Note de l’éditeur : c’est grâce au soutien de nos partenaires d’Ultimaxx qui nous ont fourni les appareils Nikon que nous avons pu rédiger cet article. Pour plus de détails au sujet de Ultimaxx, jetez un coup d’œil à l’assortiment complet chez Best Buy.]

Autant pour ceux qui souhaitent passer à la photographie reflex ou s’équiper de façon professionnelle, Nikon dispose d’une gamme de produits pour tous les besoins.

Et ce n’est vraiment pas une surprise. La réputation de Nikon pour les appareils photo reflex numériques est déjà bien établie, mais la difficulté est de savoir lequel choisir, surtout si vous êtes novice de ce type d’appareil. Ils sont souvent semblables en apparence, mais ils comportent tous des caractéristiques nouvelles ou différentes.

Cliquez ici pour voir la vidéo (en anglais seulement)

Pour ce comparatif, j’ai examiné quatre différents modèles de Nikon, que j’ai classés en différentes catégories. Le D7500 et le D750 sont des modèles d’entrée de gamme et faciles à utiliser, conçus pour les débutants et les amateurs. Le D500 et le D850 sont des modèles haut de gamme conçus pour l’amateur sérieux et pour le professionnel.

Pour faciliter le suivi, je les ai non seulement divisés en deux catégories, comme je disais, mais je les ai évalués en passant du modèle d’entrée de gamme au modèle le plus professionnel.

Entrée de gamme : Le D7500 de Nikon

Si vous mettiez le D7500 à côté du D500 ou du D850, vous remarqueriez immédiatement plusieurs différences. Les couleurs sont les mêmes, mais le D7500 est plus petit, plus léger et comporte un ensemble de boutons et de molettes assez contrastants. La principale différence est la molette qui permet de passer d’un mode photo à l’autre. Certains d’entre eux sont automatiques, tandis que d’autres sont semi-automatiques, jusqu’au mode manuel complet.

Il s’agit d’une configuration standard pour la plupart des appareils photo reflex, et à cet égard, le D7500 est conçu pour être facile d’utilisation. L’écran tactile ACL de 3,2 pouces offre une mise au point et un obturateur tactiles, vous permettant de prendre des photos sans regarder dans le viseur ou appuyer sur l’obturateur physique. La fonction Pincez et zoomez et l’accès tactile au menu complet et aux paramètres contribuent à une expérience de type téléphone intelligent.

Nikon a conçu cet appareil photo de façon à ce qu’il soit moins intimidant, à plusieurs niveaux. La molette comporte trois différents modes avec des préréglages pour la prise d’image. Le mode automatique prend tout en charge et activera le flash intégré lorsque l’éclairage s’assombrit. Le mode Scène comprend 16 préréglages à essayer, allant de portrait, sports, gros plan, coucher de soleil, portrait d’animal, nourriture et couleurs d’automne. Il y a 10 effets visuels, dont la vision nocturne, super vif, miniature, couleur sélective et silhouette, entre autres.

Le D7500 est doté d’un capteur APS-C de 21 Mpx, avec un mode rafale à 8 images par seconde et le tournage en 4K. Notez que le capteur n’est pas plein format, contrairement au D750, et il que son boîtier n’a pas de stabilisateur d’image intégré. Vous auriez alors besoin d’un objectif qui a ce Nikon appelle la « réduction de vibration ».

Un niveau supérieur : Le D750 de Nikon

Le D750 a précédé le D7500 de trois ans. Il ne comprend donc pas certaines des caractéristiques que le D7500 propose, comme un écran ACL tactile et deux fentes pour carte, entre autres. Le capteur CMOS plein format de 24 Mpx équivaut à 2,3 fois la taille du capteur du D7500. Il vous procure un contrôle supplémentaire de la profondeur de champ lorsque vous photographiez à la même distance focale et à la même ouverture. Toutefois, le D750 est doté d’une sensibilité ISO maximale plutôt faible de 12 800 par rapport au 51 200 du D7500. Vous ne prendrez pas souvent de photos avec cette configuration, mais si cela est important pour vous, c’est un élément à prendre en compte.

