Photo par Trevor Brown sur Unsplash

La saison des Fêtes approche tranquillement, et habituellement, c’est la période de l’année durant laquelle on commence à réfléchir à quelques « investissements » que l’on aimerait faire pour égayer notre vie. Je ne sais pas à quoi ressemble la météo où vous vous trouvez, mais je suis prêt à parier que les jours sont courts et que l’extérieur n’est pas comme à Hawaï! Puis, si vous me ressemblez le moindrement, vous devez avoir envie d’enfiler votre bon vieux pyjama de flanelle vers 17 h. Qui donc pourrait nous en vouloir de magasiner en ligne près du feu? Et quel meilleur endroit pour commencer que sur BestBuy.ca!

Devrais-je investir dans un objectif coûteux?

Si vous êtes un nouvel amateur de photographie, il y a de bonnes chances que vous vous soyez demandé s’il en valait le coût d’acheter un objectif de haute qualité. Dans ce cas-ci, les termes « haute qualité » et « coûteux » peuvent très bien être considérés comme des synonymes. Dans le monde des objectifs, la qualité vient en effet avec le prix. Je ne veux pas dire ici qu’il n’y a pas de bonnes raisons de faire quelques recherches et de considérer des marques qui n’ont peut-être pas une aussi large clientèle que, disons, Sony, Canon ou Nikon. Heureusement, on peut trouver des tonnes de renseignements et d’évaluations d’objectifs pour choisir l’objectif qui nous convient le mieux. L’un des sites indépendants qu’il faut absolument visiter pour obtenir les caractéristiques de performance des objectifs est DxOMark.com. On y retrouve aussi des renseignements sur les performances des capteurs d’appareil photo et sur les caméras de téléphones intelligents. C’est une ressource très utile, surtout si l’on considère que ce site permet de comparer une variété d’objectifs que vous pourriez songer à acheter, en plus de présenter les performances de ces mêmes objectifs une fois combinés avec différents boîtiers d’appareil.

Les avantages des objectifs de haute qualité

Commençons par le début : quels sont les avantages du verre de haute qualité? (Les photographes ont l’habitude de parler de « verre » plutôt que d’« objectifs », parce que, vous savez, nous sommes cool comme ça.) D’un point de vue purement axé sur la performance, on retrouve une grande quantité d’avantages. Les deux auxquels j’attribue le plus d’importance sont la netteté et un nombre d’ouverture minimum faible. La netteté va plus ou moins de soi : la majorité des photographes préfèrent que leurs photos soient les plus nettes possible, ou du moins qu’elles le soient là où la mise au point est faite. À tout coup, un verre de haute qualité produira des photos plus nettes qu’un moins bon verre. Les photographes de paysage et d’architecture veulent que la plus grande proportion de leurs photos soient nettes, alors que les photographes de portrait et de mariage ont souvent recours à la partie en dehors de la mise au point pour guider l’œil vers le sujet de la photo. Ils obtiennent ce résultat en tirant profit d’un aspect appelé « profondeur de champ ». Il s’agit de la zone dans laquelle la mise au point englobe tout. Les photographes de portrait ont souvent recours à une très faible profondeur de champ, ce qui a pour effet de rendre tout ce qui se trouve à l’avant ou à l’arrière du sujet particulièrement flou.

Remarquez la faible profondeur de champ dans cette photo d’Andrei Coman sur Unsplash.

