6. Je choisirais la liseuse Elipsa de Kobo pour son grand écran de 10.3 pouces et sa capacité à effectuer des annotations.
    Merci pour le sympathique concours.

  7. Mon choix se porte sur L’Elipsa de Kobo car elle est fournie avec un étui protecteur et un stylet e qui s’insère directement dans le couvercle.

  8. Je ne compte plus les journées de solitude seul sur mon voilier ou la seule compagnie que j’ai est un bon livre. Voilà malheureusement pour ceux comme moi qui passe beaucoup de temps sur l’eau savons que l’humidité dans un voilier met a rude épreuve livres et appareils électroniques. En cela la liseuse H20 est parfaite pour embarquer à bord. Si je la gagne, je vous promets qu’elle va voyager loin, très loin. Merci.

  9. Je préfère la liseuse Libra H20 de Kobo pour le cadre plus large d’un côté pour les boutons et surtout son étanchéité.

  10. La Nia de KOBO
    Éclairage ComfortLight intégré réglable pour que vous puissiez lire la nuit, tout en minimisant la fatigue oculaire

  11. J’aimerais avoir l’Elipsa de Kobo! Idéal pour étudier, mais surtout pour m’aider à garder le fil de mes lectures en prenant quelques notes dans la marge! Sa grande capacité de stockage est aussi un atout important!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here