La même chose vaut pour la vitesse d’obturation, où la vitesse maximale du D750 est de 1/4000 alors qu’elle est à 1/8000 pour le D7500. Ajoutez à cela un mode rafale légèrement plus lent à 6,5 images/seconde, et vous comprendrez que le D750 n’est pas le modèle idéal pour prendre des photos d’actions rapides. Avec un écran tactile, la mise au point est beaucoup plus facile pour filmer, même si je n’ai pas trouvé ces appareils particulièrement bons dans ce domaine.

Je dois également mentionner que le D750 est légèrement plus large, plus gros et plus lourd que le D7500. C’est une différence de poids de 120 grammes, donc non négligeable. Les deux appareils utilisent la monture en F, ce qui veut dire que les mêmes objectifs fonctionneront sur les deux appareils photo.

Accès au niveau professionnel : Le D500 de Nikon

Si vous choisissez le D500 de Nikon, vous entrez dans le territoire des professionnels. Les modes scène automatiques et préréglés ne sont pas offerts ici, le mode manuel complet et semi-automatique étant les seules options, comme la priorité d’obturateur, la priorité d’ouverture, programme et manuel. Pour utiliser cet appareil photo, vous devez être à l’aise avec au moins un ou deux de ces modes.

Cet appareil photo est conçu de la façon semblable au D850. Il est doté d’un capteur APS-C de 21 Mpx, avec un boîtier un peu plus petit et plus léger, ainsi qu’un écran tactile ACL de 3,2 pouces. Le mode rafale est plus rapide à 10 images/s, mais il n’y a pas de prise de vue en fourchette de mise au point pour prendre plusieurs photos de la même image à différents points focaux.

Comme le D850, et contrairement aux deux autres appareils photo de Nikon mentionnés ici, il n’y a pas de flash intégré. Toutefois, tout comme pour les autres modèles, il n’y a aussi aucun stabilisateur d’image intégré au boîtier, alors l’objectif devra gérer cet aspect.

En ayant à l’esprit que cet appareil photo a été lancé en 2016, Nikon a pensé à l’avenir. Le D500 possède deux fentes pour carte mémoire, y compris pour une carte UHS-II, ce qui est un point commun avec le D850.

Un vrai pro : Le D850 de Nikon

Le D850 est le meilleur appareil de ce groupe, et honnêtement, il porte bien ce titre. J’ai aimé le grand capteur CMOS plein format de 46 Mpx pour sa capacité à gérer les photos dans diverses situations. Bien que j’aurais préféré un mode rafale plus rapide que 7 images/s, la prise d’images en action est facilitée par le suivi de mise au point. C’est dommage que le mode vidéo ne soit pas au même niveau.

Oui, le D850 est légèrement plus gros et plus lourd que le D500, mais j’ai pris de meilleures photos avec ce modèle. La profondeur de champ et les détails étaient plus clairs aux extrémités du cadre, réduisant le vignettage. Presque tout ce qui est dans le D500 est dans cet appareil photo, et de façon améliorée dans l’ensemble.

C’est drôle parce que si vous placez le D850 à côté du D500, il n’y a pas une grande différence entre eux, esthétiquement parlant. Il ne serait pas nécessairement évident de les distinguer l’un de l’autre, même à courte distance.

Je dois dire que même si je souligne la qualité du capteur, ce ne sont pas les mégapixels qui font la qualité d’un appareil. Un bon objectif Nikon à monture en F est une pièce importante de l’équation, et il y en a plus de 300 compatibles. Ce qui rend le D850 si bon, c’est qu’il a une autonomie nettement supérieure à celle du D500 et qu’en dépit de caractéristiques similaires, il donne de meilleurs résultats dans une situation donnée.

Qualité d’image

Selon moi, toute personne intéressée dans un appareil photo du niveau des modèles D500 ou D850 connaît déjà ou filme déjà en format RAW. J’ajouterais que cela devrait aussi être le cas avec les modèles D750 et D7500, même si cela demande une petite période d’apprentissage.

Des outils d’édition de photo de postproduction, comme Adobe Lightroom, entre autres, peuvent vraiment aller chercher des détails dont vous ignoriez la présence dans vos images. Le D500, et surtout le D850, est un appareil photo conçu pour vous donner un plus grand niveau de contrôle. Si vous savez comment gérer la vitesse d’obturation, la sensibilité ISO, l’ouverture et l’équilibre des blancs, vous pouvez prendre des photos de nombreuses façons différentes. Les options automatiques sur les deux autres appareils photo sont bien, mais je crois que vous allez avoir l’impression d’avoir franchi une nouvelle étape quand vous pourrez composer (et modifier) des photos selon ce que vous voyez vraiment.