Les objectifs de haute qualité possèdent la plupart du temps un faible nombre d’ouverture minimum. En règle générale, plus le nombre d’ouverture (mesuré en f/) est bas, plus la profondeur de champ sera courte. Ce paramètre contrôle en fait la taille de l’ouverture par laquelle l’objectif permet à la lumière d’entrer dans l’appareil photo. Il s’agit en fait d’une relation inverse : plus la mesure f/ est basse, plus l’ouverture est grande. En plus de produire une profondeur de champ peu profonde, une grande ouverture permet de faire entrer plus de lumière dans l’appareil, ce qui est très bien lors de la prise de photo en condition de faible éclairage, et lorsqu’on désire conserver la vitesse d’obturation élevée afin de minimiser les secousses dues aux faibles mouvements des mains. Vous pourriez à l’occasion entendre un photographe parler de « verre rapide », ce qui est en fait une référence au faible nombre d’ouverture minimum à de l’objectif. Par exemple, j’aime mon objectif Canon 50 mm f/1,4 et je sais très bien que c’est un objectif que plusieurs utilisateurs de produits Canon apprécient tout autant.

Les objectifs de haute qualité produisent moins de distorsion

Un autre avantage de performance des objectifs de haute qualité est l’absence de distorsion, comme les aberrations chromatiques qui se présentent sous la forme de contours colorés sur le sujet. Vous obtenez ainsi une photo non seulement plus nette, mais aussi avec une représentation plus fidèle des couleurs. En plus de cela, vous verrez aussi moins de distorsions de formes, qui sont la plupart du temps les plus apparentes sur les rebords des photos prises avec un objectif grand-angle. Cela crée un effet de « gonflement ». Le contraire peut aussi se produire avec de grandes distances focales, où un effet de « renfoncement » apparaît au milieu de la photo. Ces deux effets sont bien moins perceptibles avec des objectifs de haute qualité.

Les objectifs de haute qualité sont faits avec de meilleurs matériaux

Vous connaissez maintenant les avantages concernant la performance. Il existe toutefois deux autres avantages qui valent la peine d’être mentionnés, à commencer par la qualité de fabrication. Les objectifs de basse qualité sont faits à partir de matériaux peu durables comme le plastique, alors que les objectifs de haute qualité auront plutôt recours à des alliages de métal. Cela donne non seulement une impression de meilleure qualité, mais augmente aussi la durabilité. Il y a bien longtemps, j’ai échappé mon premier objectif haut de gamme, un Canon EF 24-70 mm, d’une hauteur d’environ sept pieds, directement sur un trottoir à Londres. J’étais vraiment stupéfait de voir le peu de dommages causés par la chute lorsque je l’ai récupéré. Il y avait une petite entaille à l’avant sur le métal entourant l’objectif et c’était tout. Dans ma chance, je restais chez un oncle débrouillard qui a trouvé une façon ingénieuse de le réparer!

Les objectifs de haute qualité conservent leur valeur

Le dernier avantage que je vais mentionner, et pour lequel vous voudrez vraiment me remercier après avoir expliqué votre décision d’acheter un Nikon AFS 24-70 mm f/2,8 à votre conjoint ou à votre conjointe, est la valeur de revente. Le fait est que les objectifs conservent beaucoup mieux leur valeur que n’importe quel autre équipement que vous pourriez acheter. L’objectif qui prenait des photos très détaillées il y a cinq ans en prendra d’autres très détaillées aujourd’hui. Il existe bel et bien un marché pour les verres rétro et difficiles à trouver, pour lesquels certains amateurs seront prêts à payer le prix fort. Comparativement aux boîtiers d’appareils photo qui deviennent désuets à mesure que de nouveaux modèles apparaissent, les lancements de nouveaux objectifs sont rares. Vous n’avez donc pas à vous inquiéter si vous décidez de vendre le tout : vous n’aurez aucune difficulté à le faire.

Vous êtes donc enfin armé de toutes les excuses dont vous aviez tant besoin pour vous offrir l’objectif de vos rêves. Passez faire un tour dans la section des objectifs et faites de votre rêve une réalité!

 

PARTAGER SUR
Justin Morrison
Je suis photographe à Vancouver et propriétaire de Juna Photography. Je suis passionné de photographie. J’adore les photos qui ont l’air authentiques et qui racontent des histoires. Ce sont les photos que je m’efforce de créer.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here