 

 

 

 

Il y a une fonction que Nikon propose, appelée Active D-Lighting, qui traite une gamme dynamique supplémentaire des zones claires et sombres. Le bémol, c’est qu’on ne peut pas l’utiliser dans les modes automatiques, mais seulement dans les modes semi-automatiques et manuels. C’est une optimisation d’image qui traite des portions d’une photo pour en retirer plus de détails dans les zones claires et sombres. C’est un peu comme avoir une imagerie à grande gamme dynamique (HDR) intégrée.

L’objectif est une composante importante pour obtenir de bons résultats et Nikon propose une grande variété d’objectifs à monture type F. J’ai testé ces quatre appareils photo en utilisant un objectif 18-55 mm et un 70-300 mm. Ce sont de bons objectifs, mais il y en a des meilleurs. Peu importe la qualité des photos que j’ai prises, je pourrais toujours m’améliorer.

J’ai essayé les modes automatiques, mais je me suis attardé aux modes semi-automatiques ou manuels. Mais ça, c’est moi. J’ai de l’expérience avec ces fonctions et je suis à l’aise pour les utiliser. Si ce n’est pas votre cas, ça vaut la peine de vous familiariser avec elles, car elles repoussent les limites de ce que vous pouvez accomplir. Mais il n’y a rien de mal à commencer avec un mode automatique. Essayez simplement de ne pas trop vous y complaire, car ces appareils photo offrent bien plus de puissance.

Choisir le bon appareil

Les petits capteurs APS-C sur le D7500 et le D500, respectivement, rendent la photographie un peu plus difficile par faible éclairage. De façon générale, plus le capteur est grand, plus il captera de la lumière, ce qui explique pourquoi les modèles D750 et D850 sont supérieurs. Même avec un éclairage adéquat, les photos étaient plus sombres sur les deux appareils photo précédents. La prise de photo en format RAW, combinée à l’utilisation d’une bonne application pour le traitement peut certainement régler ce problème. Notez que les appareils compensent l’éclairage lorsque vous prenez des photos en mode automatique.

Quant à moi, j’opterais pour un appareil reflex avec un capteur plein format, comme le D750 et le D850. Le D750 offre une meilleure portabilité, alors que le D850 est un appareil plus professionnel.

Si vous voulez quelque chose de plus léger et de prêt à utiliser, le D7500 ou le D750 ne sont pas de mauvais choix. En soi, ils offrent un niveau de performance exceptionnel du simple fait que vous pouvez commencer avec des modes automatiques et apprendre les modes semi-automatiques et manuels plus tard. Le D500 est un appareil reflex de taille moyenne qui comprend quelques avantages, mais si vous êtes prêt à adopter ce niveau de la photographie, le D850 serait encore mieux, à mon avis.

Le système de menu Nikon est assez simple une fois que vous avez pris le temps d’apprendre où sont situées les fonctions. La disposition des boutons de chaque appareil photo peut également vous faire gagner des secondes cruciales lorsque vous effectuez des réglages rapides. Par exemple, l’ajustement de la mise au point automatique est un bouton à côté de l’objectif, à l’avant du boîtier. Tenez-le enfoncé et utilisez les deux molettes de défilement pour basculer entre le mode de mise au point automatique et le mode de mise au point. Utilisez la croix directionnelle ou le bouton de contrôle à l’arrière pour déplacer votre point focal lors du cadrage.

Que devriez-vous choisir?

Il y a un facteur fondamental de convivialité dans chacun de ces quatre appareils photo, et ce n’est qu’un début. Il y a beaucoup de suppléments dans tous ces appareils. Je ne vous conseillerais pas le modèle D500 ou le D850 si vous cherchez un bon appareil photo pour les vacances. Le D7500 ou le D750 serait alors un meilleur choix.

Si vous vous souciez de savoir où et comment prendre une photo, le D500 ou le D850 sont vos meilleurs choix, mais ils nécessitent certaines connaissances préalables.

Jetez un œil aux derniers appareils photo reflex numériques de Nikon, dont les quatre modèles évalués ici.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here